ACTUALITÉ
CES 2015 : synthèse des informations diffusées sur l'Oculus Rift

Publié par
 @kris7277
le 09/01/2015 à 01:17
Bien que les spécifications et la date de sortie de la version commerciale de l'Oculus n'aient pas été dévoilées, le CES 2015 aura quand même été l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'avenir de l'Oculus Rift.

Nous tenterons dans cet article de regrouper les différentes informations dévoilées durant le salon. N'hésitez pas à nous aider à compléter l'article dans les commentaires.

La sortie toujours aussi floue

D'après The Verge, qui a pu s'entretenir avec Brendan Iribe (CEO), Oculus ne sait pas encore quand le Rift sortira. Il n'est pas question de reproduire les erreurs du passé et de faire de l'Oculus Rift un nouveau Virtual Boy en le sortant trop tôt alors que la technologie n'est pas totalement prête.

D'après Nate Mitchell dans une interview de Tested, il ne devrait plus y avoir de devkit avant la sortie commerciale, sauf peut-être pour le contrôleur VR. Cet accessoire pourrait être amenée à évoluer en kit de développement avant d'arriver sur le marché.

Brendan a indiqué que plus de 100 000 DK2 ont été produits, un chiffre élevé mais les DK2 se sont écoulés sur une longue période. Produire en très grande quantité un produit destiné au grand public sur une courte période est beaucoup plus compliqué.

Oculus a commencé à travailler avec les fabricants pour qu'ils soient efficaces lorsqu'il sera temps de produire en masse.

Certains composants commencent à être validés pour la première version commerciale, ou sont proches de l'être (les optiques, la taille de l'écran, les écouteurs...)

Quelques allusions à 2015 laissent penser que le casque pourrait sortir cette année.

La principale nouveauté du CES : le son 3D HRTF

Brendan Iribe a expliqué à The Verge que grâce aux capteurs de mouvement, il était possible de positionner parfaitement le son dans l'espace, y compris sur l'axe vertical. Ils ont appliqué une fonction de transfert relative à la tête (HRTF) qui va vous donner l'impression d'avoir du son qui vous suit quelques soient vos mouvements. Même quand vous vous penchez.

Il a par ailleurs confirmé qu'Oculus ne comptait pas se lancer dans la bataille des casques audio et qu'ils s'assureraient de rendre le système compatible avec les solutions existantes. Les écouteurs de la version commerciale devraient être très similaires à ceux du Crescent Bay.

Les spécifications de la version commerciale

Pas grand chose de précis à se mettre sous la dent.

L'écran et les optiques :

L'écran actuel du Crescent Bay est considéré "assez bon pour le CV1".
Nous n'avons toujours pas de spécification chiffrée sur sa résolution mais elle pourrait être moins élevée que prévue.
Nate explique que les lentilles gomment l'effet de screen door (grille de pixels).
Nos confrères de chez Tested décrivent leur expérience : "Au lieu d'être face à un assortiment de pixels, on a l'impression d'observer de fines lignes très fluide. comme si l'on comparait une impression sur papier à une impression sur un drap tissé très finement".

Le taux de raffraichissement de l'image est annoncé à 90Hz.

Le FOV devrait être proche de ce que nous avons actuellement à savoir 110° (diagonale). L'objectif étant de trouver le bon compromis entre le FOV et les performances.
Dommage car quelques degrés supplémentaires n'auraient sans doute pas été du luxe.

Le poids :

Il devrait être bien plus faible que celui du DK2. Le Crescent Bay que nous avions pu tester en octobre nous avait fait bonne impression sur cet aspect et il semblerait que la dernière version soit encore plus légère.

Le sans fil :

Le casque sera filaire. La technologie sans fil n'est pas prête et encore trop chère selon Palmer et Nate.

Le prix :

Il devrait être proche des modèles actuels. Pour rappel, le DK2 est affiché à 350$ sur le site officiel (ce qui revient en France à environ 410€ avec les taxes et les frais de transport pour ceux qui se posent la question).

Et pour la suite : un contrôleur VR et un CV2 déjà annoncé

Oculus est très impatient de dévoiler son contrôleur et devrait le faire prochainement. Mais Brendan a confié qu'ils n'étaient pas encore tout à fait prêts. "Je pense que sur le long terme, les gens veulent pouvoir voir leur main, leur corps et avoir l'impression d'être 100% présents dans la scène. C'est très difficile et vous n'aurez pas un tel niveau de hand tracking, body tracking, eye tracking, mouth tracking dans les premières versions."

Il n'est cependant pas question de vendre l'Oculus Rift avec un contrôleur à moitié terminé et l'Oculus Rift en version commerciale pourrait être vendu sans contrôleur si Oculus considère que le contrôleur n'est pas totalement prêt.

Nate Mitchell a également commencé à évoquer le long terme de l'Oculus Rift avec le modèle CV2 même si nous n'apprendrons pas grand chose : "nous ne savons pas encore à quoi ressemblera le CV2. Il pourra se présenter comme une version qui améliore certains points du CV1 qui, selon nous, rendront l'expérience meilleure. Ou bien quelque chose de totalement nouveau, avec une expérience et des contrôleurs complètement différents... "


Tag(s) associé(s) : Actualité, Oculus Rift, CES 2015
29 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.