ACTUALITÉ
La réalité virtuelle dans les starting-blocks

le 03/11/2015 à 14:00
Si vous lisez ces lignes c'est que vous êtes déjà sensibilisé au phénomène culturel, voir sociétal qui approche. Je veux parler de la démocratisation de la réalité virtuelle.

Nombreux d'entres vous dirons que c'est passager, ou bien que c'est une nouvelle mode pour les geeks. D'autres se targueront de dire que ce n'est pas un phénomène et que ces technologies existent depuis longtemps.
Aux premiers, je répondrais de passer quelque temps avec un direvi sur les yeux et ensuite on en rediscute.
Aux seconds, bien évidemment, ces technologies ne sont pas nouvelles, mais elles vont bientôt rentrer dans nos foyers et nos habitudes sûrement plus vite que l'on s'y attend.

Même si dans un premier temps la première cible reste les gamers, de nombreuses sociétés ayant pignon sur rue ont déjà misé sur cette technologie.
La réalité virtuelle dans les starting-blocks - 4

Le New York Times a annoncé récemment qu'il allait distribuer gratuitement près d'un million de Google Cardboard à ses abonnés. En partenariat avec Google, le magazine travaille sur un projet de réalité virtuelle.
Certes, le cardboard n'est pas la panacée en matière de réalité virtuelle, mais c'est une porte d'entrée très abordable qui permettra une approche et une douce distillation de cette technologie dans le public.
Dans ce cas là, les journalistes, souhaitent donner aux utilisateurs un sentiment unique de connexion empathique avec les événements ou les personnes. Ils veulent déplacer les lecteurs au cœur de l'information.


C'est avec le lancement cette semaine de l'application NYT VR que le journal va permettre aux "cardboardeurs" de visionner une série de courts-métrages.
Nous allons parler pour le moment d'expérience journalistique, mais celle-ci risque de faire rapidement des petits. L'idée est surement de réconcilier les jeunes avec les médias classiques d'informations,  mais il ne fait pas de doute que des concurrents vont proposer des solutions plus alléchante et vont monter la barre régulièrement.

Rappelez vous en août, c’était le Times qui faisait sa couverture avec la photo de Palmer Luckey. Celle-ci a rapidement fait le buzz dans la communauté, mais il ne faut pas omettre que si ce magazine a consacré sa Une à la réalité virtuelle c'est bien qu'une révolution technologique est à nos portes et qu'elle s’apprête à changer nos comportements.
La réalité virtuelle dans les starting-blocks - 6
Disney vient de passer premier investisseur sur Jaunt VR. Hollywood met donc sérieusement un pied dans la réalité virtuelle. Cela va impacter le cinéma, la télé, les retransmissions sportives, les concerts, les parcs d'attractions et .... les jeux vidéo.

En début d'été, Adge Brian Bau, analyste chez Gartner Group disait :« Il est déjà écrit que la réalité virtuelle va changer la pub comme il est difficile aujourd’hui de l’imaginer. Visualiser des produits en immersion donne une autre perspective aux consommateurs. Cela va permettre aux marques de développer de nouvelles expériences et il sera intéressant de voir comment la créativité s’adaptera à ces possibilités ».
 
Les créateurs de Jaunt VR
Les créateurs de Jaunt VR
Si vous fréquentez régulièrement divers salons, vous avez pu constaté l'engouement pour les stands équipés d'un Dirévi. Pour le moment nous sommes plus attirés par l'effet réalité virtuelle, nous jugeons plus la forme que le fond du contenu. Les responsables marketing surfent sur la nouveauté pour nous attirer vers les vendeurs. Mais la tendance va rapidement s'inverser et nous serons plus exigeant en matière de contenu.

Jetez un œil sur la dernière campagne de Mini, un film réalisée pour la réalité virtuelle sur Youtube en 360°. 
 

J'entends déjà certains d'entre vous me dire "la vidéo 360° ce n'est pas de la réalité virtuelle". Venez en discuter jeudi pour notre première  émission de radio ETR.

La réalité virtuelle arrive à grands pas et vous ne pourrez pas y échapper.


Tag(s) associé(s) : Actualité
3 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.