ACTUALITÉ
Subpac M2 : la version mobile des basses tactiles

Publié par
Article de la communauté
le 04/04/2016 à 01:31
C'est au tour du Subpac M2 de passer à la moulinette.
Comme je le disais dans le test de la version S2, le M2 est le pendant mobile des basses tactiles. Une version que l'on porte comme un gilet et qui pourrait bien séduire les futurs utilisateurs de roomscale entre autres.
Mme JetjoO n'est pas franchement gameuse. Pas du tout même. Aussi, suite à l'essai du Subpac S2 par Mme JetjoO, celle-ci m'a gentiment fait savoir que le S2 c'est 'super bien, mais quand j'écoute de la musique j'suis pas comme toi, j'aime bien danser/bouger tu vois ?!'
C'est donc très rapidement que Madame s'est retrouvé avec le Subpac M2. Entre autre parce que je ne vous cache pas que moi, j'aime plutôt bien la voir 'danser/bouger'.



Le pack et l'installation :
Toujours livré dans son écrin noir, mais dans une boîte un poil plus grande, le M2 reste équipé d'un câble jack 3.5 et du même boîtier de commande que le Subpac S2.
Les seuls éléments qui diffèrent du packaging (en dehors du M2 évidemment) sont les sangles adaptées cette fois ci à un usage mobile.
Le Bluetooth et la batterie interne répondent bien sûr toujours à l'appel et cette dernière ne devrait d'ailleurs pas vous lâcher avant 8 bonnes heures.

Le branchement reste tout aussi simple. Pour rappel, on branche le Subpac via son câble jack 3.5 sur une source audio : ordinateur, smartphone... etc.
Ensuite, il suffit de brancher ses écouteurs ou enceintes sur la sortie du boîtier de commande. Le boîtier sert de relais.
Il faut noter toutefois que le M2 étant destiné à être utilisé debout, il aurait été judicieux d'y mettre un câble jack plus long. Non pas qu'il soit court, il doit faire environ 2m, mais pour pouvoir l'utiliser directement branché sur un ordi ou une chaîne Hifi tout en ce déplaçant un peu. Vous pourriez me dire 'y a le Bluetooth...' Ce à quoi je répondrais 'Oui, mais bon.' Argument percutant s'il en est.


S'il y a bien un point sur lequel le M2 est IRREPROCHABLE, c'est sa finition. Elle n'a absolument rien à envier au modèle destiné à nos dossiers de chaises. Je dirais même qu'elle me parait peut-être supérieure tout en utilisant les mêmes matériaux. C'est vraiment super bien fini !

Le Subpac M2 est plutôt confortable. Il s'enfile comme un gilet dont il faut ensuite bien ajuster les différentes sangles pour un maintien parfait. Ce point est particulièrement important sur ce modèle sous peine de perdre énormément l'effet des basses tactiles. Il faut vraiment bien l'installer.
Rien de difficile toutefois. La forme est différente de celle du S2 et a été pensée pour cela.
Il va de soit que c'est un peu plus long à mettre en pratique qu'avec le modèle fixe. Là, il faut enfiler l'ensemble et serrer les sangles. La 1ère fois, comptez quelques minutes. Après je dirais une poignée de secondes. Disons une trentaine.
C'est une petite contrainte par rapport au S2 que l'on installe aussi facilement qu'un oreiller derrière son dos.

Le poids est très bien réparti. On n'a pas vraiment l'impression d'avoir un sac à dos mais plutôt un genre d'armure légère. Du genre de celle de Vegeta lorsqu'il ne bulle pas avec Bulma voyez ?

Bon, que donne donc le plus important finalement...

Le rendu :
J'ai testé le Subpac M2 dans les mêmes conditions que son pendant fixe. À savoir avec un casque intra Bose QC 20 sur un mobile S6 Edge et sur mon PC pour la partie jeu. Le tout avec des fichiers audio Flac Hi-Res pour la musique et Project Cars, Elite Dangerous, Assetto Corsa, principalement pour la partie gaming.
Enfin, Anshar 2 puis (très très rapidement) Dreadhalls en VR avec le Samsung Gear VR.

Comme je l'ai indiqué plus haut, le M2 à une forme différente de celle du S2. La surface en contact avec le dos est plus petite et est placée légèrement différemment. Pas de mystère donc l'effet du M2 parait moins puissant. Catastrophe ? Non.

Je m'explique. Sur le Subpac S2, le modèle pour une utilisation exclusivement assise donc, je ne dépasse jamais 10 à 15% de puissance pour la musique. Jamais. Au-delà, le rendu me parait désagréable car trop puissant.
En jeu en revanche, pour un rendu plus haptique que 'basseux', je peux monter le S2 un peu au delà du cran des 50% (qui ne représente pas 50% mais bien moins en réalité vue que de 70 à 100 % la courbe est logarithmique). Jamais plus, pour les mêmes raisons sus-citées.
Alors que ce passe t'il pour le Subpac M2 ? Fort logiquement, j'augmente l'effet pour avoir le même rendu. Là où en musique je mettais 10 à 15%, je monte entre 30 et 45%.
En jeu ? Je monte aux environs de 70 à 80% maximum...
On garde donc de la marge et les basses tactiles ne saturent jamais.

En musique sur le M2, le plaisir est véritablement aussi grand que celui que je ressens avec le S2. Aussi grand, mais pas tout à fait identique.
Les basses se ressentent un poil différemment. Je ne sais pas pourquoi exactement. C'est sûrement dû à la surface en contact avec mon dos.
En terme de rendu pur, je dirais que je préfère à titre personnel très légèrement le S2. Mais honnêtement, ça ne se joue à rien.
En revanche, s'il y a bien un point sur lequel je rejoint à 100% Mme JetjoO, c'est sur la sensation de puissance que l'on ressent avec le M2. Pas seulement la puissance de la basse elle-même. Non. C'est autre chose. On a l'impression d'être puissant. Ou du moins, on a l'impression que cette puissance sort de nous. C'est assez étrange et grisant. Sur des morceaux tels que The Look de Metronomy ou bien encore Zomer de Bakermat (ou Bakermat de Zomer... j'ai jamais vraiment su) clairement, ça donne envie de danser (et ça tombe bien parce qu'on peut) ! C'est Surprenant. Je ne m'attendais pas du tout à cet effet.
Au final, il m'est impossible de départager les 2 modèles tant le kiff est au rendez-vous avec l'un ou l'autre.

 

En jeu sur mes simu auto favorites en revanche, le rendu est identique sur les 2 modèles. Il suffit juste d'augmenter légèrement comme indiqué plus haut la puissance sur le Subpac M2. C'est toujours aussi plaisant même plusieurs mois après la découverte. Et c'est vraiment bon signe lorsqu'on sait que je suis un geek si ce n'est blasé, qui se lasse en tout cas très vite des technologies tape à l'œil, mais sans profondeur.
Je ne peux véritablement plus rouler sans Subpac sur Project ou Assetto.

 
Je n'avais pas testé Elite Dangerous jusqu'il y a peu avec un Subpac. De fait, j'utilise en casque micro usb pour ce jeu afin d'interagir avec une interface vocale.
Jusque-là, je n'avais pas trouvé le moyen de faire vibrer mes Sub lorsque le son ne sortait non pas sur le jack 3.5, mais sur l'usb. Ce problème est réglé avec la manipulation que vous trouverez en haut de page ici.
J'adore Elite Dangerous. J'y ai goûté au DK2 couplé à mon IA perso. Un des plus grands kiff vidéo ludique de toute ma vie de joueur. Et ça commence sérieusement à chiffrer mes années d'activités...
Je n'ai plus de DK2 actuellement. J'attends (comme beaucoup ici) mon casque VR d'ici peu. Mais les Subpacs font encore une fois des miracles avec ce jeu. Les accélérations, turbo, mode supercruze et autre hyper-espace sont absolument énormes ! Mention spéciale à l'effet lorsqu'on sonde une zone avec le scanner ! Frissons garantis 100% sans trucage !
JetjoO avant et après Dreadhalls
JetjoO avant et après Dreadhalls
Enfin, j'ai testé le M2 avec le Gear VR.
Debout sur Dreadhalls, je n'ai pas tenu plus de 5 minutes !
Clairement, déjà que ce jeu me fait vraiment flipper, là, c'est l'horreur... Sans compter Mme JetjoO que cela amuse particulièrement et qui prend un malin plaisir à me saisir le bras pas surprise et réduire à néant tous mes efforts pour paraitre le plus viril possible dans pareille situation...
Comprenez que je n'ai pas testé le Sub très longtemps dans ses conditions.
Mais le rendu est vraiment cool et me donne clairement envie de tester du roomscale avec un M2 qui semble particulièrement adapté à cet usage.

Sur Anshar wars 2 qui est déjà nettement moins stressant, sans surprise le rendu est excellent. On ressent les tirs dans les 2 sens. C'est un bon petit trip pour un bon petit jeu.


Jusque-là donc certains doivent se demander quel est l'intérêt de prendre un modèle S2 si son pendant mobile est si efficace lorsqu'on est assis ? Et bien, je citerais tout de même 2 raisons à cela.
La 1ère, c'est que pour jouer assis, le Subpac S2 est beaucoup plus pratique et facile à utiliser. On le chope, le cale derrière son dos et c'est parti.
Le M2, il faut l'enfiler comme un gilet et serrer les sangles. Toute cela prend quelques secondes. Ce n'est pas la mort, mais c'est clairement moins simple.

La 2ème raison et je dirais la principale, c'est que malheureusement, outre la relative contrainte qu'implique d'enfiler le M2, la base du fil reliant la basse tactile à son boîtier externe se situe juste sur le point d'appui du Subpac sur un dossier de chaise. De sorte qu'on puisse se demander si au terme d'un usage autre qu'occasionnel, cela ne pourrait pas nuire à l'intégrité de celui-ci. C'est dommage, d'autant qu'il aurait suffi de faire partir ce fil d'un des côtés du M2 pour que le problème ne se pose pas et jouir finalement d'un modèle complètement polyvalent.

Il ne faut toutefois pas oublier que le Subpac M2 est clairement revendiqué comme un modèle à utiliser debout. Et dans ce domaine, il fait parfaitement son travail et permet de jouir de sensations inédites pour écouter sa musique et jouer.
Conclusion

Mme JetjoO valide donc complètement le produit et m'a prévenu : 'Tu n'le vends pas. Je le garde !' Sa décision est sans appel.

À titre personnel, je pensais qu'elle allait en avoir l'usage quasi-exclusif tant le S2 me convient, mais finalement, je serais très heureux de l'utiliser debout pour 'danser/bouger' de temps en temps... et pour une utilisation plus courante un peu plus tard en roomscale... lorsque je serais équipé... et ça, c'est une autre histoire.


EDIT : Timmpi.com donne droit à une réduction de 20 euros sur les 2 modèles Subpac, le M2 et le S2 en appliquant le code ' etr ' lors de la validation d'achat. Avec livraison/retour gratuit !


Tag(s) associé(s) : VR, Subpac, Haptique, Combinaison VR, Hardware, Actualité
66 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.