Prochain événement    Gros Multi Onward jeudi 8 déc. à 21h00 !    du 08/12/2016 (21:00) au 08/12/2016 (23:45)

ACTUALITÉ
La stimulation vestibulaire galvanique, le simulateur ultime ?

Publié par
 @NiK_ETR
le 03/01/2014 à 02:46
Récemment, Palmer Luckey a évoqué un concept qui a attisé notre curiosité : la stimulation vestibulaire galvanique.

ous nous sommes donc renseigné sur ce sujet qui s'est révélé à la fois intriguant et passionnant pour les amateurs de réalité virtuelle que nous sommes. Commençons tout d'abord par quelques définitions. Le vestibule membraneux est une partie de notre oreille interne capitale pour le maintient de notre équilibre. Il comprend trois canaux semi-circulaires qui contiennent un liquide, l'endolymphe, et des cils sensitifs qui transmettent via des cellules réceptrices des informations à notre cervelet. Ces récepteurs sensibles à la pesanteur nous permettent de nous maintenir debout. Ils sont également sensibles aux accélérations et aux décélérations et nous permettent donc de ressentir la vitesse. Le galvanisme est un phénomène électrique qui se produit dans les muscles et dans les nerfs. Le terme a pour origine Luigi Galvani, un médecin italien du 18ème siècle qui a découvert l’effet de l’électricité dans les muscles.

La stimulation vestibulaire galvanique est donc une technique qui consiste à transmettre des messages électriques dans la zone vestibulaire de notre oreille interne afin de faire ressentir au sujet une variation de son équilibre. Généralement, cela consiste à placer 2 électrodes derrière chacune des deux oreilles, puis d'influer sur les petits courants électriques des électrodes pour stimuler le vestibule et ainsi influer sur l'équilibre du sujet. Démonstration : Vous savez sans doute désormais que les fameuses nausées provoquées par les expériences de réalité virtuelle sont principalement dues au fait que notre oreille interne ne ressent pas le mouvement décrit à l'image. Avec la stimulation vestibulaire, il serait possible de faire croire à l'oreille interne qu'elle est en mouvement. Sur le papier, ce serait donc une solution fantastique pour régler tous nos problèmes. Fini les nausées ! Et cerise sur le gâteau : une immersion sensationnelle du fait que notre corps ressentirait fictivement les mouvements du jeu. Imaginez les applications possibles dans un jeu de conduite ou de pilotage. Vous ressentiriez tous les mouvements du véhicule ainsi que ses accélérations et ses décélérations. Welcome to the Matrix !

Dans la pratique, cela semble néanmoins nettement plus compliqué à mettre en œuvre. Si la technique a prouvé son efficacité pour jouer sur la balance du corps humain, l'effet décrit par ceux qui ont pu vivre l'expérience semble plus proche de l'état d'ébriété que de la reproduction fidèle d'un mouvement. Par ailleurs, pour démocratiser cette technique, il faudrait imaginer une solution facilement utilisable par les particuliers et sans risque. En effet, on voit mal le joueur lambda se brancher des électrodes avant de lancer sa partie de Star Citizen ! Il semble donc qu'il va falloir patienter encore quelques années avant de pouvoir jouer sur sa chaise comme dans un simulateur. Mais ce concept est très intéressant et pourrait donner une dimension nouvelle à l'immersion dans les jeux. Pour ceux qui voudraient se lancer dans l'expérience, nous ne pouvons que vous conseiller la plus grande des prudences. Comme vous pouvez vous en douter, jouer avec du courant électrique à proximité de votre cerveau n'est pas sans risque. Dans tous les cas, utilisez de préférence une alimentation linéaire et non une alimentation à découpage pour limiter les risques de décharge en cas de dysfonctionnement.

Petit bonus Made in Japan, ce groupe de chercheurs nippons a imaginé télécommander une personne comme on le ferait avec une petite voiture radioguidée en utilisant la stimulation vestibulaire galvanique. Et le pire, c'est que cela semble fonctionner ! Enjoy !


Tag(s) associé(s) : Actualité
23 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.