ACTUALITÉ
Palmer Luckey aurait volé l'Oculus Rift à ZeniMax (Skyrim, Doom) selon eux

Publié par
 @kris7277
le 23/08/2016 à 16:07
Entre Zenimax et Oculus, c'est pas vraiment la joie. Initialement en très bon termes (l'Oculus Rift DK1 devait même être fourni avec sa propre version de Doom 3 en VR) les choses se sont envenimées par la suite, surtout lorsque John Carmack a décidé de quitter le navire pour rejoindre Oculus. L'année dernière, ZeniMax était même allé jusqu'à mettre en justice Oculus et Palmer Luckey pour avoir utilisé des outils de la société afin de créer l'Oculus Rift, mais on avait pas vraiment eu de nouvelle depuis, ce qui aurait pu laisser croire que les deux firmes avaient trouvé un accord à l'amiable. Que nenni !

Zenimax vient de modifier leur plainte, et explique désormais que Palmer Luckey aurait carrément volé la technologie de ZeniMax à l'époque du DK1 et qu'ils sont à l'origine de l'Oculus Rift :

Oculus, sous la direction de Iribe, a répandu dans la presse l'histoire fausse et fantaisiste que Luckey était l'inventeur brillant qui a développé la technologie VR dans le garage de ses parents. Cette histoire est complètement fausse : Luckey manquait l'expertise, les ressources et même les connaissances nécessaires pour créer une technologie VR viable commercialement. Ses compétences en programmation étaient rudimentaires, et il s'est reposé sur l'ordinateur de programmation et de jeu de ZeniMax pour présenter le prototype du Rift. Ce "conte" a été répété fréquemment par les médias en tant que fait, et Luckey s'est de plus en plus présenté de manière mensongère devant les médias et le public comme le visionnaire derrière la technologie VR du Rift alors que celle-ci a été développée par ZeniMax sans aucune contribution substantielle de Luckey.

Oculus a utilisé la technologie matérielle et logicielle de ZeniMax pour créer un SDK pour le Rift et développer, modifier et améliorer son hardware. Luckey n'avait ni l'expérience, ni les connaissances nécessaires pour créer un SDK viable pour le Rift. Un SDK permet aux développeurs d'utiliser un matériel totalement nouveau en fournissant les spécifications techniques qui seront utilisées par un ordinateur pour communiquer avec ce matériel ainsi que programmer du code qui permet d'utiliser les fonctionnalités du matériel. ZeniMax a conçu et a mené le développement des spécifications et des fonctionnalités qui sont embarquées dans le SDK du Rift.


Selon eux, Palmer Luckey aurait tout simplement reconnu le potentiel de la VR, et aurait utilisé le travail de ZeniMax pour son profit personnel :

Palmer Luckey a reconnu la valeur extraordinaire que ZeniMax, un leader dans les médias de divertissement et son employé Carmack, un programmeur unique, expérimenté et acclamé aurait apporté au Rift modifié. Il a aussi reconnu l'intérêt grandissant du grand public pour la VR qui a été généré par ZeniMax. Et quelques jours après l'E3, Luckey a créé sa société, nommée Oculus LLC à l'époque, pour commercialiser le Rift.


La tournure des événements commence sérieusement à sentir le roussi, surtout quand on sait qu'ils accusent directement John Carmack, leur ancien développeur, d'être à l'origine du vol de la technologie de Zenimax :

Au lieu d'honorer son contrat durant ses derniers jours à ZeniMax, John Carmack a copié des milliers de documents d'un ordinateur à ZeniMax sur une clé USB, et n'a jamais rendu ces fichiers ou toutes ses copies après que son contrat soit terminé. En plus de ça, après la fin de son contrat, il est retourné dans les locaux de ZeniMax pour prendre un outil fait sur mesure pour développer la VR Technology appartenant à Zenimax qui fait partie de la Zenimax VR Technology.



Ca ne sent donc pas très bon pour Oculus, qui a déjà été accusé par un employé de Valve d'avoir tout simplement "copié" le prototype prêté par Valve pour concevoir le CV1. Ils viennent toutefois de répondre aux accusations de ZeniMax, en expliquant qu'elles "ne racontent l'histoire que du point de vue de ZeniMax", que "l'affaire n'a pas lieu d'être" et qu'ils "ne manqueront pas d'adresser toutes ces accusations devant les tribunaux".


Tag(s) associé(s) : Zenimax, Bethesda, Oculus, Oculus Rift, Actualité
29 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.