ACTUALITÉ
HTC lance le "Vive Studios", un studio de jeu VR "First Party" pour "créer des jeux VR roomscale plus longs et plus riches"

Publié par
 @kris7277
le 09/12/2016 à 12:53
Le roomscale est devenu quasiment un indispensable en VR, car il permet d'utiliser les membres de son corps de manière totalement naturelle. Le problème, c'est qu'il est beaucoup plus difficile d'adapter un jeu classique pour exploiter la technologie et mis à part The Solus Project, qui est très réussi, peu s'y sont frottés. Une expérience roomscale doit donc être "pensée" pour la réalité virtuelle, ce qui limite fortement le nombre, et surtout la qualité des titres disponibles.

HTC vient donc de lancer, à la Nintendo ou Sony, le Vive Studios, leur premier studio "First Party" de jeu VR. Ce dernier développera des jeux  en interne et publiera aussi des jeux en partenariat avec des développeurs externes :


Vive Studios utilisera un modèle similaire à celui des jeux sur consoles, où le label produira des jeux first-party via des développeurs internes, comme 2 Bears, et aussi via des développeurs externes. Pour les développeurs externes, Vive Studios est désormais un partenaire vers lequel ils peuvent se tourner afin de trouver des fonds pour le développement ainsi que pour de l'aide sur le marketing et la publication de jeu VR. <...> Le Vive possède déjà une bonne quantité de petites expériences. A travers Vive Studios, nous souhaitons développer du contenu plus long, plus riche et plus conséquents.



HTC serait d'ailleurs déjà en train de créer du contenu en ce moment même, qui ne sera pas limité qu'aux jeux vidéos. D'ailleurs, leurs jeux ne seront pas limités au HTC Vive et fonctionneront aussi sur Oculus Rift selon HTC. Leur premier jeu, intitulé Arcade Saga, est disponible sur Steam et a été développé par 2 Bears via un partenariat.
 
En tant que IA récemment construite, battez vous dans 3 différents sports futuristes afin d'échapper à l'esclavagisme des Overlords.



Tag(s) associé(s) : HTC, Software, Actualité
5 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.