Prochain événement    Soirées Orbus VR (MMORPG VR) sur ETR !    du 17/12/2017 (18:00) au 17/12/2017 (23:00)

ACTUALITÉ
Procès ZeniMax vs Oculus : le verdict est tombé et Oculus est condamné à verser 500 millions de dollars à ZeniMax

Publié par
 @NiK_ETR
le 01/02/2017 à 23:15
Après deux jours et demi de délibération, la cour s'est prononcée sur l'affaire opposant ZeniMax à la société Oculus en présence de Palmer Luckey (co-fondateur) et John Carmack (ex-id Software / ZeniMax et employé Oculus). Vous pouvez lire un résumé de l'affaire dans cet article.

Alors que ZeniMax réclamait 4 milliards de dollars (2 milliards de compensation et 2 milliards de dommages et intérêts) pour le vol supposé de ses secrets commerciaux, Oculus avait qualifié ZeniMax de société sans argument, simplement envieuse et motivée par la colère.

Le jury a finalement décidé de donner raison à Oculus sur le fait que les secrets commerciaux n'ont pas été dérobés à ZeniMax. Néanmoins, la cour a jugé que le co-fondateur, Palmer Luckey et par extension la société Oculus, n'ont pas su respecter leur clause de confidentialité. Elle a donc condamné Oculus à verser à ZeniMax 200 millions de dollars pour avoir rompu la clause de confidentialité et 50 millions de dollars pour la violation du droit d'auteur. Oculus et Palmer Luckey sont également condamné chacun à verser 50 millions de dollars pour fausse désignation de l'origine et Brendan Iribe (ex-CEO d'Oculus) devra verser à lui seul 150 millions de dollars supplémentaires dans cette affaire soit un total de 500 millions de dollars.

L'un des porte-paroles de la société Oculus a déclaré à Polygon : "Le coeur de cette affaire était l'accusation qu'Oculus aurait dérobé des secrets industriels et le jury s'est prononcé en notre faveur. Nous sommes évidemment déçus par quelques autres aspects du verdict mais nous ne sommes pas intimidés. Les produits Oculus sont construits avec la technologie Oculus. Notre engagement envers le succès à long terme de la VR reste le même, et toute l'équipe poursuivra le travail qu'elle réalise depuis le début à savoir développer la VR qui transformera la façon dont les gens interagissent et communiquent."

Oculus devrait faire appel de sa condamnation. 

De son côté, ZeniMax semble se satisfaire de ce verdict : "Nous sommes heureux que le jury ait accordé à ZeniMax 500 000 000 $ pour la violation illégale de nos droits d'auteur et de nos marques et pour la violation de notre accord de non-divulgation avec Oculus en vertu duquel nous avions partagé notre technologie de réalité virtuelle que nous avions développée et dont nous avions l'exclusivité. En outre, le jury a confirmé notre plainte concernant le vol par John Carmack du code source de RAGE et des milliers de fichiers électroniques sur un périphérique de stockage USB qui contenait de la technologie appartenant à ZeniMax VR. Bien que nous regrettions ce litige pour la défense de nos droits, il était nécessaire de prendre position contre les entreprises qui se livrent à des activités illégales dans leur désir d'obtenir le contrôle de nouvelles technologies précieuses."
 


Tag(s) associé(s) : Zenimax, Oculus, Procès, Actualité
26 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.