ACTUALITÉ
Zenimax veut 20% sur chaque Rift vendu ou ils bloqueront les ventes du casque

Publié par
 @kris7277
le 22/06/2017 à 18:05
Nous étions nombreux à penser sur ETR que l'affaire Zenimax était loin d'être résolue, et il semblerait que nous avions raison... Zenimax vient de frapper a nouveau et ils en veulent encore plus.

Petite piqûre de rappel : Oculus a été contraint de verser 500 millions de dollars à Zenimax il y a quelques mois, mais ces derniers avaient expliqué vouloir faire appel au jugement, ce que Zenimax leur a déconseillé de faire à leur manière. Ils semblent en faire les frais aujourd'hui puisque Zenimax vient d'expliquer qu'ils souhaitent non seulement 1 milliard de dollars au total, mais aussi "20% sur chaque Rift vedu, sinon c'est l'arrêt de la commercialisation du Rift". Ouch.

La cause de tout ça ? Et bien toujours et encore le "code volé à Zenimax", qui serait encore utilisé par Oculus dans leurs produits. Oculus explique que changer le code pour "satisfaire" les demandes de Zenimax serait extrêmement compliqué à mettre en place ainsi que très coûteux et que cela n'aurait pas été un problème si Zenimax n'avait pas attendu aussi longtemps avant de débarquer, ce qu'on comprend vu que cela concerne les éléments de base du fonctionnement de l'Oculus Rift et que la plupart des éléments sont bâtis à partir d'eux.

La décision de Carmack de rejoindre Oculus semble avoir été très mal reçue chez Zenimax...
La décision de Carmack de rejoindre Oculus semble avoir été très mal reçue chez Zenimax...​


Cette histoire commence vraiment à prendre des proportions un peu trop importantes et Zenimax, qui avait peut être des raisons valables d'en vouloir à Oculus à la base, semble commencer à avoir les yeux plus gros que le ventre, surtout quand on peut lire certaines de leurs "raisons" comme lorsqu'ils expliquent "que c'était ZeniMax qui a été les premiers à faire prendre conscience au monde entier la valeur de cette technologie et pas Oculus". On aimerait bien savoir quand, car ça ne nous dit pas grand chose.

En tout cas, on n'est pas les seuls à commencer par être lassé par ce feuilleton juridique puisque le juge lui-même demande aux deux sociétés de trouver à tout prix un arrangement à l'amiable ou alors il sera contraint de prendre "une décision pouvant faire très mal à l'un ou à l'autre", chose qui arrivera "plus tôt que tard" selon lui.


Tag(s) associé(s) : Zenimax, Oculus, Actualité
34 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.