ACTUALITÉ
YouRescue : quand la réalité virtuelle apprend à sauver des vies

Publié par
 @NiK_ETR
le 04/11/2017 à 09:00
Selon la Fédération Française de Cardiologie (FFC), seulement 20% des témoins font les gestes de secours en cas d’arrêt cardiaque soudain or « au-delà de 5 minutes d’arrêt du coeur, si on ne fait rien, les lésions cérébrales sont irréversibles, puis c’est la mort assurée. 1 minute gagnée, c’est 10% de chance de survie en plus ! ». Pour améliorer le taux de survie, les deux principaux leviers sont la mise à disposition de défibrillateurs automatisés externes (DAE) dans les lieux publics et la formation de la population à leur utilisation. 

« On voit fleurir les DAE au sein des entreprises depuis 2007, où la loi a autorisé son usage par tout citoyen, mais on se rend compte en creusant un peu que seulement 10% des collaborateurs au mieux savent s’en servir, essentiellement les sauveteurs secouristes au travail », nous explique l'équipe de Wanadev que nous avons pu rencontrer et qui ont conçu une simulation d'utilisation de DAE en réalité virtuelle en collaboration avec Cardiac Science France, l’un des leaders dans le domaine des défibrillateurs automatisés.

Pour rendre la formation la plus réaliste possible, Cardiac Science France a fourni aux développeurs un modèle réel de DAE qui a été modélisé et dont les commandes vocales ont été enregistrées pour être restituées dans l'expérience VR. Le scénario nous place dans un hall où un individu à proximité est victime d'un arrêt cardiaque. Le participant doit donc intervenir promptement en suivant toutes les étapes de secourisme à réaliser dans ce type de situation. Grâce à des contrôleurs VR, il faut donc appeler les secours, vérifier si la victime respire, découper ses vêtements et utiliser le DAE. « Les gens doivent ressortir de l’expérience en se disant que ce n’est pas sorcier et que c’est à leur portée. S’ils veulent approfondir le sujet par la suite, ils iront naturellement vers une formation de type PSC1 ou SST » nous explique Wanadev.

J'ai pu tester cette expérience cette semaine et celle-ci s'est révélée très convaincante. Moi qui n'avait jamais eu l'occasion d'être initié à la manipulation d'un DAE, me voilà fin prêt à en utiliser un si un jour je me vois confronter à une telle situation.

"Avec la VR, on apprend ces automatismes en les faisant, ce qui est beaucoup plus efficace en termes de mémorisation par rapport aux traditionnelles images ou vidéos." explique Wanadev. "Par ailleurs, la VR réduit considérablement les contraintes logistiques, spatiales et temporelles. On met le casque sur la tête, on fait le scénario pendant 5 minutes dans un espace de 9m² et on raccroche. Pas de décors à prévoir, pas d’installations trop compliquées. Il y a seulement besoin d’un PC et d’un casque."

Une sensibilisation qui peut être accompagnée par la présence d’un formateur afin de peaufiner le massage cardiaque sur mannequin ou répondre aux questions plus techniques comme le Groupe Nexans a pu le proposer à l'occasion d'une journée sécurité en septembre.
 
YouRescue : quand la réalité virtuelle apprend à sauver des vies - 4

Si l'utilisation de la réalité virtuelle n'est pas nouvelle dans le domaine de la santé et de la formation, il est intéressant de voir les casques VR utilisés à des fins de préparation à des situations d'urgence pour le grand public. Une belle démonstration concrète du potentiel de cette nouvelle technologie qui permettra peut-être un jour de sauver des vies.


Tag(s) associé(s) : Santé, Actualité
2 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.