Prochain événement    Soirée Werewolves Within ETR Quatrième Edition    du 26/01/2018 (21:00) au 26/01/2018 (23:00)

ACTUALITÉ
Mauvaise nouvelle, on va bientôt tous perdre entre 5 à 30% de performance sur nos processeurs Intel

Publié par
 @kris7277
le 03/01/2018 à 17:14
La VR, ça consomme et pas qu'un peu. Je vous apprend probablement rien quand je vous explique ça n'est ce pas ? Vous êtes d'ailleurs très nombreux sur ETR a rechercher la puissance extrême, avec des cartes graphiques dernière génération et processeur haut de gamme afin de pousser le réalisme des mondes virtuel le plus possible.

Et vous allez pas être ravis, car on va avoir très bientôt un gros impact sur les performances sur nos processeurs Intel... Et oui, une faille très grave qui permet à des applications traditionnelles d'accéder à des données protégées dans le kernel viendrait d'être repérée et serait imbouchable via une mise à jour du microcode, ce qui forcera Windows et les autres système d'exploitation, Linux compris, à corriger la faille de manière software, une opération qui coûtera entre 5% et 30% de performances. Ouch !

Microsoft a déjà prévu un patch qui sera disponible mardi prochain et tous les processeurs Intel de cette dernière décennie serait touchés, y compris ceux de la génération 8xxx, qui viennent tout juste de sortir. Les plus récents ont néanmoins des fonctionnalités comme le PCID permettant de réduire l'impact de ce genre de mesure, donc la baisse de performance variera selon le modèle. De plus, l'impact sur les jeux serait nettement moindre d'après les premiers retours sous Linux, mais on se demande ce que ça donnera en pratique sur Windows et surtout si ça introduira du judder, car parfois certain processus ont beau réduire très peu la performance, ils provoque des fluctuations du framerate invisibles dans le gaming classique mais très gênants en VR comme on a pu le remarquer avec l'outil FCAT VR lors du test de la 1080 Ti. A noter d'ailleurs que le processeur utilisé est extrêmement récent (8700K), puissant et supporte le fameux "PCID" permettant de mitiger le problème, donc il est probable que ces benchmarks ne reflètent pas la réalité des configurations plus anciennes/modestes.

Les possesseurs de processeurs AMD eux, ne semblent pas être touchés par la faille, et pourront continuer à profiter des performances de base de leur materiel. Bande de chanceux !!


Tag(s) associé(s) : Actualité
52 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.