INTERVIEW
Interview avec Owen Harris, parlons méditation en réalité virtuelle avec DEEP

Publié par
 @
le 28/05/2016 à 18:55
Voilà une expérience qui m'inspire énormément ! Durant les beaux jours de la communauté créative d'Oculus, nous avons vu apparaître quelques Ovni qui proposaient de la relaxation, de la méditation, du Yoga assisté par la VR. J'en ai essayé quelques unes et j'ai rarement été convaincu. DEEP pourrait bien être le chainon manquant, une expérience méditative, contemplative ET interactive avec un énorme potentiel. 
Contrôleur inventé pour DEEP
Contrôleur inventé pour DEEP
Tout d'abord ce qui fait l'originalité de DEEP c'est que Owen Harris a développé son propre contrôleur mesurant les mouvements du ventre. Toute l'expérience est ainsi vécue en vue à la première personne, dans un monde imaginaire aquatique contrôlé par nos inspirations et expirations. Il a opté pour un design extrêmement minimaliste avec peu de polygones que je trouve très esthétique. Pour lui, pas besoin de faire quelque chose qui tendrait vers le photo réalisme. « Nous vivons déjà dans un monde ''photo réaliste'' » dit-il, ce qu'Owen recherche c'est transporter le joueur dans un monde extraordinaire, quelque chose que l'on n'expérimente justement pas au quotidien.  

Avec DEEP nous avons un bon candidat pour une sensation de présence intense et durable. Je ne pouvais donc résister à l'idée de le contacter pour en savoir un peu plus et partager mon échange avec vous sur ETR. Petite Interview avec un développeur qui, en plus d'être brillant, a découvert la VR lui aussi dans les années 90 avec mon cher et tendre VFX1.  

Peux-tu commencer par nous présenter ton parcours ?

Je fais des jeux depuis 10 ans. Avant, je faisais des applications en Flash. J'ai petit à petit réussi à entrer dans le monde des jeux vidéo. Actuellement j'enseigne le développement dans le domaine du jeu à Dublin DIT (Dublin Institut of technology). J'ai commencé DEEP dès que j'ai reçu mon Oculus Rift DK1 (Developer Kit 1).


Qu'est ce qui t'a donné l'idée d'associer la méditation à la VR ? Quelles sont tes influences ?

Les deux idées qui me viennent concernant mes influences seraient le travail de Brion Gysin et de William S. Burroughs avec leur machine à rêve ou encore le Dr John Cunningham Lilly et son caisson d'isolation sensorielle. Ces technologies peuvent induire des états de conscience modifiée. La technologie peut nous aider à y rentrer plus rapidement que si on était seul à le faire. Bien sûr la méditation dans son plus simple appareil, c'est ce que je recommanderai aux gens, mais parfois si on n'est pas dans le bon état d'esprit, quand ce n'est pas le jour, ça peut être très difficile d'atteindre cet état.
Brion Gysin et William Burroughs devant la Dream Machine
Brion Gysin et William Burroughs devant la Dream Machine
Parle-nous de la machine à rêves...

C'est un truc fou, je ne l'ai pas utilisé mais j'ai toujours été intrigué. C'est une machine qui envoie des flashs à une fréquence qui apparemment peut induire différents niveaux de relaxation et même des hallucinations chez certaines personnes. C'est une machine très basique. On la "regarde" avec les yeux fermés. L'idée c'est que les flashs de lumière à travers vos paupières peuvent induire des hallucinations, de la relaxation ou juste des sensations bizarres. Ce qui est intéressant, pour moi, c'est l'utilisation des technologies pour créer des états modifiés de conscience plus rapidement et plus sécurisant.  

Plus sécurisant et plus sûrs que les drogues tu veux dire ?

Oui, c'est ça. Plus sûr que les produits, les drogues. Mais aussi plus accessible pour les gens. Il est plus facile d'installer ces machines que d'aller chercher des drogues dans la rue. On peut facilement installer ces machines et permettre aux gens d’expérimenter des choses pour eux même.  

Qu'en est-il du caisson à isolation sensorielle ?

Ton corps flotte dans de l'eau extrêmement salée à ta température. Tous les bruits extérieurs et toutes les lumières sont coupées. L'idée est là encore d'arriver à des états de conscience modifiée quand on se met dedans. Quand je l'ai essayé il y a une vingtaine d'années, je voulais carrément en avoir un chez moi et ce n'est probablement pas une bonne idée. Mais je pense qu'on peut faire des choses similaires avec la réalité virtuelle.  

Tu avais fait ça pour traiter ton anxiété ?

À l'époque j'avais essayé par curiosité après en avoir entendu parlé et l'avoir vu dans un épisode des Simpsons. Mais ensuite je l'ai refait trois ou quatre fois. Cela rend vos pensées très enveloppantes. Toute pensée qui arrive devient très tangible... enveloppante oui …. Tu fais vraiment l'expérience de toi-même car il n'y a en fait plus rien d'autre que toi !

 
Petite vidéo Youtube sur deux gars qui testent le Caisson à isolation sensorielle. Si vous ne voulez pas regarder toute la                                          vidéo allez directement à la réaction du deuxième gars (7 min 30 s) ! Cela vaut le coup! 

Le son est un énorme vecteur d'émotion et de présence, qu'avez-vous prévu sur ce sujet ?

Un de nos gros axes de travail pour les mois prochains est de complètement re-designer le son dans le jeu. Je travaille avec un ingénieur du son que je connais depuis très très longtemps. L'idée est de travailler à accentuer la sensation de confort et de curiosité. Créer quelque chose qui est un peu mystérieux, mais très très accueillant. Donc il utilise du son binaural et ça sonne vraiment bien. On va essayer de demander des financements pour travailler sur le son et le faire de bonne manière. C'est ça le plan !

Tu veux dire donc faire un travail sur le son ET la musique ?

Les deux seront interconnectés oui. Pour le moment c'est juste une musique qui est jouée par dessus l'expérience. Mais pour la suite, on veut faire quelque chose de dynamique. Plusieurs bouts de musique qui vont changer en fonction de là où tu es dans le monde et avec quoi tu interagis. Ça ne sera pas vraiment de la génération procédurale, mais ça sera différent pour chaque personne qui y jouera. Ça va être à moitié musique et à moitié effets sonores.  

En voyant ton game design je ne peux m'empêcher de penser à mon jeu préféré JOURNEY. Est-ce une source d'inspiration ?

En tant que joueur, une expérience comme Journey fait partie de celles qui m'intéressent le plus. J'espère en voir plus des comme ça, des expériences courtes dans lesquelles il y a vraiment un début un milieu et une fin. C'est un grand intérêt esthétique plutôt qu'un défi technique.
Mais Journey est d'avantage un jeu que Deep. Cependant, cette exploration ouverte qu'il y a dans Journey, cette liberté de mouvement et la joie du mouvement c'est quelque chose qu'on veut reproduire. Si le Kickstarter marche bien on espère que le contrôleur soit démocratisé et que d'autres développeurs puissent l'utiliser, l'adapter et l'améliorer. On pourrait voir ainsi une expérience comme Flower ou Journey avec ce type de contrôle intégré par exemple, pourquoi pas...  

Exploration et liberté, comment ça se traduit dans DEEP ?

Le monde de DEEP est encore assez statique mais on travaille à le rendre plus vivant. On va essayer de faire en sorte qu'à chaque respiration le monde bouge avec vous. Pour le moment, c'est basé sur le modèle de la plongée avec masque et tuba. Quand on inspire on monte et quand on expire on descend. Quand on est sur le sol, on ne bouge pas, mais quand on est au dessus on bouge dans la direction dans laquelle on regarde. La prochaine étape est le développement de plantes qui vont respirer de concert avec vous. L'idée est de créer une sorte de retour pour le joueur, une sorte de miroir de sa propre respiration. Certaines plantes vont vous inviter à synchroniser votre respiration sur la leur et si vous y parvenez, vous aurez accès à d'autres expériences, d'autres esthétiques. On travaille sur ce sujet avec des chercheurs aux Pays-Bas pour que ce soit parfaitement effectué et correspondant réellement à différents états… Ça sera intéressant.  

Avez vous pensé à intégrer d'autres contrôleurs : Leap Motion, Vive ?

On utilise le Vive pour le moment. Mais bon, la partie la plus intéressante et excitante de DEEP est aussi son plus gros problème :  je ne peux pas envoyer des copies du jeu à cause du contrôleur spécifique que je développe. J'aimerais le faire fonctionner avec des contrôleurs standards de façon satisfaisante, mais je n'ai pas encore trouvé.

Tu penses que les contrôleurs du Vive seraient assez sensibles pour capturer les mouvements de la cage thoracique, si on les fixait sur soi ?

Je ne sais pas. En fait, je pensais plutôt à quelque chose du genre Chi Qong : monter les mains quand on inspire, les descendre quand on expire. Ça ne serait pas idéal, mais ça rendrait le jeu plus accessible. Mais on perdrait quelque chose. C'est chouette que les gens n'aient pas besoin de leurs jambes et de leurs bras pour jouer à ce jeu, notamment pour les gens qui ont des handicaps. De ce point de vue, c'est un jeu hyper accessible du coup.  

Tu n'as jamais pensé développer l'expérience en position couchée ? C'est très rare les expériences qui présentent ça, voire inexistant. C'est très surprenant car c'est une façon géniale de perdre le sens du poids de notre corps.

Oh oui. Dans un festival c'est une expérience debout. Les contrôleur répondent mieux comme ça. Mais à la maison par exemple, chez moi j'utilise une sorte de pouf.
Oui pourquoi pas une expérience couchée mais on doit se rappeler qu'on est au tout début de ce medium. La technologie n'est pas nouvelle mais le design des expériences l'est. Les gameplays sont à inventer, ça va arriver.
Interview avec Owen Harris, parlons méditation en réalité virtuelle avec DEEP - 24
Est ce que tu penses que la méditation peut augmenter le sentiment de présence dans la réalité virtuelle ?

Probablement pas. Les choses qui te font penser que c'est réel sont des points technologiques subtiles comme le frame rate ; le positional tracking, l'audio…. Mais bon, j'ai entendu plusieurs petits anecdotes plutôt drôles et même contre intuitives : les gens commençent à être conscients de leur présence en VR, et curieusement cela participerait à les faire d'avantage penser à leur présence dans la vie réelle. Observer les textures, les éléments du monde etc. Pour moi c'est la méditation qui m'a ouvert à cette façon de redécouvrir le monde, de l'observer.

Tu parlais d'un Kickstarter, vous avez une date ?

Pas de date encore précise mais ça sera avant la fin d'année.
 


MERCI OWEN ET BON COURAGE POUR LA SUITE!!!!


Site internet : DEEP
Regardez le TEDx de Owen à propos de DEEP
 


Tag(s) associé(s) : Accessoire, Méditation, Oculus Rift CV1, Vive, Interview
4 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.