INTERVIEW
Rencontre avec Creanet3D, créateur de contenus VR sur mobile (Darkness Roller Coaster, ATIS 1 et 2)

Publié par
 @NiK_ETR
le 19/12/2016 à 11:42

Nous avons pu échanger récemment avec Marc Cancemi, co-fondateur de Creanet3D, une société Cannoise spécialisée dans les développements web et les vidéos pour l'événementiel. Depuis un an et demi, la société composée de Marc, son frère et d'un développeur Web s'est lancée dans la production de contenus VR, principalement pour les cardboards mais plus récemment pour le Gear VR avec la sortie récente de Darkness Roller Coaster sur l'Oculus Store.


ETR : Pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous nous présenter vos créations ?

Creanet3D : Nous avons développé A Time In Space 1 et 2 (ATIS). Le premier jeu sorti il y a un an et demi était gratuit, le deuxième vient de passer gratuit également, il était vendu 1 euro jusqu'à présent. Les deux jeux sont sortis sur Cardboard et on espère sortir ATIS 2 prochainement sur le Gear VR. Nous ne sommes pas encore tout à fait certains car nous avons un projet d'application horrifique en cours que nous espérons pouvoir sortir avant Noël sur Cardboard. Nous avons également développé Darkness Roller Coaster qui est sorti sur Cardboard et Gear VR. Au fil de nos applications, nous tentons d'étendre les durées de vie. ATIS durait environ 2min30, ATIS 2 dure 4 à 5 minutes, Darkness dure environ 7 minutes. La nouvelle application devrait faire environ 20 minutes.
 
A Time In Space sur Cardboard
A Time In Space sur Cardboard

Vous êtes passés des développements Web à la VR. Comment vous êtes-vous retrouvés à faire de la réalité virtuelle ?

Nous avons toujours aimé étendre notre périmètre d'activité en proposant de la 3D à nos clients par exemple. Avec notre premier Cardboard, ce qui nous a passionnés c'est de nous dire qu'avec un simple carton on pouvait être complètement immergé. Nous avons vu qu'avec Unity, nous pouvions développer des expériences et c'était donc l'occasion de tester ce logiciel pour développer nos compétences 3D. De plus, nous avons toujours été passionnés de jeux-vidéo mais notre structure était trop petite pour vraiment faire quelque chose dans ce domaine. Avec la VR, c'était l'occasion de tenter quelque chose de nouveau : une petite expérience dans l'espace. Les premiers retours positifs nous ont motivé à poursuivre dans cette voie. 


Aujourd'hui, la réalité virtuelle représente quel pourcentage de votre activité ?

Nous sommes passés à environ 50/50. Nous continuons d'honorer les demandes de nos clients car cela reste encore majoritairement ce qui nous fait vivre. On ne peut malheureusement pas encore véritablement vivre de la réalité virtuelle mais on essaye de faire basculer progressivement notre activité vers ce domaine. L'idée est également de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier. La réalité virtuelle reste à ce jour un pari.


Vous avez sorti des applications aussi bien sur Cardboard que sur GearVR, est-ce que cela représente des complexités particulières ?

Il y a 6 mois, lorsque nous avons commencé à développer sur GearVR, ce n'était pas aussi simple qu'aujourd'hui. Des fonctionnalités basiques telles que le réglage du volume nécessitaient l'implémentation de fonctions particulières. Le dernier SDK d'Oculus a permis de nettement réduire la complexité et les temps de développement en automatisant ces implémentations. De plus, Oculus est beaucoup plus réactif pour répondre à nos questions. Il fallait attendre 2-3 mois les premières fois que nous les avons contactés, aujourd'hui nous avons les réponses en moins d'une semaine.


Qu'est-ce qui est le plus intéressant financièrement pour vous ? Travailler sur Cardboard ou sur GearVR ?

Le démarrage de Darkness Roller Coaster est plus important sur GearVR que le démarrage que nous avions fait sur Cardboard. L'avantage du GearVR c'est qu'il y a un magasin dédié avec des rubriques "Nouveautés" par exemple. Sur Cardboard, il faut faire sa place avec les bonnes notes des utilisateurs pour arriver à se faire correctement référencer. Maintenant, à voir quand on commencera à tomber dans les fins fonds du store GearVR. Sur Cardboard, l'avantage c'est que le nombre de ventes se maintient dans le temps.


Peut-on connaitre le nombre de téléchargements réalisé ?

Sur la version gratuite d'ATIS 1, nous sommes à plus de 320 000 téléchargements. Sur ATIS 2 (payant), on va atteindre les 10 000, on a été assez déçu des chiffres donc on a décidé de la passer gratuite avec une publicité, même si ce n'est pas la méthode que nous préférons. Ceci dit, il y a à présent un nouveau système de pubs en VR plutôt réussi qui évite d'avoir à retirer le casque. Sur cette version gratuite, nous sommes à environ 12 000 téléchargements en un mois. Sur GearVR, avec Darkness, nous sommes à environ 8 000 téléchargements en un mois.
 
Darkness Roller Coaster sur Gear VR et Cardboard
Darkness Roller Coaster sur Gear VR et Cardboard
Avez-vous prévu de travailler sur d'autres casques mobiles ou avec des casques filaires ?

On devrait certainement faire quelque chose pour Daydream car c'est le même SDK que les Cardboards. Nous attendons d'ailleurs un casque de Google. Nous avons également été approchés par PicoVR qui nous ont envoyé le kit de développement de leur casque autonome. Il faut tout faire en chinois donc ce n'est pas évident mais le système parait correct avec une qualité qui se rapproche du GearVR. Par contre, nous n'avons pas prévu d'aller sur les marchés filaires (Rift ou Vive), nous sommes trop petits pour cela. Nous aimerions travailler sur ces casques mais ce serait un investissement de temps supplémentaires trop important. Nous préférons donc restez sur le marché mobile / cardboard.


Justement, il y a un cardboard qui a votre préférence ?

J'ai démarré avec l'Homido et je le trouve vraiment bien. D'un point de vue qualité d'image, je trouve d'ailleurs l'Homido au-dessus d'un Gear VR. On sent qu'ils ont beaucoup investi dans la qualité des lentilles.


Concluons avec les futurs projets, pouvez-vous nous en dire plus sur l'application en développement ?

L'application s'intitulera Bad Dream. Elle va mélanger le style "visite sur rails" avec de l'exploration dans un univers horrifique. Elle devrait sortir cette semaine sur Cardboard et le mois prochain sur Gear VR. Nous prévoyons aussi un troisième volet pour notre chouchou ATIS. Il y a pas mal de gens qui nous le demande mais nous souhaitons gagner encore un peu en compétences avant de revenir sur cette série.
 
Bad Dream, la nouvelle application de Creanet3D
Bad Dream, la nouvelle application de Creanet3D

Merci beaucoup à Creanet3D pour le temps accordé. On leur souhaite bonne chance pour la suite.


Tag(s) associé(s) : Software, Homido, Cardboard, Actualité, Samsung Gear VR, Interview
0 COMMENTAIRE

Connectez-vous pour commenter.