PREVIEW
VRGO : que vaut le contrôleur "pouf" pour la réalité virtuelle ?

Publié par
 @NiK_ETR
le 30/04/2016 à 09:30
À l'occasion du Laval Virtual 2016, nous avons pu tester de nombreux périphériques de réalité virtuelle. Nous avons ainsi pu poser nos mains (ou plutôt nos fesses) sur un contrôleur assez atypique : le VRGO.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'objet, il s'agit d'une chaise, ou plutôt d'une sorte de "pouf", qui va contrôler nos déplacements en réalité virtuelle grâce à l'inclinaison de notre corps. Vous voulez avancer ? Penchez-vous en avant. Vous voulez vous tourner ? Il vous suffit de faire une rotation sur vous-même !

Souvenez-vous, en novembre dernier, nous vous présentions ce périphérique autoproclamé "le contrôleur VR mains libres le plus intuitif du marché". Il réussissait d'ailleurs peu de temps après sa campagne sur Kickstarter.

Alors que retenons-nous de ce premier contact avec le VRGO ? Je ne ferai pas durer le suspense bien longtemps : un mélange de perplexité et de déception.

La vidéo de notre test :

Nous avons testé l'objet avec un Gear VR et l'une des applications gagnantes de l'Oculus Mobile VR Jam 2015 : The Night Cafe. Celle-ci nous plonge dans une toile de Van Gogh en réalité virtuelle. Même si l'application est charmante, ce n'est pas vraiment l'application la plus fun pour faire tester un nouveau contrôleur. Mais au-delà de ce choix finalement défendable, c'est l'expérience toute entière qui nous a surpris, et pas vraiment dans le bon sens.

Le concept en lui-même est déjà discutable. Avec d'autres membres de l'équipe, nous avons pu tester le produit et après quelques minutes d'utilisation, notre avis est unanime : c'est rapidement fatigant et fastidieux à utiliser et ce n'est ni agréable, ni immersif, les mouvements manquant cruellement de naturel.

L'aspect (particulier) et le confort ne sont pas mauvais, mais la fonction "contrôleur" de l'objet ne semblait tout simplement pas au point. Alors peut-être était-il encore à l'état de prototype ? Peut-être que cela venait des conditions du salon ? En fait, c'est surtout la latence qui nous a le plus choqué. Il s'écoulait presque une seconde avant qu'un mouvement soit reconnu dans l'application. Problème de Bluetooth ? En tout cas, cela coupe radicalement l'immersion et je ne vous explique même pas la difficulté à effectuer des déplacement avec des rotations.

Bref, nous réessaierons sans doute le périphérique à sa sortie. En attendant, le VRGO, pour nous, c'est tout simplement "non, non et non". Le "contrôleur VR mains libres le plus intuitif du marché" a encore beaucoup à faire pour parvenir à nous convaincre...
IMPRESSIONS


Tag(s) associé(s) : Hardware, VRGO, Actualité, Vidéo, Preview
7 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.