PREVIEW
Aperçu du Pimax 8K

Publié par
Article de la communauté
le 22/10/2017 à 18:56
Nous avons eu le privilège de passer plus de 2h30 avec Ru Wang (Director global Marketing de Pimax) et Dan qui revenaient de leur journée à l' IMMERSED 2017 de TORONTO, puis nous avons rencontré et échanger avec quelques passionnés de la VR par la même occasion dans un environnement des plus pittoresques vu que nous étions au milieu d’une école d'apprentissage de langues pour enfants.

J’ai testé la version 2 du prototype (celle avec l’IPD cassé) donc pas celui qui vient de sortir avec de nouvelles lentilles et ‘’info exclusive’’ car je n’avais pas entendu de parler ca nul part en tout cas :  de nouveaux écrans !! Et ce n'est pas tout, autre info croustillante cette nouvelle version n’est pas la version consumer mais une étape. (ce prototype sera au salon à NY le week-end prochain donc les retours seront particulièrement intéressants,  à suivre..).

L’ordinateur portable MSI pour faire tourner le tout était équipé d'une 1080 gtx.

J’étais avec un ami qui maîtrise suffisamment la VR pour avoir un avis objectif et pointu (Réal pour ceux qui le connaissent via Twitch).

Je n’ai pas eu l’occasion de tester le Pimax 5 k donc ne pourrais pas spécialement vous en parler.

Donc je vais répondre à deux interrogations que j’ai lu ou vu par-ci, par-là :  les manettes que j’ai utilisé pour le test étaient les contrôleurs du Vive ( donc oui c’est bien compatible ;) ) et deux lighthouse pour me tracker dans l’espace ( pour ceux qui s’inquiétaient sur le positional tracking).  
 
J’ai testé The Lab, TheBlu, Bigscreen et Fruit Ninja.
 

Test point par point :


Rentrons dans le vif du sujet : 

Le FOV :

La théorie : FOV de 200 donc bien plus immersif que ce que l’on connaît. ( je ne reviendrai pas sur l’affaire du stretching dans les périphéries, on sait déjà  que cela a été réglé)

Ce dont je m’attendais : Avoir l’impression d’être d’avantage sans casque en fait , être dedans, de ne plus voir les bords noirs à gauche et  à droite. Ce n’est pas pour moi le point crucial en général, le FOV est quelque chose d’important mais pas prioritaire selon mes critères.

Dans la pratique : Et bien effectivement le FOV  horizontal est énorme (et pour ceux qui se posent encore la question, je confirme, il n’y a pas de stretching sur les cotés). Est ce que l’on peut voir encore les bords ?  oui mais il a fallu que je me force à essayer de les voirs. Plus intéressant encore je confirme que verticalement j'ai vu un FOV plus important que ce nous connaissons actuellement. Donc rien à redire sur le FOV.
 
 
L’image:

La théorie : Absence ou quasi absence du SDE et des pixels. Peu de rémanence, peu de flares par rapport à nos normes ( Rift et VIVE) luminosité un peu plus sombre que le Vive lié à la technologie d’écran utilisée. Pour les lentilles : À prendre avec des pincettes car de nouvelles sont sur les nouvelles versions.
 
Ce dont je m’attendais : Un ‘’flou’’ sur les choses à moyenne et longues distances. Ce que j’entends par flou c’est par exemple en VR vous prenez vos manettes et vous tendez le bras,  vous regarder la finesse et le détail et ensuite vous la mettez contre le casque,  on peut remarquer que c’est beaucoup plus net, il n y a pas ce ‘’flou’’. Un fond de piste en jeu de voiture est flagrant par exemple,  on devine ce qu’il se passe (surtout en SS) mais on ne peux pas voir l’autocollant nettement sur la voiture . Ou alors comparer un vidéo en 480  vs 1080P. Tout ca est à cause du SDE des pixels visibles et évidemment de la résolution.
 
Dans la pratique : Gros changements, c’est net, c’est vraiment net ...  C’est cette raison principale qui me fait dire que ce casque vaut son pesant d’or ( avec l'affaire du sickness plus bas)). Cependant j’ai remarqué une image un peu terne, en dessous des LUX de celle du rift ( et évidement par conséquent de celle du Vive). Dan m’a expliqué que les lux du Pimax seraient les même que le CV1. Les noirs sont les fameux gris des LCD. Hormis ce point, l’image est donc incroyable. L’image en sortie du pc est du 4k puis le passage de l’upscaling se fait à l’intérieur du casque. le SDE laisse place effectivement à de mini points à peine visibles que l’on peut voir sur un fond clair et lointain donc dire que le SDE n’existe plus est faux mais vraiment c’est un énorme écart avec nos casques actuels. 

 
Dans les applications

TheBlu : le bateau, la baleine, les poissons,  rien c’est comme à l’écran en gros,  pas de défaut d’image, pas de SDE,  pas  de.. bref peu de choses à critiquer ( à part que c’est un peu sombre) et j’ai eu un seul décrochage mais rappelons que c’est un prototype et pas la dernière version.

The Lab : j’ ai testé l’arc et la borne d'arcade,  tout bonnement incroyable, net de net partout, c’est beau, dieu que c’est beau d’être en VR et d’avoir l’impression d’être sur un écran sans nos défauts d’image, SDE, Pixels,  ghosts etc ..  que nous avons actuellement,  Aucun soucis pour le faire tourner, tout est très fluide, aucun décrochage. J'ai d'ailleurs à ce moment fixé le joystick de la borne d'arcade et j'ai bougé ma tête très vite en continuant à fixer ce point et je peux vous assurer que la low persistance est juste parfaite.

Fruit Ninja : Même constat que The Lab je regarde le sol gris en pierre ,  impossible de voir la moindre apparition de pixel ou autre défaut. Je me concentre sur le château au loin sur la coline,  je pourrais lire le tag si il y’en avait un sur un mur.  C’est assez incroyable.

Bigscreen : la lecture sur le navigateur est aisée  on voit de mini points à peine visible sur le fond blanc, je lance youtube avec une vidéo et la je vois ce que j’espérais voir depuis les débuts de la VR. Envisager de regarder un film est maintenant réellement raisonnable ! Cependant le pad (celui avec les options)  lui lorsqu'on l'éloigne, j'avais de l'aliasing qui m'empêchait de lire nettement (mais je pense que les réglages du soft y sont possiblement pour quelque chose)
 
 
Le poids et la tenue du casque :

La théorie : Léger, mais pas pratique pour les lunettes et perfectible au niveau de la répartition des masses pour une tenue exemplaire.

Ce dont je m’attendais :  La même chose que la théorie.

Dans la pratique : Rien à redire, en fait c’est mieux que cela, j’ai pas pensé un instant à me concentrer dessus lors de mon premier test tellement il n’était pas présent sur ma tête. Il est incroyablement léger compte tenu pourtant des deux écrans et pas de soucis niveau répartition des poids. Il tenait très bien lorsque je bougeais rapidement.


Le sickness:

On en parle peu, à croire que c'est rentré dans les  moeurs et pourtant c'est un calvaire pour les gens comme moi  ( par exemple 1 minute avec un Vive et je ressent déja une sensation peu agreable mais je me sent déjà mieux qu'une minute avec un Rift sur le même jeu. Dans tous les cas un casque VR sur ma tête = sensation de mal être en très peu de temps ( pareil avec l'Acer de microsoft ou le gear VR) 
Pour ma part je n'ai pas ressenti ce mal être habituel ( information à prendre avec des pincettes car il faut tester plus longuement sur des jeux qui s'y prêtent pour confirmer) alors la question que je me pose c'est est ce que le Pimax 8k annule les effets indésireux comme ils le clament haut et fort dans les premières lignes de présentation ? Affaire à suivre...
 
En vrac :

Le module sans fil : Aucune date prévue.
Le module du rendu fovéal : Aucune date prévue. 
Longueur du  câble pour la version finale :  5 m
Les villes en Europe ou le Pimax pourra être testé dans les jours et semaines qui viennent :  Amsterdam, Londres et Barcelone.  Pas de date prévu pour la France.
Voici un lien du scan du prospectus qu'ils m'ont donné : Cliquez ici

Les points forts
  • Indéniablement la qualité et la netteté de l'image ( Sde, pixels, Ghost and co)
  • Le FOV qui est quasi celui de l’être humain
  • Aucune sensation de mal être ( Un énorme +)
  • Le poids, la tenue du casque et les modules
Les points faibles
  • Le manque de lux.
  • La technologie CLPL (LCD modifié) qui nous donne des noirs encore gris.

En conclusion


Nous avons fait un petit tour de table avec d’autres testeurs et l’équipe de Pimax pour donner nos avis respectifs. Ru filmait afin de pouvoir traiter nos informations et j’ai trouvé cela très professionnel de sa part en nous posant différentes questions sur ce que nous avons vu aimé , pas aimé  etc .. Et à part quelques personnes qui ont confirmés ce petit manque de patate au niveau de l’image , pour le reste tout le monde semblait être en accord sur ce que j’ai développé précédemment. 

Je remercie encore l’accueil que nous avons reçu par l’équipe, ce fut un bon moment et en conclusion j ‘ai été impressionné par le casque malgré que je savais à quoi m’attendre. Mon point négatif était donc porté sur ce manque de luminosité mais c’est un prototype,  il y a une nouvelle version qui sera présentée à NY la semaine prochaine avec de nouveaux écrans et de nouvelles lentilles ( même si celles la je les trouvaient très bien)  et ce n’est d’après Ru pas le version finale, ce qui leur laisse je suppose le temps de régler ce point. La chose peut être la plus importante dans tout ca c’est que Pimax va changer (accélérer) les prévisions des autres constructeurs pour s’aligner sur un casque aux specifications qui sortent tout droit de ce qu’on attendait en l’an 2021.


Tag(s) associé(s) : Pimax 8K, Hardware, Preview
70 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.