Prochain événement    Gros Multi Onward jeudi 8 déc. à 21h00 !    du 08/12/2016 (21:00) au 08/12/2016 (23:45)

TEST
Dead Secret, le meilleur jeu Gear VR ?

le 20/03/2016 à 21:39
Ahhh les jeux d'aventures... Un genre presque aussi vieux que le jeux-vidéo lui-même. Seulement textuel à ses débuts dans les années 70, il est devenu plus visuel avec l'ajout d'image 2D et il a fini par atteindre la 3D sur PC pour donner aux joueurs une toute nouvelle dimension à farfouiller. Mais voilà, ce genre vieux de plusieurs dizaines d'années commence forcément à tourner en rond. Heureusement une nouvelle technologie est là pour lui donner une petite cure de jouvence méritée : la réalité virtuelle... Et c'est donc Dead Secret qui ouvre la marche.
Le menu est sobre mais fait le boulot
Le menu est sobre mais fait le boulot
Le pitch de départ de ce jeu d'enquête est simple : vous incarnez une jeune reporter qui pense avoir trouvé l'article parfait pour atteindre la renommée dans son métier. Objectif : découvrir la vraie raison du meurtre du professeur Harris Bullard, mort dans le bureau de sa vieille maison éloignée de la ville. Notre journaliste a déjà établi une liste de 4 suspects : son ancien collègue de travail, son ex-femme, sa jeune assistante et un jeune garçon qui lui ramenait des provisions de la ville en échange d'un peu d'argent. Le pitch de départ est donc tout ce qu'il y a de plus simple, mais rien n'indique qui pourrait être le coupable du meurtre de ce professeur retraité à priori sans histoire et vous découvrirez que chacun des suspects pourrait avoir une bonne raison d'avoir assassiné le professeur Bullard, visiblement loin d'être apprécié de tous.
 
La scène du crime...
La scène du crime...
Cette histoire pourrait donc faire penser à un épisode de plus de Colombo ou bien d'Arabesque mais vous découvrirez bien vite, en entrant par effraction dans la maison du professeur Bullard, qu'il s'y passe des choses étranges.
Une apparition dans le miroir ? La télé qui s'allume toute seule alors qu'elle est débranchée ? Vous découvrirez aussi très vite le dernier projet en date du professeur : des lunettes permettant d'avoir une vision sur le monde astral.
Ces lunettes seront d'ailleurs primordiales dans le jeu, et leur rendu avec le Gear VR passe très bien. Elles réduisent légèrement votre champ de vision en donnant aux couleurs un aspect "vision nocturne". Vous pourrez vous en équiper à tout moment en frottant votre doigt vers le bas du touchpad, ou en appuyant sur un bouton de la manette. Car oui, Dead Secret fait partie de ces jeux qui ont la bonne idée de pemettre d'être joués aussi bien à la manette qu'au touchpad du Gear VR. Cerise sur le gâteau : les deux types de jouabilité sont parfaitement jouables.
 
Les lunettes astrales changent votre vision du monde
Les lunettes astrales changent votre vision du monde
Le développeur a réussi à s'adapter parfaitement aux spécificitées de chacune des jouabilités. Si vous jouez au touchpad, vous aurez affaire à un gameplay "debout", et vous vous guiderez en tournant sur vous-même. Vous avancerez en cliquant sur les différents petits marqueurs d'empreinte sur la carte ce qui vous déplacera avec une petite poussée lente de moins de 5 secondes. Il s'agit d'un système que le créateur du jeu a conçu et qui a été posté en conseil sur le site officiel d'Oculus pour éviter un maximum les nausées. Vous pourrez ouvrir votre inventaire en faisant glisser votre doigt vert le haut du touchpad et pour sélectionner les éléments il vous suffira de cliquer sur celui avec lequel vous voudrez interagir. Si par contre vous êtes plutôt de nature flemmarde et que vous ne supportez pas de jouer debout en tournant sur vous-même vous aurez aussi la possibilité de jouer à la manette. Les interactions du touchpad seront donc tout simplement remplacées par des boutons de la manette mais vous pourrez aussi appuyer sur le joystick droit de la manette pour faire des quarts de tour sur vous-même, ce qui vous permettra donc de parcourir l'aventure sans bouger de votre fauteuil. Si l'approche assise est donc plus reposante, je dois bien avouer que jouer à Dead Sceret debout m'a apporté un plus grand sentiment de présence... Ce sera donc à vous de voir quelle jouabilité vous convient le mieux, mais relevons quoiqu'il en soit la bonne idée de laisser le choix au joueur.
 
?!
?!
Vous allez vite vous rendre compte que la force de Dead Secret réside dans son écriture et ses énigmes. La vieille bicoque de Bullard regorge de livres et documents en tout genre que vous serez fortement invité à lire (voir même parfois obligé pour résoudre une énigme), et qui apportent un fond scénaristique fort appréciable à l'aventure. La lecture de ces documents se fait d'ailleurs sans le moindre problème dans le Gear VR. Pour ce qui est des énigmes, elles sont à mes yeux très bien calibrées : ni trop simples, ni trop dures et surtout toujours logiques. C'est donc un très bon point pour Dead Secret de ce côté-là, et en réfléchissant un peu et en faisant attention à votre environnement, vous avancerez confiant dans cette aventure... ou presque... car vous découvrirez assez vite que Dead Secret n'est pas seulement un jeu d'enquête, mais qu'il a aussi un petit côté jeu d'horreur qui peut même tourner à l'angoisse par moment ! On est pas sur du Outlast ou de l'Amnesia non plus, je vous rassure, mais vous verrez qu'avec votre casque sur la tête, vous allez très vite vous prendre au jeu. La sensation de présence étant d'ailleurs clairement au niveau des meilleures sur le support et les graphismes assez réalistes lui permettent de rejoindre le trio des plus beaux jeux Gear VR avec Esper 2 et Anshar Wars 2.

C'est donc une aventure haute en couleur que vous allez vivre, et vous vous rendrez rapidement compte que la route menant à la résolution du mystére du meurtre du Professeur Bullard est semée d'embuches...
 

LE VERDICT

GRAPHISMES
Dead Secret est un jeu qui rend très bien sur le Gear VR. Les environnements sont, certes, tous figés et il y aura finalement peu d'animations au cours de votre aventure mais la maison est très détaillée et les textures atteignent un niveau très élevé pour de la VR sur mobile, le tout sans jamais descendre en dessous des 60 images par seconde. Dead Secret est donc un jeu qui vous donnera un fort sentiment de présence qui se trouvera renforcé si vous y jouez debout. 
AUDIO
Le jeu n'a rien de réellement impressionnant de ce côté-là mais il se contente tout de même de faire correctement le boulot. Le seul doublage du jeu qui est celui de l'héroïne est plutôt bien interprété, sans atteindre le niveau de ceux d'Esper 2 qui restent une référence. Niveau sonore, ce sera assez maigre de ce côté la, mais étant donné que vous incarnez une jeune reporter dans une veille maison au milieu de nulle part, le silence se prête plutôt bien à l'aventure. Vous entendrez tout de même de temps à autres des bruitages de l'environnement comme le grésillement d'une TV, des bruits de branches tapant sur une fenêtre ou la musique venant d'un vieux 45 tours (ou peut être 33, j'avoue que ce n’est pas mon époque, désolé ^^).
GAMEPLAY
Le gameplay, sans atteindre la perfection, reste tout de même parfaitement jouable. Le seul petit hic vient des glissades vers le haut ou le bas du touchpad qui ne semblent pas se déclencher par moment. Mais ayant déjà rencontré ce problème sur d'autres jeux, il n'est pas impossible que ce soit à mettre sur le dos du touchpad du Gear VR lui-même. Les énigmes, quant à elles, se jouent sans aucun souci et regorgent d'inventivité.
DURÉE DE VIE
Dead Secret est pour l'instant le jeu qui m'a pris le plus de temps à terminer sur le Gear VR, avec une aventure qui n'a dévoilé son épilogue qu'au bout de 4 h 30, ce qui pour 9,99 € en fait en rapport durée de vie/prix qui serait tout aussi excellent sur console ou PC. De plus, la lassitude ne pointe jamais le bout de son nez, l'histoire aussi bien que les énigmes restent palpitantes tout au long de l'aventure.
NOTE GÉNÉRALE
  88/100

Conclusion

Vous l'aurez donc compris, j'ai personnellement adoré Dead Secret tout au long de son aventure qui dure entre 4 et 5 h pour un prix tout à fait honnête de 9,99 €. Le scénario est intéressant à suivre (l'un des meilleurs sur le support), les environnements sont détaillés et la maison regorge de pièces et de cachettes. Les énigmes, quant à elles, sont toutes différentes et jamais tarabiscotées comme dans beaucoup d'autres jeux du genre. 

Je dois vous avouer que le genre "aventure/énigme" était un genre avec une vraie perte de souffle sur les supports traditionnels que j'attendais donc au tournant en réalité virtuelle. Et c'est bien à une sorte de renaissance à laquelle on assiste ici. 

Bref, pour finir cette conclusion comme je l'ai commencé, vous aurez compris que ce Dead Secret est mon coup de cœur du catalogue Gear VR, et c'est un achat que je recommande fortement aux possesseurs du casque.
 


Tag(s) associé(s) : Software, Samsung Gear VR, Test
9 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.