Prochain événement    Gros Multi Onward jeudi 8 déc. à 21h00 !    du 08/12/2016 (21:00) au 08/12/2016 (23:45)

TEST
Test - Feral Rites : Un prix réduit pour un jeu au rabais ?

Publié par
 @kris7277
le 18/09/2016 à 20:11
Feral Rites est le dernier "gros jeu" Oculus Studios annoncé avec une compatibilité à la manette avant la sortie des Touch. Il est développé par Insomniac Games, les créateurs de Ratchet & Clank qui nous avaient pondu le très bon mais trop court Edge of Nowhere. Vu l'historique du studio, on est en droit de s'attendre à un bon jeu, surtout quand on sait que le titre était proposé à 50 euros initialement. Mais étrangement, Oculus semble avoir passé le prix à 30 euros même pas quelques jours après sa sortie et propose le jeu à 10 euros actuellement, ce qui fait une énorme baisse de prix. Est-ce parce que le jeu est loin d'être à la hauteur des attentes ?
 
Dans Feral Rites, vous incarnez Kai, un jeune homme (ou une jeune femme, au choix) qui cherchera à venger son père. Pour cela, vous devrez partir à l'aventure sur la Stone Fang Island, l'île où votre père a été tué et vous défendre avec vos poings, votre seule arme dans tout le jeu. Il est annoncé comme plutôt long (10 à 15 h de jeu) donc il va falloir maîtriser le gameplay afin de ne pas mourir face aux ennemis qui essaieront de vous mettre des bâtons dans les roues.

Un mélange entre Zelda et God of War


Votre personnage pourra se transformer en
Votre personnage pourra se transformer en "singe félin" et en tigre
Votre aventure sur Stone Fang Island débutera plutôt mal, car vous serez immédiatement capturé par Sombro, le démon qui a tué votre père. Vous allez devoir essayer de vous enfuir et pour ça, rien de mieux que vos amis les poings. Le gameplay ressemble fortement à ce qu'on peut trouver dans nimportequel beat them all : vue à la 3ème personne, bouton X pour faire une petite attaque et Y pour en faire une grosse. On enchaîne donc les attaques et les combos afin de vaincre les ennemis, ce qui est plutôt fun au début mais pourrait vite devenir lassant vu qu'il n'y a aucun combo a débloquer. Heureusement, il sera possible de prendre une forme "animale", qui sera plus puissante avec des coups différents et il sera même possible de débloquer des compétences spéciales comme le javelot d'esprit, un pouvoir permettant de se téléporter directement vers un ennemi pour enchaîner les combos. Il y a deux transformations animales : le "singe félin", une transformation lente axée combat, et le jaguar, très rapide mais sans aucune attaque et principalement axé exploration.

Les 5
Les 5 "gros" niveaux à explorer dans le jeu
Exploration vous allez me dire ? Et bien oui, car une fois libéré et la scène d'introduction terminée, on rentre vraiment dans le jeu et vous vous rendrez compte d'une chose : la carte est immense pour un beat them all ! En ouvrant la carte, on peut apercevoir des tas de trésors, goodies, bonus de stats, coffres, runes à collecter , pleins de chemins à prendre et ce n'est que le premier niveau seulement, car il y en aura 5 au total qu'il sera possible d'explorer de manière totalement libre. Certains lieux ne seront accessibles qu'après avoir débloqué certaines compétences, donc vous allez devoir vraiment fouiller la carte si vous voulez espérer tout obtenir dans le jeu. Il sera possible de suivre le chemin directement vers l'objectif grâce à votre "animal spirituel" qui vous indiquera le chemin en appuyant sur R3 (le stick analogique droit), mais honnêtement ça serait se gâcher un peu le plaisir, car il y a pas mal de choses à découvrir et vous risquez très vite de manquer de ressources, qui seront nécessaires pour améliorer votre personnage. 

Il sera possible de customiser son armure pour rendre son personnage plus puissant
Il sera possible de customiser son armure pour rendre son personnage plus puissant
Il sera aussi possible d'améliorer son personnage comme dans un bon Zelda, avec des "runes de stats" qui seront à "regarder" via une scène interactive. Mais pas seulement, car un magasin d'armure sera disponible au bout d'un moment. Il va donc falloir faire attention à collecter le plus de ressources possibles pour vous acheter des plastrons, des gants ou des bottes qui pourront être améliorés par la suite. Ces derniers n'améliorent pas vos stats à proprement parler et appliquent seulement des effets spéciaux à votre personnages (combos plus puissants, marche plus rapide etc...) ce qui est un peu dommage, mais heureusement ces stats seront bien améliorables via des runes qui seront dispersées dans les niveaux.

Mais alors, qu'est ce qui ne va pas avec Feral Rites ?


Le gameplay est sympathique mais manque un peu de profondeur
Le gameplay est sympathique mais manque un peu de profondeur
Vous allez me dire, ça a l'air plutôt pas mal jusque là, alors pourquoi le jeu s'est fait descendre par la presse américaine et a baissé de prix au bout de quelques jours ? Et bien honnêtement, je n'en sais rien. Ok, ce n'est pas le jeu du siècle et il ne vaut pas vraiment son tarif initial de 50 euros, mais Feral Rites est loin d'être un mauvais jeu et restait sympathique même proposé au prix fort (qui était quand même beaucoup trop cher bien entendu). On pourra lui reprocher son manque de profondeur au niveau du gameplay, qui est loin d'atteindre la complexité d'un Bayonetta ou d'un Devil May Cry, mais il reste fun avec un gros contenu pour un jeu VR (10 à 15 heures de jeu, voire plus pour ceux qui veulent tout explorer). 

La caméra est trop loin de l'action, ce qui réduit pas mal l'effet 3D
La caméra est trop loin de l'action, ce qui réduit pas mal l'effet 3D
Le titre n'est pas parfait non plus, car il a des petits problèmes de caméras. Elles sont placées un peu comme dans Chronos, mais le résultat est beaucoup moins "parfait" car elles sont trop loin de l'action et il y aura trop de chemin à prendre, donc vous serez un peu "désorientés" au début. De plus, l'utilisation de la VR est vraiment minimale et donne l'impression de principalement jouer avec un écran immersif. Une caméra suivant le personnage comme dans Edge of Nowhere aurait sûrement été beaucoup plus immersif, surtout en combat, donc c'est dommage d'avoir choisi des plans fixes qui rendent l'exploration un peu brouillonne et mettent une distance importante entre vous et les éléments, ce qui réduit le rendu 3D puisque tout semble assez loin.

Le jeu aurait donc pu parfaitement être proposé sur écran classique mais la VR ne dérange pas et ne limite pas le gameplay comme dans Damaged Core d'autres jeux, donc l'ajout est un gros plus et permet de voir les jolis décors du jeu qui sont plutôt inspirés avec de belles couleurs. Appliquer du supersampling semble combler au moins en partie le problème du manque de profondeur, mais comme pour Edge of Nowhere, il semblerait que les graphismes du jeu sont réglés automatiquement selon votre carte graphique donc il est probable que vous ne puissiez pas augmenter la résolution sans chuter sous les 90 FPS par moment (ce qui est mon cas avec une 980 Ti, même avec un réglage de 1.3 ou 1.2).

Certains endroits seront vraiment agréables à explorer
Certains endroits seront vraiment agréables à explorer
On peut aussi reprocher un effet 3D sonore presque inexistant et un manque de diversité dans les musiques, qui resteront les mêmes dans tous les environnements du jeu mais heureusement elles sont assez nombreuses, s'alternent comme sur une playlist et possèdent une petite ambiance 90's assez agréable, notamment dans les phases d'exploration. Il y a même des quêtes secondaires à accomplir afin de gagner des ressources donc vous risquez de passer un moment avant de lâcher votre manette. Après, c'est clair qu'il va falloir aimer les beat them all pour apprécier Feral Rites puisqu'on passera la majeure partie du temps à casser du monstre, ce qui pourrait vite ennuyer certains joueurs. Mais la formule un peu "Zeldaesque" du jeu avec des énigmes à résoudre, des petits coins à explorer, des stats améliorables et des pouvoirs font que personnellement j'ai apprécié mon aventure.
 

Le verdict

RÉALISATION
Les graphismes de Feral Rites sont très colorés avec des décors "organiques" plutôt variés, ce qui colle bien à l'ambiance très "jungle tropicale/tribale" du titre. Il est assez net avec un bon effet 3D, mais malheureusement ce dernier est peu marqué en général à cause d'une distance trop importante avec les éléments. Le titre reste plutôt agréable malgré tout et il sera possible de combler le problème en augmentant la résolution affichée dans le casque si votre carte graphique en est capable.
SON
Les musiques du titre étonnent un peu au début puisqu'elles ne reprennent pas vraiment le thème "tribal" de Feral Rites. Elles finissent cependant par donner un petit charme au titre, avec un coté assez "posé" dans les phases d'exploration qui accompagnera bien l'aventure. L'effet 3D 360° par contre est vraiment très peu marqué, mais bon, les plans étant fixes et assez lointains, il aurait été difficile de faire autrement.
JOUABILITÉ
La jouabilité de Feral Rites est plutôt classique pour un beat them all mais manque de profondeur. On aurait aimé pouvoir débloquer des combos par exemple, ce qui n'est pas le cas et il faudra se contenter d'utiliser les combos de base pendant tout le jeu. Heureusement, il sera possible d'obtenir des capacités spéciales comme les transformations animales et les pouvoirs, ce qui permettra de varier un peu le tout mais on aurait quand même aimé qu'elles soient plus nombreuses. Le placement des caméras par contre risque de poser problème au début, car on se retrouvera souvent désorienté dès lors qu'on essaiera d'explorer les environnements.
DURÉE DE VIE
La durée de vie de Feral Rites est probablement son point fort avec pas mal de choses à explorer et une impression d'être face à un "vrai jeu". Comptez environ 10 heures pour terminer l'aventure en ligne "à peu près droite", mais bien plus si vous comptez explorer les lieux pour obtenir des améliorations, ressources et même journaux afin d'en savoir plus sur l'histoire.
IMMERSION
Si il y a un point sur lequel Feral Rites pèche, c'est bien entendu l'immersion. Pour commencer, le jeu se joue à la manette et à la 3ème personne, ce qui n'est jamais gage d'immersion en VR contrairement à une maniabilité avec des contrôles naturels. Mais c'est surtout le choix d'avoir utilisé des plans fixes très distants de l'action qui donne l'impression de jouer à un jeu classique via un écran immersif, car cela réduit l'effet de 3D et l'impression de voyager dans un autre univers. Après, le jeu restera jouable chez tout le monde et ne provoque aucune nausée, donc c'est déjà ça de pris.
 
NOTE GÉNÉRALE

​Feral Rites est une bonne surprise sur Oculus Rift. Il possède beaucoup de contenu pour un jeu VR, une jouabilité plutôt fun et une ambiance sympathique mais présente quelques lacunes comme des phases d'exploration un peu difficiles au début, un gameplay pas très profond et une utilisation regrettable de plans fixes trop distants qui réduisent l'impression d'être dans le jeu. On est très loin d'être devant le jeu VR du siècle et il ne ferait pas le poids face à un ténor du genre comme Bayonetta ou Devil May Cry, mais on s'amuse pas mal (à condition d'aimer les beat them all) et le mélange entre God of War et Zelda donne une formule vraiment sympathique.

Il a aussi beaucoup baissé de prix entre temps et est passé de 50 euros à 30 euros, mais son intérêt ne réside pas que dans son prix réduit​ car je le trouvais quand même sympathique malgré son prix beaucoup trop cher. Avec ce nouveau tarif, il devient déjà plus intéressant même s'il reste un peu cher, car le titre est une bonne pioche avec une aventure sympathique et ceux qui apprécient les jeux comme God of War risquent de passer un moment agréable sur Feral Rites.


Tag(s) associé(s) : Application, Oculus Rift, Actualité, Test
18 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.