TEST
Test - Tethered : Le God Game débarque sur Playstation VR

le 06/11/2016 à 12:00
Il y a certains genres de jeux qui passent mieux que d'autres en réalité virtuelle et nous étions nombreux à penser que le God Game pouvait en être un parfait exemple. Ce genre qui a eu ses lettres de noblesse grâce à un certain Peter Molyneux avec les séries Populous ou encore Black and White, vous permet, comme son nom l'indique, d'incarner une entité divine pouvant donner des ordres à des êtres vivants se trouvant sous vos yeux. Un concept grisant en réalité virtuelle !
Hélas, le God Game n'était jusqu'à présent pas vraiment représenté en VR, et c'est donc avec un plaisir non dissimulé que l'on voit débouler Tethered sur le Playstation VR. 

Les Peeps sont vos amis


Dans Tethered, ce ne sont pas des êtres humains que vous allez devoir diriger mais de petites créatures bleues plus mignonnes les unes que les autres : les Peeps. Vous allez donc commencer votre première partie et découvrir votre première île céleste : des morceaux de terre flottants qui seront à chaque fois différents pour chacun des 13 niveaux du jeu. Vous allez alors entendre quelque chose tomber du ciel... Un oeuf ? Le jeu va ainsi vous présenter un premier élément de son gameplay : la possibilité d'utiliser des éléments météorologiques flottants dans le ciel. Pour le cas présent, il va falloir faire en sorte que le soleil flottant devant vous réchauffe l'oeuf qui vient d'apparaître, ce qui est tout ce qu'il y a de plus simple car il vous suffit de regarder le soleil, d'appuyer et maintenir la touche Croix, de regarder l'oeuf et de relâcher la touche. Vous allez alors voir le soleil se déplacer au-dessus de l'oeuf pour le chauffer, puis disparaître une fois terminé, les éléments météo apparaissent aléatoirement dans le ciel et on ne peut les utiliser qu'une seule fois à chaque apparition.

L'oeuf chauffé va ainsi éclore, et vous allez alors découvrir votre premier Peeps qui vous fera un petit coucou. Pour lui demander d'effectuer une action, comme pour la météo, il vous suffit de le viser du regard, de rester appuyé sur Croix et de relâcher le bouton sur l'élément avec lequel vous voulez le voir interagir. A chaque début de partie, il va ainsi falloir demander à votre premier Peeps d'aller couper les lianes qui recouvrent un bâtiment à côté de lui. Il s'agit d'un autel de prière, élément central du gameplay de Tethered.
 

Apprenez à être vénéré


C'est ici que vos Peeps vont emmener leurs ressources, que ce soit de la nourriture, du bois, de la pierre ou du minerai. C'est aussi via cet autel que vous allez pouvoir gagner les parties. En effet, la victoire dans Tethered s'obtient avec des sortes de points de prières, représentées dans l'univers sous forme de petites boules bleues flottantes. Elles pourront être générées de plusieurs manières, automatiquement avec certain bâtiment par exemple, ou alors à la mort de créatures ennemies (on revient sur ce point plus tard). Quand elles flottent devant vous, il vous suffit de les viser en appuyant sur Carré pour les aspirer vers vous, et les ajouter à l'autel. Une fois un nombre de points de prière atteint (qui dépend du niveau dans lequel vous jouer), l'île est alors "purifiée", et c'est la victoire.

Mais pour en arriver là, il va falloir survivre, et la tâche n'est pas forcément aussi facile qu'on pourrait le croire. Tout d'abord, la première chose à faire va être de s'assurer que vos Peeps ont assez de nourritures. Vous pouvez demander à vos Peeps d'aller directement prendre des fruits présents dans certains buissons du jeu, ce qui sera suffisant en début de partie mais se révélera vite bien trop limité. La meilleure chose à faire va être de créer un champ de maïs mais pour cela il va falloir déverrouiller la connaissance de ce bâtiment. Il vous faudra ainsi demander à vos Peeps de lire un artefact. Les artefacts dans le jeu, c'est des petits livres présents sur les îles qui vont être déverrouillés à mesure de votre gain de point de prières. Grosso modo, en début de partie, votre île sera comme morte, la terre sera noire, l'herbe absente, et les artefacts recouverts de ronces. Gagner des points de prières va petit à petit rendre vie à certaines zones de l'île, ce qui va déverrouiller un Artefact qui pourra être lu par l'un de vos Peeps afin d'en apprendre son savoir. Cela va aussi vous permettre d'y découvrir un emplacement de construction. Dans ces emplacements, vous pourrez y construire n'importe quel bâtiment (à condition de l'avoir débloqué en ayant lu son artefact). Mais la création de ces bâtiments va vous demander des ressources de bois, de pierre ou de minerais. Il va donc falloir envoyer vos Peeps travailler sur la ressource convoitée qui se trouve dans le niveau pour le voir la récolter et la déposer sur l'autel.
 

La nuit, tous les Peeps sont gris


Un autre bâtiment important du jeu est la salle communale, qui va vous permettre une fois construite d'assigner des spécialisations à chacun de vos Peeps. Un Peep spécialisé en fermier va récolter de la nourriture plus vite, un mineur sera plus rapide pour... miner, etc. La salle communale va vous permettre de débloquer toutes les spécialisations d'artisanat, mais pas celles permettant de transformer un peep en héros, spécialiste du combat. Pour ça, il vous faudra créer une caserne, l'occasion d'aborder un point très important du jeu, la nuit. 

En effet, dans Tethered, et comme dans d'autres jeux comme Minecraft, la nuit est l'occasion de voir débarquer des créatures hostiles, ici de grosses larves d'un peu toutes les couleurs. Tous vos peeps, peu importe leur spécialisation, pourront les affronter mais les héros seront bien plus fort et résistants (les Peeps peuvent évidemment mourir donc faites attention à ne pas en perdre bêtement, l'apparition d'oeuf étant aléatoire). En mourant, ces larves vont faire apparaître des points de prière en assez grande quantité. Une fois le jour revenu, elles fuiront par les bords de l'île pour retourner dans leur grotte. Autre point important du jeu : le moral des peeps. Un Peep qui n'a pas assez à manger ou qui n'a tout simplement aucune tache à faire pendant trop longtemps va vous faire une véritable dépression (oui, les Peeps aiment visiblement travailler). Une fois dans cet état, un nuage apparait au-dessus de sa tête, et ce sera trop tard, le Peep n'écoutera plus vos ordres, il va alors se diriger sur le bord de l'ile, et se jeter dans le vide...! Cet état de dépression peut être atteint très vite que ce soit à cause d'un manque de nourriture ou d'une absence de tache à faire, il va donc vous falloir y faire très attention, car il s'agit de la plus grande source de Game Over, encore plus que les créatures hostiles.

 

Pas de bras, pas de chocolat


Tethered est un jeu avec un concept et un gameplay très adapté pour le Playstation VR et le Pad de la PS4. Le jeu ne prend malheureusement pas en compte les Moves qui semblaient pourtant tout indiqués pour son gameplay avec quelque chose dans le genre de Black And White et des mains divines. Par ailleurs, il se révèle visuellement agréable à regarder en VR, avec un flou beaucoup plus léger que sur la plupart des autres expériences. On notera également de superbes environnements très colorés et une bonne 3D. La seule chose qui vient un peu gâcher le tableau est la présence d'un Aliasing assez prononcé, mais rien d'handicapant non plus. Avec 13 niveaux d'à peu près 45 min chacun, c'est plus de 8h de jeu qui vous attendent, ce qui se révèle tout à fait correct pour un jeu VR vendu 30 euros. Hélas, avec les heures qui passent, vous allez probablement vous rendre compte tout comme moi de son principal défaut : sa grande répétitivité. En effet, les îles vont souvent se ressembler, et le seul changement entre chacune d'entre elles sera le nombre de points de prières requis pour gagner la partie. Parties qui vont donc toutes se ressembler, avec une première phase de recherche de nourritures, puis de collectibles, avec toujours la succession du jour et de la nuit. Le gameplay est certes un vrai plaisir lors de vos premières heures de jeu, et le genre comme dit plus haut s'adapte à merveille en VR, mais il faut bien avouer qu'il est extrêmement limité comparé à Populous ou encore Black and WhiteTethered se révèle donc être un jeu avec l'avantage d'avoir un univers original et ultra mignon et d'être le premier jeu VR de sa catégorie, mais aussi avec un gameplay limité et ultra répétitif.
 

Le verdict

RÉALISATION
Tethered présente un univers rempli de couleurs flashy qui passe très bien au Playstation VR. Il ne présente pas ce flou trop accentué que l'on retrouve dans la plupart des jeux PS VR. Le tout reste fluide et les animations des Peeps donnent un vrai sentiment de vie à l'aventure. Il faut cependant noter que le jeu possède pas mal d'aliasing ce qui ternie un peu le tableau.
SON
Tethered fait bien le boulot au niveau de l'environnement sonore 3D soigné. Les oeufs font du bruit en tombant du ciel et il est facile de se servir de son ouïe pour localiser leur point de chute.
Niveau musical par contre, le jeu se contente du strict minimum, l'expérience se serait pourtant bien prêté à quelques musiques entraînantes.
JOUABILITÉ
La jouabilité au pad PS4 se fait à base de pointé/cliqué avec la visée au casque, et tout cela passe très bien. Toutes les actions s'effectuent facilement et le seul point qui m'a personnellement un peu fatigué c'est l'aspiration des points de prière, bien trop lente à mes yeux. Il est cependant dommage que le jeu n'ait pas profité d'un gameplay compatible avec les PS Move, histoire de pouvoir guider à la main nos petites ouailles.
DURÉE DE VIE
Les jeux VR nous ont habitué à des expériences souvent bien trop chères au regard de leur contenu, mais pour le coup Tethered se révèle tout à fait honnête. Il vous faudra en effet plus de 8h pour parcourir les 13 niveaux de l'aventure, ce qui pour un jeu vendu un peu moins de 30 euros est relativement correct. Il faut cependant relativiser en précisant que le gameplay très répétitif du jeu pourra vous lasser avant d'en voir le bout, surtout si vous êtes un habitué du genre...
IMMERSION
Le sentiment d'immersion dans Tethered est très présent que ce soit grâce à ses superbes îles avec une bonne 3D relief ou aux petits Peeps que l'on pourrait croire sortis tout droit d'un Pixar. On se prend très vite au jeu et on oublie que l'on est simplement assis sur notre canapé. L'aliasing bien présent vient cependant un peu gâcher la fête, un point qui pourrait peut-être se voir amélioré avec une version PS4 Pro.
NOTE GÉNÉRALE
  70/100
Au moment de la notation, je me rends compte que noter un jeu sur un site spécialisé dans la réalité virtuelle comme ETR est une tâche un peu particulière. Car oui, si on prend Tethered pour le comparer à l'offre VR actuelle, on est plutôt sur de la très bonne expérience ! Il fait enfin rentrer le genre du God Game en VR, et avec une adaptation qui fait honneur au PS VR (même si on regrette l'absence du support des Playstation Move). L'univers est mignon et enchanteur, les petites créatures que sont les Peeps sont attachantes et bénéficient d'animations réussies, et le gameplay est un vrai régal sur les toutes premières heures de jeu.

Cependant, le gameplay justement, bien que très sympathique au départ, va très vite se révéler ultra répétitif, et si on le compare aux autres mastodontes du genre sur moniteur traditionnel, le jeu ne tient pas vraiment la comparaison. Tethered est donc un produit particulier d'un genre qui s'adapte à merveille en VR, et pour l'instant le seul représentant des jeux stratégiques type God Game sur le PS VR. Il est amusant et sera plaisant à parcourir pour ceux qui comme moi rêvaient de pouvoir incarner une divinité en VR, mais on espère tout de même que le genre accueille des jeux avec un gameplay plus profond dans le futur.


Tag(s) associé(s) : Software, Actualité, Test, Playstation VR
9 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.