TEST
On a testé la réalité virtuelle sur PC Portable, et ça marche plutôt bien !

Publié par
 @kris7277
le 19/12/2016 à 20:19
La dernière fois, nous avions montré en chiffres que oui, on peut faire de la VR avec une carte graphique moyen de gamme comme la GTX 1060. Cette fois, on s'attaque à un problème un peu plus compliqué : celui de la VR sur PC Portable.

Et oui, la VR nécessite de grosses ressources et ne fonctionne d'ailleurs pas si bien que ça avec le minimum recommandé (GTX 960 pour Oculus, 970 pour Valve) par les fabricants de casques. On pouvait donc se demander comment allait fonctionner la VR avec les PC portables alors, machines soumises à de nombreuses contraintes que ça soit au niveau de la chaleur, du design ou de la puissance alors que la plupart des PC fixes ne sont même pas capable de lancer First Contact d'Oculus sans se mettre à sévèrement ramer...

On nous dira qu'avec un PC à 3000/4000 euros, ça risque de bien fonctionner, sauf que depuis l'annonce de ces machines hors de prix, l'arrivée des GPU Pascal a tout chamboulé et quasiment tous les PC portable intégrant une GTX 10x0 (1060 minimum) sont désormais VR Ready, même ceux à 1000 euros ! Sachez qu'un PC fixe reste la solution la moins chère et celle qui permet d'en avoir le plus pour son argent, mais l'utilisation des PC portables VR est nécessaire pour certains d'entres nous, qui doivent se déplacer régulièrement. On pense notamment aux professionnels ainsi qu'aux petits développeurs, qui doivent se trimballer leur énorme tour à tous les événements pour présenter leur projet VR.

Puis vous êtes nombreux à être des VREvangelists sur ETR, à prêcher la bonne parole de la VR en la faisant tester à tous vos proches et collègues, et je peux vous dire que l'utilisation d'un PC portable permet de grandement faciliter la chose ! Alors, un PC portable est il une machine réellement viable pour faire de la réalité virtuelle ?

Une grosse machine VR aussi épaisse qu'une boite de jeu , c'est possible ?


Pour ce test, nous avons utilisé le HP Omen W105nf, un PC qui peut être trouvé à moins de 1500 euros. Ce dernier intègre une GTX 1070, une carte graphique tout à fait respectable pour la VR donc, puisqu'elle est censée être l'équivalent d'une GTX 980 Ti, une des cartes graphique les plus puissantes du marché. Ca tombe bien, puisqu'on l'a aussi ! On a donc décidé de mettre les deux cartes face à face, à défaut d'avoir une GTX 1070 pour PC fixe sous la main !

On commence donc les benchmarks avec le SteamVR Performance Test, le benchmark VR le plus utilisé et qu'on a tous fait à peu près 150 fois en attendant de recevoir nos casques VR (la bonne époque) :
 
On a testé la réalité virtuelle sur PC Portable, et ça marche plutôt bien ! - 7

10.5 ! C'est nettement mieux que notre GTX 1060 PC qui avait obtenu 8, mais légèrement en dessous de notre GTX 980 Ti qui elle avait obtenu le score parfait de 11. Après, le test de performance de SteamVR est loin d'être infaillible, donc il vaut mieux mettre face à face les deux cartes en conditions réelles, à savoir en pleine réalité virtuelle. Et là, on se rend compte de la nécessité de tests en condition réelles car c'est plus la même histoire !

En effet, ça a été très, très compliqué étant donné que le PC portable faisait tourner presque tout à 90 fps ! Superhot VR, Lucky's Tale, The Unspoken, Chronos, The Lab... Impossible de le mettre à défaut sur la plupart des jeux, ce qui est plutôt bon signe en soi et il a donc fallu sortir l'artillerie lourde, le jeu qu'aucune carte graphique ne fait tourner à 90 images par seconde en constant, j'ai nommé Project Cars :



Les cartes sont donc étonnamment proches, avec la GTX 980 Ti prenant la tête dans les réglages les plus bas, tandis que la GTX 1070 prend la relève avec les réglages les plus poussés. Difficile d'élire un gagnant donc, surtout que le processeur du PC portable (6700HQ) semble être moins puissant que celui de notre tour en jeu (4670K), du moins sur le papier. Ce qu'on retient donc, c'est que le HP Omen s'en es tiré la tête haute, avec une performance similaire à celle d'une des plus puissantes carte graphique du marché, tout ça pour moins de 2000, voire 1500 euros
 

Une vraie option pour la VR, mais...


On peut donc féliciter NVIDIA, qui a réussi à transformer des PC portable grand public en réelle machine VR, mais tout n'est pas rose du coté de HP... En effet, on a eu la mauvaise surprise au début d'avoir un PC portable incapable de maintenir les 90 FPS peu importe l'expérience lancée. Et après investigations, il se trouve qu'il s'agissait des bloatware installés par défaut, qui, même après désactivation et désinstallation totale, nuisaient fortement à la fluidité globale.

Ca ne se repère pas en jeu normal vu que les problèmes de latence sont presque imperceptibles en 2D, mais en VR, le moindre process un peu gourmand peut mettre le chaos et introduire un lag "régulier" complètement indépendant de la complexité de la scène affichée. Réinitialiser le PC via les options de Windows n'a servi à rien, même en cochant l'option pour complètement formater l'ordinateur et il a fallu repartir sur un ISO vierge de Windows afin de ne pas souffrir d'un judder constant toutes les 5 secondes. Heureusement, Windows 10 oblige, il n'y a aucune clé à rentrer puisque l'activation se fait désormais par carte mère et il suffira tout simplement de se munir d'une clé USB de 4Go minimum et installer l'outil officiel de Microsoft pour créer sa propre clé USB d'installation de Windows
 
Le Judder, cet effet de dédoublement d'image qui nuit à l'immersion et peut même induire des nausées
Le Judder, cet effet de dédoublement d'image qui nuit à l'immersion et peut même induire des nausées

Ce problème est récurrent avec toutes les machines ayant un OS pré-installé, donc ça peut concerner aussi les PC fixes. On vous conseille donc de toujours repartir sur une installation clean de Windows afin de profiter de la meilleure expérience VR possible, vu que les constructeurs de PC ne sont visiblement pas conscient du problème et ne se gênent pas pour installer des programmes un peu partout qui peuvent nuire en réalité virtuelle.

Au final, le seul regret qu'on a eu est qu'il est impossible d'utiliser un PC portable comme "sac à dos VR". Et oui, on a essayé, mais il semblerait que les performances sont nettement réduites après avoir débranché l'appareil de la prise secteur, même en désactivant toute les options d'économie d'énergie, y compris celles de NVIDIA. Après recherche, il semble que cela serait dû à un problème assez complexe, qui fait que les machines sont incapables de puiser autant d'énergie sans limite dans une batterie sans nuire à la durée de vie de cette dernière. Il faudra donc utiliser une source d'énergie externe pour que l'appareil puisse fonctionner à plein potentiel. Après, quand on sait que des modules sans fil vont débarquer début 2017 aussi bien sur HTC Vive que sur Oculus Rift, on se dit que c'est pas si grave que ça.
 

Conclusion

La VR sur PC portable, c'est possible et c'est même devenu plutôt accessible. Il est possible aujourd'hui en cherchant bien d'avoir accès à des PC Portable VR Ready débutant à 999 euros, chose inimaginable il y a quelques mois seulement, où l'on devait dépenser plus de 3000 euros pour avoir une grosse machine encombrante de gamer même pas si puissante que ça en VR (GTX 980). La machine testée ici est loin d'être réservée aux gamers et fonctionne très bien en réalité virtuelle, tellement qu'elle a déjà remplacé notre tour pour tout ce qui est événements et même utilisation à la maison par moment. Pensez toutefois à vérifier le nombre de ports en cas d'utilisation d'Oculus Rift (pas de problème avec le HTC Vive), car l'utilisation de 3 caméras peut vite gêner sur certains modèles avec peu de ports.

On vous conseille néanmoins de partir sur une tour fixe si vous ne vous déplacez jamais et n'avez aucune contrainte niveau espace, car c'est une solution moins coûteuse et qui permet d'upgrader son matériel. Mais en tout cas, ceux d'entre vous qui avaient peur d'acheter un PC portable pour faire de la réalité virtuelle n'ont rien à craindre, à condition que ce dernier intègre une carte graphique VR Ready de NVIDIA bien sûr et que vous soyez prêts à repartir sur une installation vierge de Windows en cas de problème de performances.


Tag(s) associé(s) : Hardware, NVIDIA, Actualité, Test
12 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.