TEST
Test - John Wick Chronicles : Le FPS VR qu'on attendait tous ?

Publié par
 @kris7277
le 12/02/2017 à 15:44
John Wick Chronicles était un titre que j'attendais particulièrement. Il fût l'une de mes plus grosses surprises lors de la Paris Games Week 2015, avec son univers cohérent et son excellente exploitation du roomscale. Quel plaisir donc de le voir débarquer en tant que "vrai jeu" sur Steam puisque la démo promettait une belle aventure en VR. Sauf qu'entre temps, il semblerait que les choses ont bien changé... Explications

John Wick Chronicles n'est pas un jeu "d'aventure" mais un shooter par vague en roomscale. On y incarne John Wick, le célèbre assassin et il faudra tuer des ennemis dans 4 niveaux différents. Pour cela, rien de mieux que les contrôleurs VR pour manier les armes naturellement. Le titre a donc tout d'un FPS VR classique, mais c'est un peu ça le problème...

Un début prometteur


La scène d'introduction n'annonce que du bon...
La scène d'introduction n'annonce que du bon...
John Wick Chronicles commence plutôt bien, avec une scène dans un hôtel bien réalisée où il faudra effectuer quelques actions pour progresser dans le jeu comme enfiler son oreillette et donner une pièce à l'hôte d'accueil. Cette partie est d'ailleurs similaire à celle qui était incluse dans la démo de 2015 et après avoir effectué sa réservation, un ascenseur surgit du sol. Il faudra donc rentrer dedans et actionner son levier pour se rendre dans la salle d'entraînement.

La réalisation est plutôt soignée... au début
La réalisation est plutôt soignée... au début
Cette dernière est encore plus réussie visuellement (malgré le flou omniprésent en fond à cause de l'AA, qui est désactivable dans les menus) et il faudra prendre une arme sur les côtés pour pouvoir s'entraîner à tirer sur les cibles. La maniabilité est bien précise, il y a un doublage correct, les animations jusque-là sont très réalistes et l'immersion est réellement présente. Je me dis presque avec enthousiasme "wow, John Wick Chronicles pourrait être ce FPS VR haut de gamme qu'on attendait tous !" et je me précipite avec hâte sur le niveau suivant. Sauf que c'est là que tout déchante...

Un énième jeu par vague sans personnalité


Qui a passé mes graphismes en Low ??
Qui a passé mes graphismes en Low ??
Dès le premier niveau, on se rend compte d'une chose : c'est pas très beau. Les graphismes sont loin d'être extraordinaires, avec des textures assez laides (même en Epique) et des animations risibles alors que le jeu est plutôt gourmand et on a l'impression d'avoir assisté à un vrai downgrade par rapport à ce qui était déjà présent dans la démo de 2015. Sauf que la surprise de la baisse de qualité n'arrive pas toute seule, car c'est là que je finis par comprendre que John Wick Chronicles ne sera pas cette aventure fantastique où j'allais pouvoir me prendre pour Hitman et incarner un assassin. Non, John Wick Chronicles est un shooter par vague. Et un mauvais en plus de ça.

Même le fusil à pompe n'est pas très fun à manier
Même le fusil à pompe n'est pas très fun à manier
En effet, la maniabilité des armes autre que le pistolet parviennent à n'être ni réaliste, ni fun à la fois, un comble. Plusieurs armes sont proposées : Fusil à pompe, grenades, Sniper... Pourtant, la maniabilité des armes de tir n'est pas vraiment jouissive. De plus, la difficulté est assez relevée et on devra recommencer plusieurs fois certains passages vraiment problématiques, ce qui est loin d'être fun quand le gameplay n'arrive pas vraiment à accrocher.

Ce passage avec sa musique éléctro-cheap est une horreur
Ce passage avec sa musique éléctro-cheap est une horreur
Mais ce n'est pas tout, car le "scénario", qui est censé nous tenir en haleine, sert plus de prétexte à enchaîner les vagues d'ennemis qu'à autre chose, avec des doublages ridicules et parfois même irritants. On a pas du tout l'impression d'être immergé dans un véritable univers et ce n'est pas la bande son du titre qui va corriger ça, cette dernière étant totalement à côté de la plaque avec des compositions electro de mauvais goût et plutôt bas de gamme.

On aurait réellement aimé pouvoir incarner un vrai assassin avec de vrais objectifs...
On aurait réellement aimé pouvoir incarner un vrai assassin avec de vrais objectifs...
Le jeu ne possède même pas une bonne durée de vie étant donné que seuls 4 niveaux sont présents et il y a peu de rejouabilité vu le manque de fun global. C'est vraiment dommage, car le début était réellement prometteur à la base, mais quelque chose a du se passer entre le début du développement et sa sortie. Car ce qu'on a là ne convainc pas et il y a bien mieux en terme de FPS VR.
 

Conclusion

John Wick Chronicles était très prometteur à la base. Le jeu n'était pas du tout porté sur le shoot au début de son développement et donnait l'impression qu'on allait enfin pouvoir vivre une vraie aventure en tant qu'assassin en VR. Pourtant, un peu plus d'un an plus tard, le jeu semble avoir énormément changé et a fini par devenir un vulgaire jeu de shoot par vague qui ne parvient même pas à se démarquer de la concurrence. C'est dommage, car le début m'a encore plus donné envie d'avoir une sorte de Hitman VR avec une ambiance sérieuse et profonde ainsi que de vrais objectifs à accomplir. En tout cas, il y a bien mieux sur Steam et on ne peut vous recommander le jeu, à moins que vous soyez vraiment fan de la licence.
 
Les points forts
  • Le début, assez prometteur
  • L'animation de l'hôte d'accueil
  • La maniabilité du pistolet
Les points faibles
  • Les animations des ennemis
  • La musique hors propos
  • Gros downgrade niveau réalisation par rapport aux éléments de la démo de 2015
  • Maniabilité des autres armes sans personnalité
Config : GTX 1070 / Intel Core i7 6770 HQ, Oculus Rift + Touch (2 caméras opposées en mode 360°) nécessite une manipulation spéciale
John Wick Chronicles sur ETR Apps
John Wick Chronicles vous permet d'incarner l'assassin légendaire, manier ses armes emblématiques et plonger dans le monde des tireurs.
Avis ETR


Tag(s) associé(s) : Application, Actualité, Oculus Rift, Test, HTC Vive
12 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.