TEST
Test - VR Sports Challenge, ou le Wii Sports de la VR

le 12/04/2017 à 17:26
Quand on parle de lancement d'un nouveau périphérique à détection de mouvement et compilation de jeux de sports, on pense forcément... à Wii Sports ! Si on a possédé les PlayStation Move à leur période de lancement sur PlayStation 3, on pense aussi à Sports Champions. Et comme tout bon fabricant qui se respecte, Oculus se devait donc de sortir sa compilation de jeux de sports au lancement de ses Oculus Touch. Celle-ci prend le nom de VR Sports Challenge. Si en règle générale, ce type de jeu propose 5 à 6 sports différents, il faudra se contenter de trois sports différents dans VR Sports Challenge... Enfin, trois et demi.

Goal Goal si t'es champion, appuies sur le champi... Non attend, c'est pas ça.

Donc dans le foot US on ne fait qu'envoyer la balle pour que d'autres aillent la chercher... Ça coûte moins cher qu'un chien remarque !
Donc dans le foot US on ne fait qu'envoyer la balle pour que d'autres aillent la chercher... Ça coûte moins cher qu'un chien remarque !
VR Sports Challenge vous propose 3 sports sous la forme d'une sorte de campagne pour chacun d'entre eux. Ces sports sont le hockey sur glace, le football américain et le basketball. 3 sports très américains, mais aussi 3 sports qui peuvent facilement donner lieu à des phases de jeu avec les Oculus Touch. Et si j'utilise le terme "phases de jeu", c'est bien parce que tout le Gameplay de VR Sports Challenge repose sur l'enchaînement de différentes actions dans chacun des sports.

Commençons avec le hockey sur glace. Au début de la campagne, vous allez incarner le gardien. Et, comme tout le monde le sait, un bon goal, ça doit arrêter les balles, ou plutôt les palets... Pour ce faire, vous pouvez soit vous servir de votre crosse tenue en main droite, soit de votre gant, en main gauche.

La crosse est plus pratique pour les tirs au sol et les relances (même si elle peut aussi être utilisée pour renvoyer les balles "aériennes"), quant au gant, il est plus pratique pour faire des arrêts. La campagne va donc se contenter au début de vous laisser dans cette position de gardien avec le score de la partie affiché en face de vous, et aussi votre nombre de points. En progressant dans cette campagne, vous allez débloquer de nouvelles phases de jeu afin de rendre les parties plus intéressantes, comme les phases d'attaque où vous pourrez incarner un joueur recevant une passe, et qui devra donc shooter dans le palet au bon moment (ce moment étant représenté par une jauge au sol, allant de rouge à verte).

Que 3 sports oui, mais 3 sports bien différents, tout de même.


Pour les deux autres sports, c'est pareil. Au niveau du football américain, au départ, vous pourrez seulement envoyer la balle à un équipier en phase d'attaque, avec obligatoirement un rond vert sur sa tête signifiant qu'il n'est pas bloqué par un joueur adverse. Une fois cette balle bien lancée, vous incarnez le receveur et vous allez devoir tout simplement la réceptionner, en l'attrapant avec vos deux mains et en les fermant en utilisant les gâchettes de chaque Oculus Touch. Ici aussi, avancer dans la campagne vous permettra de débloquer de nouvelles phases de jeux.

Pour terminer, le basket reprend à peu près les mêmes mécanismes et vous propose d'incarner un joueur en position proche du panier. Vous allez avoir deux choix : soit tenter directement le panier, en faisant donc un bon mouvement de lancer et en lâchant la gâchette au bon moment, soit en passant la balle à un coéquipier. Une fois le ballon transmis, vous allez avoir deux actions possibles différentes. Soit ce coéquipier était au sol, et il va donc seulement recevoir le ballon. Soit, il était déjà en plein saut, flottant dans les airs, ce qui va permettre une phase de jeu aux ralenti, vous demandant de rattraper la balle, de la faire tourner dans tous les sens pour faire augmenter vos points, et de la rentrer pour faire un dunk.

Les points points à sa mémère !


Ces 3 campagnes, qui se révéleront au départ ultra limitées vont donc se voir ajouter différentes phases de jeu au fur et à mesure de votre progression ce qui les rendra plus intéressantes et surtout moins répétitives. Ces nouvelles phases vous donneront aussi l'occasion de marquer plus de points, ces points étant d'ailleurs au final un des éléments centraux de VR Sports Challenge. En effet, le côté scoring du jeu est vraiment bien pensé et dans chacun des 3 menus de campagne, vous pourrez voir à gauche votre meilleur score, score qui vous donnera un classement mondial avec pas mal d'options de tris.

Notez que ce score ne correspond pas au "score du match", mais au score en points ce qui vous poussera à prendre des risques pour marquer un panier pour le basket par exemple, risques qui seront récompensés par de précieux points. Les passionnés de scoring auront donc de quoi faire avec ces 3 campagnes, et pour ceux pour lesquels cela ne suffit pas, il y a une option "Mini-jeux" en plus du mode Campagne.

Ces mini-jeux sont au nombre de 7, et demandent à être débloqués en avançant dans la campagne... Enfin... demandaient.

En 2017, quand tu foires un aspect de ton jeu, tu peux toujours faire une mise-à-jour !


Lors du premier lancement du jeu, j'avais remarqué cette option mini-jeux, avec 7 épreuves différentes. Mais ce que je ne comprenais pas, c'est qu'en avançant dans la campagne, on me parlait aussi à chaque avancement de "mini-jeux" que j'avais débloqué. Le truc, c'est que les mini-jeux dont ils me parlaient, je les avais déjà, et dès le départ ! En fait, un passage rapide dans la description de la mise à jour 0.55 permet d'apprendre qu'Oculus a abandonné l'idée de demander aux joueurs d'avancer dans la campagne pour débloquer ces 7 mini-jeux, pour faire en sorte qu'ils soient tous accessibles dès le départ.

D'un côté, pour un genre où on attend du fun immédiat, avoir dès le départ ces 7 mini-jeux, tous assez fun et grandement orientés sur le scoring, ce n’est pas une mauvaise chose. De l'autre, l'intérêt de compléter les objectifs parfois bien compliqués du mode campagne devient alors anecdotique. Mais revenons sur ces mini-jeux, et revenons aussi sur la phrase concluant l'introduction du test... 3 jeux et demi, pourquoi ?

Et bien, parce que... "Baseball" ! En effet, si le baseball n'a pas droit à son propre mode Campagne, il a droit à son mini-jeu, qui vous mettra à la batte, et seulement à la batte, pour frapper dans la balle (vous vous en serez douté). Pour les 3 autres sports on le droit chacun à 2 mini-jeux différents, comme du panier à 3 points pour le basket (ou ce qu'on appelait 'tour du monde' quand j'étais djeuns, au temps jadis...), ou encore d'une bonne vieille baston pour le Hockey (parce que le hockey, c'est pour les vrais bonshommes !)

En gros...


Ces 7 mini-jeux invitent donc encore plus à jouer sur le côté scoring du jeu, avec des épreuves plus courtes, mais plus intenses. Le tout avec des graphismes cartoons ni incroyables ni trop mauvais... Les personnages manquants de détails, mais dans le feu de l'action, on n’y fait pas vraiment attention en partie grâce à des animations sympathiques.

Bref, VR Sports Challenge ressemble une fois de plus à ses grands frères que sont Wii Sports et Sports Champions, à savoir des compilations de sport amusantes pour faire découvrir cette nouvelle façon de jouer entre amis, mais sans avoir non plus assez de profondeur pour vous faire passer de nombreuses heures dans leurs épreuves. Surtout qu'à l'ère du 2.0, quand on dit jeux de sport, on pense souvent affrontement entre joueurs en lignes... Une option ici totalement absente.
 

Conclusion

Au final, VR Sports Challenge fait exactement ce qu'avaient fait ses grands frères que sont Wii Sports et Sports Champions quelques années avant lui. Il permet, via plusieurs sports différents (mais qui sont moins nombreux ici), de découvrir une nouvelle façon d'aborder le sport via le jeu-vidéo autrement qu'avec de simples boutons. La Wii et les Moves nous donnaient des mains, et l'Oculus Rift muni de ses Oculus Touch y ajoute l'immersion de la réalité virtuelle. Ce qui fait qu'ici, vous ne "contrôlez" pas un joueur, vous "l'incarnez". Mais les parties ne sont pas des vrais matchs. Il n'est pas question ici de vous faire incarner un seul joueur, du début de la partie jusqu'au coup de sifflet final. Dans VR Sports Challenge, les parties sont pensées pour enchaîner les phases de jeu vues comme les plus intéressantes de chaque sport.

Un côté "party game" complété d'ailleurs par des mini-jeux qui peuvent être joués séparément via un menu vous donnant accès à deux d'entre eux pour chacun des 3 sports de la campagne, avec en bonus un mini-jeu de Baseball invitant le joueur à réussir des homerun (attention à être seul dans la zone roomscale, un accident étant si vite arrivé). Ces différentes phases de Gameplay, mixées à des graphismes cartoon sympathiques à l'oeil mais assez vieillots dans les détails, en font une compilation de sports tout à fait honnête pour un lancement de périphérique, le jeu étant de plus gratuit pour l'achat des Touch.

Malgré tout, VR Sports Challenge reste également une expérience assez répétitive, qui manque cruellement de profondeur et de sports différents, et dépourvue de tout affrontement entre joueurs via un mode Online (en dehors du leaderboard), ce qui peut être une absence assez pénalisante pour une majorité de passionnés de jeux de sports en 2017.
Les points forts
  • Un gameplay simple à prendre en main (au sens propre)
  • Le côté scoring qui peut se révéler très addictif
  • Offert pour l'achat des Oculus Touch
Les points faibles
  • Que 3 sports... Et demi.
  • Des graphismes un peu kitch
  • Pas de mode Online
VR Sports Challenge sur ETR Apps
Devenez un athlète exceptionnel dans VR Sports Challenge et vivez les moments mythiques de vos sports préférés. Effectuez sans effort des prises, des lancers, des passes, des sauts, des dunks dans des stades remplis de dizaines de milliers de fans enragés. Le football, le baseball, le basket-ball et le hockey...
Avis ETR          Avis des lecteurs


Tag(s) associé(s) : Software, Oculus Touch, Oculus Rift, Actualité, Test
6 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.