TEST
Test - Dick Wilde, quand les Expendables partent à la pêche en réalité virtuelle...

le 21/04/2017 à 08:30
Ahhh les Wave Shooters, un genre de jeu tellement rare sur Oculus Rift et HTC Vive que c'est un véritable étonnement d'en voir un nouveau apparaître. Ils doivent se compter sur les doigts de la main... Ou plutôt de chaque main de chaque membre d'un orchestre symphonique... Mais le pitch de Dick Wilde est assez original pour sortir le jeu de la masse. Ici point de zombie, monstre ou alien. Vous allez devoir vous défendre contre une armée de poiscailles... Mais des poiscailles bien vénères.

La cabane au fond du jardin

Oh mais qu'il est souriant ce requin ! #BOUM#
Oh mais qu'il est souriant ce requin ! #BOUM#
Dick Wilde commence dans une petite cabane au milieu des bois qui sent bon la nature, la chasse et la pêche (ça manque de gallinettes cendrées cependant). Cette cabane servira donc de menu, menu dans lequel vous pourrez vous servir de deux pistolets à fléchette en caoutchouc pour sélectionner les options... qui sont peu nombreuses. On peut changer le volume de la musique, tirer sur des bouteilles (ça ne sert à rien mais tirer sur des bouteilles c'est mon petit plaisir personnel de gamer depuis Metal Gear Solid 2 (en vrai je préfère les vider)). Non l'intérêt principal de ce menu se trouve devant vous, avec un grand tableau blanc sur lequel vous pourrez soit choisir de jouer en solo, soit en multijoueur local...Ce qui revient bêtement à se faire passer le casque entre amis, merci Dick Wilde !

"Tu pêches avec quoi comme canne toi ?" "Un fusil à pompe !"

N'est pas Lara Croft qui veut !
N'est pas Lara Croft qui veut !
N'ayant pas d'ami sous la main (et pas de Curly non plus), je me lance donc en solo dans une carrière de pécheur de l'extrême, et, avec un courage rappelant les beaux jours de Bear Grylls, je me lance fièrement dans la zone la plus facile des 3 proposées, et dans son lac lui aussi le plus facile d'accès... Faut bien commencer quelque part ! Et là, nous avons donc accès au menu de choix des cannes à pêc...Ah beh non, c'est des armes de gros bourrin... Je suppose qu'on pêche comme ça dans le coin. Les armes sont nombreuses, variées et demanderont chacune une approche extrêmement différente, on est très loin d'un simple skin. Chaque arme à vraiment sa jouabilité propre.

Un arsenal varié, mais pas équilibré pour autant

L'ennemi n'hésite pas à employer des techniques de lâche !
L'ennemi n'hésite pas à employer des techniques de lâche !
Que l'on soit aux doubles pistolets, au combo fusil à pompe / bouclier ou bien au lance-grenades (mon préféré), chaque arme va vous obliger à vraiment vous habituer à son gameplay particulier. Ces dernières sont d'ailleurs volontairement inégales, vous serez moins efficace avec un arc qu'avec un lance-grenade. Heureusement, les développeurs ont pensé à tout en séparant leur leaderboard pour chaque arme. "ETR" est premier d'une zone avec le lance-grenade d'ailleurs, on aime les beaux lieux naturels nous, genre Tchernobyl.

Je me lance donc dans la première partie, et je me retrouve sur un petit radeau au milieu d'un lac, avec une tente derrière moi. C'est beau, c'est paisible et on a presque envie de piquer une ptite sieste mais... Oh mon dieu une bande de crocodiles fonce vers moi !! Je tire donc avec mon beau lance-grenades, la grenade tombe dans l'eau... Et plouf... Mais juste plouf, pas de boum derrière ?

Le but à la pêche, c'est pas de profiter du moment, ou de savoir écouter la mélodie de la nature... Non, c'est de faire plus de morts que son voisin.

Une belle petite explosion de grenade en pleine nature, je ne connais rien de plus beau
Une belle petite explosion de grenade en pleine nature, je ne connais rien de plus beau
Je regarde ma main gauche et je vois un mécanisme à enclencher. Le gameplay est donc simple, on lance la grenade avec la main droite, et on la fait exploser au moment voulu en cliquant sur la gâchette du Touch gauche. Et là, explosion du croco !! Les choses sont simples au début, mais très vite, il semblerait que le bruit de mes explosions ne fasse pas vraiment fuir la population locale, au contraire... À chaque nouvelle vague, ils sont plus nombreux, plus hargneux, et certains vous crachent même de l'acide à la figure, voire vous sautent dessus. Mon premier réflexe a été de tenter de shooter ces cibles en l'air, mais non, dans ces moments-là, il faut esquiver, parfois sur les côtés, mais parfois... en Néo Style (à la Matrix, et ça, c'est classe).

Dick Wilde devient donc rapidement un jeu extrêmement physique et les ennemis arrivent de tous les côtés. Même les piafs s'y mettent en vous jetant leur fiente au visage, "c'est la guerre mon colonel !" Les niveaux de Dick Wilde se suivent et se ressemblent pas mal, mais le côté scoring du jeu lui donne un véritable intérêt, et c'est au final un des jeux les plus compétitifs que j'ai pu faire actuellement en VR, malgré un nombre de joueurs encore très limité. Bref, la pêche, je ne m’en souvenais pas comme ça , parce que là, c'est plus crevant que de courir un marathon !

Testé avec un i5 2500k, 16GB de ram et une GeForce GTX970. Fluide en réglage auto (pas de réglage graphique)
 

Conclusion

Dick Wilde est un Wave Shooter de plus, mais un Wave Shooter bien sympathique avec un univers qui a su se démarquer de la concurrence et un côté parodique de la pêche assez marrant (un peu comme si Béber le pêcheur du Sud avait fusionné avec Rambo). Les vagues s'enchainent, la difficulté devient vite très corsée, mais le fun reste bien présent, et c'est donc avec plaisir qu'on retente plusieurs fois d'améliorer nos scores pour parvenir à atteindre le haut du classement online ! On regrette tout de même un nombre de "spots de pêche" trop faible et l'absence d'un mode coopératif online, qui aurait pu donner quelque chose de bien sympathique.

Proposé à prix correct, Dick Wilde reste cependant une des bonnes pioches du moment sur l'Oculus Store ou sur Steam... Et puis c'est l'occasion de voir si vous arrivez à mieux éradiquer toute la faune de ces foutus lacs mieux que moi... -ETR rules-


 
Les points forts
  • Des graphismes nets avec un aspect cartoon agréable
  • Des armes qui varient réellement le gameplay
  • Un côté scoring bien pensé, avec une difficulté relevée
  • On s'amuse rapidement
Les points faibles
  • Un manque de profondeur évident (comble pour un jeu de pêche)
  • Trop peu de lacs disponibles
  • Un multijoueur coopératif online aurait été le bienvenu
Dick Wilde sur ETR Apps
Ces idiots ennuyeux sont de nouveau là ! Échappez à tous ces bons gens qui veulent juste aller pêcher sur leurs lacs et lagune s!
Avis ETR


Tag(s) associé(s) : Software, Actualité, Oculus Rift, Test
5 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.