TEST
Test - GORN : Force et honneur !

Publié par
 @
le 31/10/2017 à 19:06
Prenez des litres d'hémoglobine, incorporez y des gladiateurs surgonflés aux hormones. Parsemez d'objets contondants et tranchants , faites développer tout ça par le studio Free Lives ( développeur du jeu Broforce ), incorporez y une direction artistique cartoon et un humour bien barré et faites mixer le tout par Devolver Digital. Préchauffez tranquilement sur itch.io pendant un peu plus d'un an et déposez le tout sur steam en early access pour enfin être connus du plus grand nombre. Et BAAM, vous obtenez l'un des plus grand exutoire disponible à ce jour sur Steam en VR.

UN SCÉNARIO EN BÉTON ARMÉ !

Dans Gorn, vous incarnez un gladiateur. Et comme tout bon gladiateur qui se respecte, c'est pour votre vie qu'il faudra vous battre et euh... voilà.

UN GAMEPLAY VRAIMENT FUN

Des armes variées
Des armes variées
C'est donc sous les regards et les éclats rires de l'empereur et des ses sujets, que vous prouverez votre valeur. Une partie classique se commence de cette façon  : une fois rentré dans l'arène vous vous retrouvez face à une poignée de gladiateur (une première vague du moins) prêt à en découdre ! Pour vous défendre des armes sont disposées autour de vous et là tout y passe : hache, marteau, nunchaku arc couteaux de lancer ou simplement le plaisir d'utiliser ses poings... Puis une fois ce choix fait il ne vous reste plus qu'à saluer l'empereur pour que commence les choses sérieuses. Deux mode de déplacements sont prévus : un mode de déplacement libre et un mode “maison” où il vous faudra appuyer sur les trackpad pour avancer façon ski de fond pour éviter le motion sickness et augmenter le coté fitness :).

Les combats, eux aussi sont très bien pensés, tout y est ! Pour remporter la victoire il vous faudra user de talent, viser les zones non armurée, prioriser le danger, créer des brèches dans la défense adverse. Et pour cela, en plus des armes, vous allez pouvoir compter sur des esquives (room scale oblige) ainsi que sur les parades récompensées par un slow motion très pratique. pour finir son adversaire ou tout simplement des attaques répétée afin de casser l'armure et assommé l'ennemi.
On se prend très vite au jeu de faire les meilleurs kills possible et les plus stylés.

UNE JEU A LA PHYSIQUE SURPRENANTE et UNE BONNE REJOUABILITÉ

Une grosse partie du fun de GORN réside dans sa gestion de la physique. Tout d'abord les développeur ont pris le partis de donner une physique “caoutchouc” aux armes, ce qui vient amplifier le côté cartoon et drôle des situations mais aussi permet de mieux ressentir la force mise dans les coups par le joueur. Faites juste attention à vos contrôleurs ;)
Et puis la bonne gestion des collisions quand à elle vous permettra d'utiliser entre autre (je ne veux pas spoiler) des boucliers humain, ou créer des chutes en cascades du plus bel effet.

Au niveau du contenu, trois mode de jeu sont disponible : le mode arène qui vous placera en face de vague aléatoire de gladiateurs, le mode duel de champions qui vous proposera de battre un adversaire plus puissant bien souvent en trouvant son point faible et un mode endless qui est un survival pour les plus sportifs d'entre nous.
Le jeu possède également tout un système d'objectif permettant de débloquer de nouvelles armes. Ceux-ci peuvent être du genre : parer 10 coups afin de débloquer un bouclier plus résistant.
De plus le jeu reste à l'heure actuelle en Early-Access et donc on peut s'attendre à voir son contenu s'agrandir dans les mois à venir !
 
Un jeu basé sur le respect d'autrui et la civilité
Un jeu basé sur le respect d'autrui et la civilité

UNE DIRECTION ARTISTIQUE COMPLÈTEMENT DÉCALÉE

Mais le jeu se distingue surtout sur son aspect visuel, car le choix est clairement de contraster le côté extrêmement violent et sanglant du jeu par des graphismes cartoon limite enfantin. Et ça marche vraiment bien ! On se prendra volontiers à rire sur les démarches ridicules des gladiateurs et leurs réactions face à nos attaques et un plaisir limite malsain à les démembrer ou les jeter dans le public. Et quelle ambiance !

En effet, il est impossible de jouer à GORN sans s’imprégner de son l'ambiance. Une fois rentré dans l'arène, en réaction à l’oppression apporté par tant de regards porté sur vous, il vous viendra tout de suite une envie irrépressible de satisfaire votre public de la meilleur façon qu'il soit. Passée l'empathie des premiers coups donné et premier membres arrachés, on finit par se laisser guider aux travers des rires des spectateurs généres par la mort d'un adversaire ou de certaines actions dont je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même !

Conclusion

GORN est donc un bon jeu qui a su tirer son épingle du jeu en apportant un gameplay aux petits oignons son ambiance si particulière (voir un poil malsaine) et un humour très présent bien que quasiment exclusivement porté sur le gore et la violence. Je ne peux que vous recommander de jouer à ce jeu par petite session ce qui brisera un côté répétitif et vous évitera des courbatures.De plus on prend vraiment plaisir à revenir dessus pour quelques batailles même après avoir “terminé” celui-ci

 
Les points forts
  • Très bon éxutoire
  • Bonne rejouabilité
  • L'ambiance cartoon
Les points faibles
  • Peut choquer les âmes sensibles
  • Manque un mode multijoueurs (pour l'instant)
GORN sur ETR Apps
GORN est un simulateur de gladiateur VR ridiculement violent, réalisé par Free Lives, les développeurs de Broforce et Genital Jousting.
Avis ETR          Avis des lecteurs


Tag(s) associé(s) : violent, Actualité, Test
11 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.