Prochain événement    Soirée Werewolves Within ETR Quatrième Edition    du 26/01/2018 (21:00) au 26/01/2018 (23:00)

TEST
Test - To the Top : Over the top !

Publié par
 @
le 26/12/2017 à 19:18
To The Top essaye de vous faire prendre votre pied avec vos mains sur un jeu d’escalade arcade développé par Electric Hat Games. Il propose au joueur de parcourir ses divers et nombreux niveaux le plus vite possible. Mais pour réaliser ce but ultime de scoring mondial, et vous prendre pour le dieu du run, il faudra déjà arpenter chacun d'entre eux de façon bien plus posée, afin de découvrir tous leurs secrets, et surtout, récolter les précieuses gemmes permettant déjà de débloquer les niveaux.

Un gameplay simple mais surtout diablement efficace !


Vous êtes au contrôle d'un Super Bot du futur, mais cul de jatte dans la simulation pour votre entraînement visant à terme à protéger la ville ! Dans ce monde moderne des midi-chloriens ou encore des cellules S de DBZS, il devient récurrent de tenter d'expliquer des choses qu'il ne faut tout simplement pas. De ce fait on peu décerner pour le seul niveau qui en possède un (le 4eme), la palme du scénario le plus dispensable, pour sa tentative désastreuse d'expliquer l'inutile, et uniquement en Anglais. On dit : ''pas de bras, pas de chocolat'', ou encore ''pas de construction, pas de palais'', et bien ici c'est : pas de jambe... pas de jambe. Et grâce à votre conception futuriste high tech sur-humaine, vous ne pourrez donc vous déplacer que via des zones bleues. Le reste des pans de mur et de sol sont donc intégralement inertes à votre usage. (Sauf à tricher grâce au RoomScale).

Via les gâchettes, vous avez une accroche à chaque main, permettant d'avancer pas à pas. Une fois les deux mains accrochées en simultané, vous relâchez les gâchettes et notre Super Bot fera alors un bon dans la direction de votre regard. Si cet élément de gameplay peut être un poil perturbant au premier abord, il est en fait d'une redoutable efficacité. Et il ne vous faudra pas bien longtemps pour bondir de zone en zone tel un cabri.

En bondissant, vous allez même pouvoir prendre de la vitesse et vous allez commencer à véritablement prendre votre pied. Car ce gameplay redoutable qui cache une richesse certaine, devient très vite incroyablement addictif tant il procure de sacrées sensations.

Ne pas confondre vitesse et précipitation !


Prise de vitesse, saut et mouvement constant, chute de plusieurs mètres, contrôle aérien et glissade, certains comme moi, en lisant ses mots ou en voyant des vidéos du jeu, ont l'estomac qui a déjà le mal de mer par anticipation. Et bien que nenni chers amis VRriens. Aussi incroyable que cela puisse paraître, j'ai eu quelques petits hauts le coeur à certains rares moments mais jamais rien de plus que cela. Et à ma très grande surprise, tartiflette et vin blanc, de circonstance hivernale, sont restés sagement où ils le devaient même après 2h d'escapade hors du monde réel.

Nul doute à mon sens, que le développeur a passé des heures et des heures à peaufiner les accélérations et ce gameplay par à-coup afin de limiter au maximum les problèmes de cinétose. Tout simplement bluffant au vue de ma sensibilité ! Et c'est sans doute aussi grace à la DA que les choses se passent bien en terme de Motion Sickness. Ici, point de photo-réalisme, mais grâce à ce choix de couleurs plutôt unies et plutôt agréables à l'oeil, le titre vous fait voyager dans plusieurs univers.

Chambres d'enfant, toits de bâtiments ou encore zones de chantier sont au programme parmi tant d'autres. Les niveaux ont le très bon goût de se renouveler à la fois en terme de design et de parcours, mais aussi de mécanique de déplacement. Allant de tapis roulants à des zones de slide, en passant par des zones d'accroche destructible, les 35 niveaux sont donc rarement les mêmes et apportent tous un petit quelque chose de nouveau. 

Même pas peur !


Si l'aspect stylisé des décors peu paraître gentillet, surtout avec la bande son plutôt agréable, les sensations de hauteur et de vertige sont pour autant bien présentes. L'insensible que je suis a réussi à avoir une fois légèrement les jambes qui tremblaient, suspendu au-dessus de la ville, avec un checkpoint lointain et ce stress de rater une prise. Autre surprise inattendue de ce jeu, il y a eu un moment où je me suis dit à moi-même, ce que je suis en train de faire, en fait, "c'est trop cool". Certains niveaux ont, en effet, un aspect grisant à parcourir de part la façon dont ils sont conçus.


Outre les gemmes à trouver, et au moins les deux premiers records de temps (facile) à battre pour pouvoir débloquer des niveaux, il vous faudra collecter des médailles. Il y en a une de cachée par niveau, et si elles sont plutôt faciles à trouver, les atteindre, c'est par contre une autre histoire. Il faudra véritablement maîtriser le gameplay aux petits oignons pour les chopper. Elles sont disposées à la suite de plateformes millimétrées demandant parfois une accélération maximale. Autant dire que si le jeu a une courbe d'évolution progressive très bien organisée, vous passerez par contre devant certaines médailles avec frustration et n'arriverez à les avoir que beaucoup plus tard dans le jeu avec l'expérience acquise à la sueur de votre front. Car oui, après une heure de jeu, un Vive N Chill ne sera pas du luxe pour ce titre dont la durée de vie est excellente, sans même compter son mode multijoueur compétitif.
Les points forts
  • Faute de jambe, c'est le pied !
  • Se renouvèle constamment
  • Gameplay au poil
Les points faibles
  • Le menu apparaissant quand on regarde le haut de la main se déclenche de façon involontaire
  • Peut être frustrant de diverses manières, surtout si vous êtes mauvais
  • Nombre de musiques trop peu élevé

Conclusion:

To The Top, c'est un peu le titre dont vous n'avez sans doute jamais entendu parler et que vous ne verrez pas venir. Sous ce visuel simpliste et ce concept qui peut faire peur, se cache en fait le meilleur jeu du genre à ce jour en VR. Que vous soyez fan d'escalade ou non, dans tous les cas ce concept arcade semble faire mouche. Tout simplement par le fait que le titre se bonifie littéralement plus on avance et vous laissera tel un trackmania découvrir petit à petit les subtilités et la richesse cachées de son gameplay. Gameplay tellement bien travaillé que contre toute attente et scepticisme, il ne m'aura filé aucune nausée. Une petite perle indé qui m'aura laissé sur le popotin. 

Config de test: I7 6700, GTX 1080, 16 Go de ram et HTC Vive
TO THE TOP sur ETR Apps
Un jeu d'escalade qui vous donne la liberté de vous déplacer dans l'environnement avec des capacités surhumaines.
Avis ETR


Tag(s) associé(s) : Actualité, Test
20 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.