Display Week 2018 : comparaison des nouveaux écrans VR chez Samsung, JDI et LG
ETR.fr

   |   



Publié le 27/05/2018 à 18:02

Display Week 2018 : comparaison des nouveaux écrans VR chez Samsung, JDI et LG

Google a travaillé avec LG pour développer un écran offrant un étonnant 18,1 mégapixels de définition par œil dans un casque VR.

Alors que Facebook n'était pas prêt à présenter son prototype varifocal Half Dome, le nouvel écran de LG ainsi que des écrans similaires de Japan Display Inc. et de Samsung ont été présentés lors de la Display Week à Los Angeles.

L'écran LG est ainsi comparé avec les 1,3 mégapixels par œil sur l'Oculus Rift et 2,2 mégapixels par œil sur le Vive Pro. Ce nouveau système vise à fournir "une expérience visuelle aussi proche que possible de la vision humaine".
 
À gauche, l'écran de 18,1MP de LG, capturé par un iPhone 8 à travers une lentille. A droite, un affichage VR "conventionnel".
À gauche, l'écran de 18,1MP de LG, capturé par un iPhone 8 à travers une lentille. A droite, un affichage VR "conventionnel".

Certains des écrans avec les plus hautes définitions, comme ceux de LG, pouvaient être visionnés à travers les lentilles d'un casque VR mais avec des images fixes et aucun suivi de mouvement. Il est donc difficile de comparer la performance de ces écrans avec des conditions réelles d'utilisation.

Samsung avait trois casques VR présentés sur un banc d'essai, chacun avec de plus en plus de pixels embarqués dans des écrans de plus en plus petits.
 
Display Week 2018 : comparaison des nouveaux écrans VR chez Samsung, JDI et LG - 6

Le premier présentait une comparaison entre des casques VR classiques et un autre casque avec un filtre conçu pour supprimer l'effet de screendoor (grille noire). Une affiche pour le film La Reine des Neiges est tout ce qui a été montré avec la technologie, mais le filtre semblait changer la texture de l'image de sorte qu'il ne semblait plus que l'image était perçue à travers une moustiquaire. Au lieu de voir les lignes entre les pixels, les détails fins ressemblaient plus au grain d'une image d'un vieux film.

En comparaison, le système le plus haute définition de Samsung proposait 1200 pixels par pouce, mais présentait toujours un effet de screendoor, bien que les lignes entre les pixels étaient beaucoup plus petites.

Contrairement aux écrans Samsung et LG, un écran LCD de Japan Display Inc. promettant 1001 pixels par pouce présentait une image 3D en mouvement dans laquelle il était impossible de percevoir l'effet de screendoor. C'était beau.

Voici une comparaison des écrans Samsung et JDI tournés à travers l'objectif des deux casques avec le même iPhone 8.
 

Les sociétés ont également présenté une variété de prototypes d'écrans de type lightfield qui sont probablement à des années de la viabilité commerciale. Néanmoins, un jour ces écrans pourraient être utilisés pour fournir des visuels plus réalistes. Samsung, par exemple, a montré un écran lightfield sur un téléphone dans une pièce sombre. Celui-ci présentait un écran de 5.09 pouces avec 1.440 x 2.560 pixels répartis en 26 vues différentes.

Voici à quoi cela ressemblait:
 

Il n'y a eu aucun mot pour nous dire quand nous pourrions voir l'un de ces écrans intégré dans du matériel grand public, mais il serait surprenant que les fabricants de casques comme Sony, Facebook et HTC n'intègrent pas d'écran ultra-haute définition dans leurs futurs produits. Par exemple, l'écran LG avec 18,1 mégapixels par oeil pourrait être combiné avec un suivi oculaire pour rendre la charge de rendu moins coûteuse en performance. 


Source : Article original publié chez notre partenaire UploadVR.
Mots-Clés HardwareActualité
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (13)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Le Tchat
  
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile