ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 06/12/2018 à 16:32

Starbreeze dans la tourmente : dévissage en bourse à -95,62% : démissions, perquisition, arrestation…


C'est la série Scoumoune in the city pour l'entreprise suédoise spécialisée dans le jeu vidéo. Depuis l'E3 2018, l'entreprise cumule les problèmes qui sont dus principalement aux très mauvaises ventes du jeu phare de la société, « Overkill's The Walking Dead ». En effet, les ventes du jeu n'arrivaient pas à décoller, ce qui aurait mis la société en situation d'insolvabilité, et poussé Bo Andersson Klint à quitter son poste de PDG de Starbreeze, qu'il occupait depuis 2013. Et la démission de l'ancien directeur financier, Sebastian Ahlskog, juste avant la décote de la société en bourse, n'arrange en rien les choses.

 

Starbreeze dévisse de 95,62% !

Starbreeze dans la tourmente : dévissage en bourse à -95,62% : démissions, perquisition, arrestation…  - 5


La valeur de l'action, qui avait atteint 16,56 couronnes (soit 1,62 €) en mai dernier est retombée à 0,71 couronne (soit 0,069 €) ce matin. En 6 mois l'action a chuté de 95,62%

 
Et les mauvaises nouvelles ne s'arrêtent pas là, car d'après Game Industry, les autorités suédoises ont perquisitionné les bureaux de Starbreeze, qui s'est soldé par une saisie de documents financiers et par l'arrestation d'une personne. Cette arrestation serait liée à un délit d'initiés.

Le responsable des relations publiques de Starbreeze a déclaré dans un communiqué adressé à Game Industry :

« Ce matin, des représentants de l'autorité suédoise chargée de la lutte contre la criminalité économique ont effectué une descente dans les bureaux de Starbreeze à Stockholm. Une personne a été arrêtée et des objets sont saisis. Cette opération s'inscrit dans le cadre d'une enquête en cours pour des soupçons dans une possible affaire de délits d'initiés. »

Il aurait ensuite ajouté :
« La société en tant que telle ne fait l'objet d'aucune suspicion. La société ainsi que le CEO coopèrent. L'événement n'affecte pas l'entreprise ni la reconstruction de l'entreprise en cours ».

 
Starbreeze dans la tourmente : dévissage en bourse à -95,62% : démissions, perquisition, arrestation…  - 9
La situation dans laquelle se trouve aujourd'hui Starbreeze n'est pas très réjouissante pour StarVR non plus. Tout d'abord, avec la rumeur non démentie de la semaine dernière sur le retrait d'Acer, l'actionnaire majoritaire de StarVR, qui détient 63% des parts de la société. Acer qui aurait quitté le navire en fixant un ultimatum de 3 mois à la société pour être bénéficiaire. Ensuite, c'est au tour du 2e et dernier actionnaire de StarVR, Starbreeze, qui détient 33% des parts, de passer en situation l'insolvabilité. Et pour finir, le retrait de l'action StarVR du Taipei Exchange Emerging Markets. Toute cette situation n'augure rien de bon pour l'entreprise.

L'avenir s'annonce morose pour StarVR et Starbreeze, mais espérons que les choses vont se calmer et s'améliorer, car rappelons-le, StarVR est présente à Los Angeles, Paris et Stockholm, par conséquent plusieurs dizaines d'emplois sont en jeu. Et la présence d'un acteur majeur comme StarVR dans le secteur professionnel et haut de gamme de la réalité virtuelle est indispensable pour ce marché en cours de développement.
 
Publié par
Lecteur ETR

MESSAGES (8)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Le Tchat
  
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile