ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 12/01/2019 à 09:00

CES 2019 : Atraxa des contrôleurs VR sans capteurs et sans occlusion ?



Les canadiens de Northern Digital Inc sont initialement des fabricants d’instrument de mesures 3D. Et du haut de leurs 35 années d'expériences, ils ont une connaissance approfondie de la gestion du monde réel au sein d’un environnement virtuel. Travaillant principalement dans des secteurs de pointe comme la médecine ou l’aéronautique, ils sont rôder au principe de précision et à l’exigence due à ces différents corps de métier. C’est donc fort de ce passif qu’il nous présente au CES un tout nouveau système de suivis des contrôleurs pour casque de réalité virtuelle basé sur le magnétisme.

Baptisé Atraxa, le projet est disponible sous forme de contrôleurs mais également sous forme de circuits à coller ou insérer dans d’autre appareils à la manière d’un vive tracker finalement. Notez qu’il s’agit ici, tel que le casque de qualcomm ou le sans fil de DisplayLink, d’un produit de référence servant à dire aux constructeurs qu’ils ont la technologie pour le faire. Inutile donc de trouver que les manettes sont anti ergonomique et moche à souhait car là n’est pas leurs but.
 
anti ergonomique c'est bien le mot !
anti ergonomique c'est bien le mot !


Leur but par contre est de montrer que cette technologie, basée sur le magnétisme, fonctionne visiblement, d’après nos confrère de RoadToVR, cela fonctionnerait même plutôt bien.

Mais alors comment ça marche tout ça ?
Les contrôleurs (ou circuit) intègrent principalement 2 choses. Un module IMU qui est un capteur de calcul d’inertie pour le mouvement et un une bobine qui génère un signal électromagnétique.
Le récepteur, quand à lui, possède le module qui mesure les champs magnétiques des contrôleurs ainsi que les données (tel touche a été pressée etc). Pour transmettre ces informations vers le casque une autre carte (type raspberry Pi) est utilisée. L'important est que le casque connaisse avec précision le placement du récepteur, ce qui rend complètement possible le fait qu’il ne soit pas forcément fixé sur le casque mais n’importe où dans votre pièce.

 
CES 2019 : Atraxa des contrôleurs VR sans capteurs et sans occlusion ? - 6


L'avantage indéniable de cette technologie est le fait que, pour des casques ayant une solution de tracking inside-out (technologie sans capteurs comme les casques WindowsMR), les manettes n’ont plus besoin d’être vue (principe d’occlusion) par le casque pour être trackées. Mais d’après nos confrère de RoadToVR qui ont pu les tester, sur des applications exigeantes tel que Beat Saber, nous ne sommes pas sur une technologie parfaite. Comme comparaison, il semblerait que la précision se rapproche plus d’un PSVR que d’un système Oculus ou lighthouse.

Elément intéressant : cette technologie pourrait (comprenez par là que c’est déjà en test chez des constructeurs) se retrouver dans des écouteurs de futur casque VR peut être pour une amélioration de la réalité virtuelle plus petit budget.
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (2)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
VR Cover
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile