ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 13/01/2019 à 08:55

CES 2019 : impressions sur le Vive Pro Eye



Cette année au CES fût dévoilé le Vive Pro Eye. Un casque de réalité virtuelle signé HTC et qui finalement est un Vive Pro auquel ils ont installé la technologie de “Eye-Tracking” (un capteur infrarouge cherchant votre pupille) de la société Tobii. À la vue de l’annonce de ce casque, je me pose la question : pourquoi n’est-il pas simplement un module comme nous l’avions vu sur des prototypes ? Bref, nos confrères, sur place, d’UploadVR ont testé le casque dans de multiples cas d’utilisations et viennent nous en parler.

La démo commence par l’application développée par la société Zéro Light. Cette application vous plonge dans une voiture virtuelle et a pour but de montrer l'intérêt du rendu fovéal. Le rendu doit être imperceptible pour l’utilisateur. Pour le montrer au public, Zéro Light avait prévu de montrer l'utilisation du Tracking des yeux en temps réel sur écran. La carte graphique utilisée est une Quadro RTX 6000 et les améliorations apportées entre les zones en train d’être regardées et le reste était une augmentation du Supersampling. Ian Hamilton, le journaliste essayant le casque, n’a finalement que très peu, voir quasiment pas, perçu d’améliorations notamment à cause de la dalle du Vive Pro qui reste encore trop faible en résolution. Par contre, le Tracker lui semblait fonctionner correctement. La vitesse de rafraîchissement de celui-ci étant en théorie plus rapide que le mouvement de la pupille, cela garantit une efficacité optimale. Détail important : les possesseurs de lunettes n’ont pas eu de problème lors de l’essayage du casque.


 


Une deuxième démonstration réalisée par Tobii, montrait une assistance à la visée lors d’un jeu de tir. J’ai pu personnellement tester cette fonctionnalité, il y a quelque temps, et je dois bien avouer que cela marche vraiment bien. Seul bémol : quid du skill si l'on se retrouve assisté dans nos tirs.

La troisième démonstration a pour objectif de montrer comment utiliser une interface avec les yeux grâce aux Trackers. Dans cette démonstration l'utilisateur est amené à sélectionner des options d'un menu grâce au regard. En effet, celui-ci pouvait sélectionner un bouton en le regardant avec insistance un bref instant. L'utilisation du Tracking des yeux va contraindre les développeurs à radicalement penser autrement les interfaces que nous avons en réalité virtuelle afin de les rendre bien plus ergonomiques et réactives.

Dans le domaine professionnel, ce genre de système est extrêmement important, car il peut tout simplement ressortir une carte de vos points d’intérêt et donc dire par la suite si vous regardiez au bon endroit, si vous étiez distrait ou tout simplement si vous n’aviez pas compris l’exercice.
Exemple de carte de points d'intérêt
Exemple de carte de points d'intérêt




Le système de Tracking nécessite une courte configuration préalable et une boîte de dialogue vous indique également comment activer un cadran sur le Vive Pro pour mieux aligner les panneaux devant vos yeux.
Le point de vue du testeur est que le système fonctionne, mais les avantages ne sont pas toujours très clairs. Il sera probablement acheté par des professionnels ayant une utilité spécifique comme par exemple la recherche sur l’UX (User EXperience) ou expérience utilisateur en VR.

Pour ma part je suis bien content de commencer à voir arriver la technologie de rendu fovéal. Celle-ci se fait attendre sur des casques comme le Pimax : qu’il soit 5K+, 5K BE ou 8K. Cela me semble être une obligation pour la startup chinoise d’intégrer cette technologie au plus vite.

 
HTC Vive Pro
Vos avis
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (6)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
VR Cover
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile