ETR.fr

   |   



Publié le 11/01/2018 à 17:14

Test : Overturn - Magi, ta nouvelle meilleure amie

Overturn est un jeu d’action conçu par le studio HG. Il vous proposera des séquences de corps à corps et de tir à la première personne et votre but est de vous échapper des installations de la firme Beholder accompagné d’une acolyte en soutien dont vous ne savez rien. Dans votre périple, vous en apprendrez plus sur l’univers qui vous entoure.
 

Un jeu multi-langues !


A peine arrivé dans le menu, vous savez déjà que vous allez saigner des yeux durant l’intégralité du jeu : des niveaux qui sont « fermés à clé » et le mode de « déplacement gratuit » à sélectionner... Il vaut sans doute mieux une traduction Google que rien du tout, mais bon, voilà quoi...

Le scénario vous est proposé avec des textes affichés sur des bulles flottant sur votre passage, au milieu du décor, qui deviennent lisibles quand vous êtes à la bonne distance. Ce choix est somme toute discutable car il brisera l’immersion pour certains, mais pourquoi pas. Vous vous réveillez de la façon la plus originale du monde, en étant amnésique, et semble-t-il en ayant subi des expériences chez Beholder qui est, elle aussi de façon très originale, une entreprise maléfique qui veut asservir le monde.

Vous délivrez ensuite Rei Ayanami, Magi, qui ne parle pas, n’a aucune émotion mais qui a par contre des supers pouvoirs pour vous aider. Et ce n’est pas la faute de Google trad si les réflexions philosophiques et psychologiques qui émanent de cette rencontre ont été écrites par un jeune de 13 ans. Les sujets abordés ont une portée qui aurait pu être vraiment travaillée, mais qui ici se laissent juste suivre sans grand intérêt ni émotion de votre part.
 
Le scénario est presque complètement esquivable mais à chaque lancement de niveau, on est devant un fond noir avec 30 secondes de texte obligatoire, et quand on recommence 4 fois un niveau dont la difficulté est très mal calibrée,  huhuummm....

Un jeu arcade


Le gameplay est sensiblement proche de celui de Vindicta mais avec un certain nombre de compléments et de subtilités en plus. Vous démarrez aux poings, et il vous faudra parer les coups ennemis pour ensuite les leur rendre. Une certaine imprécision émane de cette partie et elle manque clairement de répondant. Vous aurez ensuite des sabres, qui auront une utilité certaine étant donné que vous n’aurez pas d’autre choix et enfin des pistolets et grenades dont les rendus sont bons et qui vous serviront pendant 75% du jeu.
 
La subtilité intéressante du gameplay réside donc dans les options que vous donnera Magi. Elle régénérera votre santé, pourra vous fournir bouclier et ralentissement temporel et pourra également vous donner un coup de main en attaquant les ennemis de façon plutôt efficace. Mais la rendre offensive l’exposera alors au danger, et il faudra surveiller sa barre de vie.  Toutes ces actions consommeront votre jauge d’ESP qu’il faudra alors remplir en tuant des ennemis ou en trouvant des petits tubes permettant de la remonter.
 
On arpente alors de nombreux niveaux pas à pas afin de déclencher les vagues d’ennemis au compte-goutte, car si on fonce dans le tas, on risque vite d’être submergé en mode de difficulté normal, malgré ce gameplay intéressant et travaillé. 

Un jeu animé


Les divers décors sont un peu à l’effigie des bases du scénario, plutôt génériques et rien ne vous émerveille jamais. Cependant il y a eu un bon travail sur les animations, énormément de choses mobiles dans les décors avec des ennemis de formes et de fonctions diverses plutôt bien rendus. Ce qui donne une certaine vie à l’univers qui n’est du coup pas désagréable à parcourir.
 
Coté bande son, c’est plutôt sympa, musiques et bruitages sont plutôt cohérents et contribuent à donner un peu de vie à l’univers. On prend aussi pas mal d’explosions, divers effets de feu et autres plein la vue, avec un rendu  plutôt propre et ne nuisant quasiment jamais à la lisibilité de l’action. Sans vous faire rêver, le tout fait le job et c’est déjà le principal.

Un jeu qui a ses défauts et des attentes


Là où le bat blesse vraiment, c’est que 2 niveaux ont une difficulté très très mal dosée, et vous serez tenté de passer le jeu en mode easy sous peine de vouloir jeter vos manettes. Le premier niveau d’ascenseur va sérieusement mettre à contribution votre dextérité et votre capacité à bien utiliser vos compétences, mais reste faisable. Le second niveau d’ascenseur en mode de difficulté normal, clairement, c’est hardcore.  Et si vous voulez débloquer certains costumes bonus par exemple, il faudra vous le coltiner.
 
Une fois le jeu fini d’ailleurs, vous débloquerez quelques artworks, ce qui est toujours sympa. Question multijoueurs, à l’heure de ce test, ce n’est toujours pas disponible et en attente de MAJ. Un mode Free For All et un Mode Team DeathMatch serait en cours de développement, mais sans son mutli, les 28 euros demandés sur Steam, ont clairement 8 euros de trop à mon sens.
 
Pour le moment, on a donc uniquement le droit à un solo qui se bouclera en un minimum de 3H (sans lire le scénario et en mode facile). En mode normal par contre, cela grimpera environ à 4h30 et si les deux niveaux dont j’ai parlé précédemment vous posent aussi problème, la durée de vie explosera assez vite.
 

Conclusion

Overturn ne réinvente clairement pas la roue, mais dans un monde VR manquant encore de jeux consistants, il arrivera à nous distraire de bonne façon en bénéficiant de la situation. Si le style ne plaira pas à tout le monde, il répond correctement aux attentes que l’on peut avoir en VR et son système de téléportation avec flou garantira une bonne expérience pour les plus sensibles. 

Config de test: I7 6700, GTX 1080, 16 Go de ram et HTC Vive
Les points forts
  • Vif et explosif
  • Les animations
  • Le gameplay
Les points faibles
  • Mauvais équilibre de la difficulté
  • Générique sur certains points
  • Google trad
OVERTURN sur ETR Apps
Vous vous êtes retrouvé à l'intérieur d'un laboratoire futuriste sans vous souvenir de qui vous êtes ou de comment vous êtes arrivé là. Vous commencez à vous demander: Suis-je le seul ? Trouvez le moyen de sortir du laboratoire et démêlez l'histoire pour...
Avis ETR
HTC Vive
(lire le test)
Vos avis
Mots-Clés ActualitéTest
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (6)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
VR Cover
Le Tchat
  
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile