ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 24/02/2019 à 11:01

Test - A Fisherman’s Tale : Le phare à Bob

A Fisherman’s Tale est un jeu d’énigmes en réalité virtuelle développé par le studio Innerspace (La Peri) en coproduction avec Arte France. Vous incarnez Bob, un gardien de phare qui vit seul dans une pièce minuscule, entouré par sa routine et ignorant le monde extérieur. Tout à coup, une grosse tempête arrive et il vous faudra trouver un moyen de monter au sommet du phare afin d’y allumer la lumière.
 

Le phare à On


Ce qui m’a frappé immédiatement dans ce jeu est que le petit phare de Bob devient très vite notre phare. Comme souvent, ce qui fait mouche en VR et permet une immersion de bonne facture est l’interactivité de l’environnement. Innerspace a ici bien saisi la situation et offre un démarrage devant un miroir avec de nombreux objets avec lesquels jouer. On prend immédiatement nos marques et le gameplay est plutôt intuitif. Une option permettra d’allonger les bras, en serrant la poignée pour les plus fainéants ou ceux n’ayant pas trop d’espace de jeu. Attention cependant à bien configurer le jeu en RoomScale dans les options, sans quoi le titre affichera un message d’erreur dès que vous sortez d’une petite zone alors que votre système de capture de mouvement est pourtant toujours fonctionnel.
 

Petit Bob mais grande aventure !


Notre Bob de bois va au fur et à mesure de cette histoire découvrir un univers tout droit sorti des studios Disney, où des personnages secondaires plutôt amusants vous obligeront à résoudre des énigmes pour réussir votre ascension. Le titre prend vie un peu plus à chaque pas et le joueur pourra découvrir un monde captivant où la notion d’échelle en VR prend un nouveau sens. Malin à bien des égards et avançant crescendo, vous aurez toujours cette sensation d’aller vers du renouveau et du rafraichissement bien pensé. Si divers problèmes d’interaction nous titillent constamment ici et là, A Fisherman’s Tale a su trouver un gameplay à énigme unique en son genre, qui se joue intégralement sur les changements de dimension dans l’univers. Innovant et incroyablement pertinent en VR,  point de mal de crâne à craindre cependant, que ce soit pour les risques de cinétose, mais également pour les énigmes elles-mêmes, qui ne demanderont pas aux joueurs une grande réflexion et sont donc accessibles au plus grand nombre.
 

Passionnant et bien pensé, mais (trop) court !


Si les animations et le rythme sont globalement exemplaires, j’ai quand même eu quelques petits imprévus. Ayant lâché une clé par mégarde qui a disparu dans le sol, il m’a fallu relancer le titre et refaire un bout de séquence pour récupérer cette petite capricieuse. Une solution logique (pour moi) d’empilement n’a pas fonctionné et le dialogue de soutien à l’énigme (inutile car j’avais bien vu la clé) est devenu un peu trop répétitif à mon goût. Les problèmes d’interaction ont notamment été particulièrement agaçants sur la dernière énigme pourtant sympathique. Enfin, si les diverses petites trouvailles, l’ambiance, la musique et l’univers tendent à nous émerveiller, le glas de fin arrive par contre bien vite, et ce sera finalement le principal reproche à faire à ce titre. Reproche qui sera d’ailleurs avant tout lié à la vision de chacun entre le prix demandé (15 euros) face au temps de jeu proposé.
 
Les points forts
  • Visuellement réussi
  • Une histoire qui émerveille
  • Le jeu des échelles
  • Doublage Français de qualité
Les points faibles
  • Court
  • Nombreux bugs d’interactions

Conclusion:

On oppose souvent deux idées en jeu vidéo,  il vaut mieux court et bien rempli, plutôt que long et bien vide. Je reste d’avis qu’il vaut mieux long et bien rempli, et que l’un n’est aucunement une excuse pour l’autre si ce n’est pour se persuader soi-même du bien fondé de son investissement. L’histoire proposée par A Fisherman’s Tale dégage une petite dose de poésie et de tristesse onirique  plutôt rare en VR, mais ce jeu d’énigme bien pensé qui pourra fort bien vous émerveiller ne durera bien qu’une heure et une seule. Le point final aurait tout aussi bien pu être le démarrage d’une grande aventure dont vous n’auriez parcouru jusque-là que le prologue.

Config de test: I7 6700, GTX 1080, 16 Go de ram et Pimax
 
Oculus Rift
(lire le test)
Vos avis
Mots-Clés enigmeTest
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (7)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile