ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 03/08/2019 à 20:02

Test – HP Reverb, THE casque VR of Windows Mixed Reality ?
Article de la communauté

Me re-voilà avec un petit topo sur le nouveau casque Windows Mixed Reality de seconde génération (tant difficile à se procurer vu le nombre de soucis techniques non résolus) nommé le HP Reverb.  Il va sans dire que c’est se lancer dans une grande aventure que de vouloir se procurer au moment où j’écris ces quelques lignes ce casque WMR. Mais du coup est-ce que ça vaut le coup de se battre pour l’avoir ? Ne tergiversons pas 3 heures, il n’est pas fait pour tout le monde, mais pourra en séduire plus d’un... Voyons cela plus en détails (de façon brève mais efficace, car je traînais déjà la patte pour sortir cet article 😊 )
 

Confort et câbles :


Ultra léger, le confort est proche, très proche de l'Oculus CV1, donc nous sommes sur du bon niveau. Le système de son lui aussi n’est pas sans rappeler une des références pour le moment qu’était notre bon vieux CV1 (mais j’ai toujours une préférence pour ce dernier). Aucune entrée de lumière, pas même par le nez et ce sans pour autant procurer une gêne sur ce dernier. Un bémol pour le confort se porte cependant sur le câble derrière que je trouve bien lourd… (Merci à l'Oculus Quest qui a contribué à amplifier cette problématique et ce ressenti du câble en le supprimant totalement !)

Pour le câble : horreur malheur ! 3.5 m seulement et merci Messieurs, Dames. Sans doute le pire point de ce casque car je ne trouve pas de solutions pour augmenter la longueur du Displayport (il semblerait que ce ne soit pas possible à ce jour), donc jusqu’à preuve du contraire c’est un gros point négatif à retenir.
 

Tracking et contrôleurs :


Qui dit WMR dit tracking avec deux caméras frontales seulement, très discutable, et des contrôleurs dont l'ergonomie est également très discutable et ce dernier ne fera donc pas exception. Je vous invite à voir les précédents tests sur les WMR à ce sujet. Outre la limite du tracking, qui personnellement me dérangera moins que d’autres joueurs, je pense par contre que les contrôleurs eux font certes le travail minimum syndical mais ne sont vraiment pas ergonomiques. Le retour haptique est… bref... vous aurez compris que l’Index, l'Oculus ou le Pimax sont un meilleur choix par exemple ! 😊 Alors il existe en effet des bidouilles pour utiliser les LH avec Wands ou VIC (Valve Index Controllers) mais bon, j’ai bien dit bidouilles, et je ne suis pas encore totalement content de mes tests (en l’état actuel, je dois me retaper les settings à chaque nouvelle session…).

Contraste, couleurs et noirs :


C’est toujours un passage délicat pour moi à traiter car je suis peu sensible (hors démesures évidentes) donc pour ma part je trouve ça lumineux et bien contrasté, avec de bons gris tellement foncés que mon cerveau voit du noir...  voila je peux pas dire mieux ! Donc à prendre avec beaucoup de pincettes 😊. Disons pour résumer que nous avons des noirs clairs plutôt que des gris foncés (oui cela ne veut rien dire je sais ! 😉)  En parlant de noirs , je rappelle que la technologie de tracking ne permet pas d'utiliser le casque dans une pièce trop sombre (je parle bien du positional tracking et donc du fait de jouer en Roomscale) .

SDE, pixels, résolution, FOV, et Sweet spot :


Si vous vous intéressez un peu à la VR, vous savez que c’est là que le HP Reverb sort du lot au niveau de la définition de ses écrans, et je confirme, c’est une sacrée claque...

Non, elle n’est pas juste meilleure que les autres casques, cette fois elle est vraiment belle cette définition. Dieu que c’est bon de voir en gros, tout net, et moi je ne vous parle pas seulement de voir les chiffres sur le cadran de la voiture non non !! Je parle à moyenne et longue distance, nous sommes sur quelque chose de... net ! En tout cas, ce n’est pas un problème  sur ce casque et c’est là que repose sa force car on s’approche de nos écrans de TV les enfants !! 😊...  

Sinon pour les pixels, oui on peut encore voir les pixels à certains rares moments (comme par exemple sur des vidéos) mais c’est hyper léger et bizarrement par exemple, quand je regarde le ciel avec les nuages dans un jeu, je n’arrive pas à voir la grille de pixels... Autre exemple, j’ouvre un navigateur devant moi avec le moteur Google, et bien en plus du fait que la lecture soit nickel (à distance honorable), le blanc derrière est blanc de chez blanc et pourtant on est exempt de toute grille de pixels ici.

Pour info, je n’ai pas de Mura sur ma version donc cela semble réglé (même si je soupçonne d’avoir une version 1). Pas de lens glare majeur constaté, ça semble donc pas mal de ce côté aussi. J’en profite pour placer ici le côté puissance que demande le petit. Je n’ai pas poussé les tests donc ce que je peux vous dire c’est qu’avec la 2080 Ti et le SS à 200 %, je garde le 90 i/s stable partout, donc tout me semble tourner sans trop de soucis si cela peut vous donner une idée…

Pour le FOV, je l'ai testé dans le laboratoire, je trouve un 110° Vertical et 96° Horizontal donc voila, ça fait mal aux fesses après une session sur le Pimax de ce côté-là ! Autre chose qui me gêne c’est que, pour mon confort, je serre suffisamment le casque pour me retrouver à voir les bords des écrans et j'ai donc une image rectangulaire… Ce n'est pas top top, même si ceci peut être réglé en serrant un chouillas moins le casque.

Concernant le sweet spot, il est bien mieux que ce à quoi nous ont habitué les WMR, nous rejoignons le niveau Oculus donc il est très honorable sans être complètement fou. Une fois bien placé, je n’ai pas de gêne particulière, on remarquera cependant sur les extrêmités quelques petites déformations mais rien de méchant. Attention, si vous avez un grand ipd (68 ou +) cela peut jouer en votre défaveur car il n’y a pas de réglage IPD mécanique !

PS : je me base sur des retours lus à gauche à droite pour donner mon avis sur l’IPD et les risques rencontrés du Sweet spot suivant ce critère, il est évident qu’il faut tenir compte ensuite de la morphologie, des tolérances de chacun, etc.
 
Les points forts
  • La définition d’image
  • Le confort
  • Sweet spot
  • Le son
Les points faibles
  • Displayport a priori non extensible
  • Contrôleurs (et tracking)
  • FOV Classique

Conclusion :

Il n’est pas parfait, loin de là, sans parler du fait que ma version déconne et qu'il va falloir que je le change (pendant qu’il chauffe, j’ai du flickering sur l’écran). Mais l’image est folle et j’ai toujours voulu avoir ce type d’images en VR. Le tracking et les contrôleurs sont bof bof mais vous ai-je dit que l’image était folle ? Bref vous l’aurez compris si vous recherchez une image qui enterre niveau définition et netteté l’Index et le Pimax, oui le HP Reverb le fait... L’écart est plus que sensible, je parle d’un vrai pas en avant, mais voila, le Pimax a ses atouts sur plein d’autres points, surtout le FOV… l’Index pour sa part est bon partout et son affaire de fréquence n’est pas à négliger... le Rift S fait bien le boulot partout aussi pour un prix raisonnable... Même si je l'adore, j'aurais du mal à vous le conseiller de façon générale, ce HP Reverb.

Il semble être destiné au profil suivant : 'IPD  pas trop grand et uniquement pour ceux qui ont sensiblement besoin de netteté (si vous voulez passer de la PS2 à la PS4 niveau definition en somme 😉)'.

Limiter le HP Reverb comme on le lit souvent à la simulation, malgré ses défauts, serait par contre une erreur en mon sens, mais si le FOV et de bons contrôleurs sont vos critères de base... passez votre chemin !
Publié par
Veteran

MESSAGES (26)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile