Prochain événement    Gros Multi Onward jeudi 8 déc. à 21h00 !    du 08/12/2016 (21:00) au 08/12/2016 (23:45)

TEST
Test - Batman Arkham VR : une superbe aventure, un sacré talon d’Achille

le 15/10/2016 à 15:16
Rocksteady est un studio qui était encore inconnu aux yeux des gamers il y a quelques années (et un nom qui était plutôt associé à un certain ennemi des Tortues Ninja (cowabunga)). Ils ont sorti en 2006 Urban Chaos, leur premier jeu sur Playstation 2 et Xbox. Ce FPS au concept original etait fort sympathique, mais n'avait pas non plus le statut d'un hit. Bref, rien ne nous préparait à ce que le studio sorte 3 ans plus tard le jeu qui devint pour beaucoup (votre serviteur compris) la meilleure adaptation d'un univers de Comics en jeux-vidéo :  Batman : Arkham Asylum.

Devant un tel succès, le studio rempila avec deux suites du même niveau de qualité : Arkham City et Arkham Knight (Origins étant développé par Warner Bros Montreal). Puis, un an après la sortie d'Arkham Knight, Rocksteady décide d'être présent pour le lancement du Playstation VR de Sony avec Batman Arkham VR, un jeu qui se place dans la chronologie de la série et qui reprend son ambiance maîtrisée. Il tourne sous Unreal Engine 4... Et c'est la bonne grosse claque de Batou.

Les origines d'un héros

"Bienvenue, Monsieur Wayne"
"Bienvenue, Monsieur Wayne"
Le jeu commence en posant une nouvelle fois les bases du personnage de Batman : en vous permettant de revivre via les yeux du petit Bruce Wayne le meurtre de ses parents. Une scène que les connaisseurs de l'univers ont déjà vu trente-douze fois en comics, films ou dessins-animés, mais qui prendra à coup sûr une nouvelle dimension avec le PSVR, ce qui nous permettra de recevoir notre première claque... Bon sang, que c'est beau ! Je vous vois venir de suite, premier test donc on s'extasie​ au premier jeu PSVR venu ? Non, non, non mes amis, grâce aux 2 CD de démos disponibles sur les Playstation Store FR et USA, j'ai déjà pu apercevoir le rendu visuel d'une bonne quinzaine de jeux du line-up, et il n'y a définitivement pas photo : Arkham VR les ridiculise tous sur ce point là.

Il suffit de voir Maman Wayne s'approcher de nous afin de nous rassurer pour profiter des détails et des animations de son visage, qui sont d'un niveau que l'on avait encore jamais vu en réalité virtuelle, même sur PC. Alors il faut relativiser tout de même, oui, le jeu fait partie de cette majorité de jeux PSVR du lancement à ne pas tourner à la résolution native de l'écran du casque (sur PS4 de base en tout cas) et le tout est légèrement flou mais sa résolution reste tout de même assez bonne pour donner un vrai sentiment de présence du début à la fin de l'aventure. Et puis en parlant Présence, un rendu visuel convaincant c'est bien, mais des interactions réalistes, c'est encore mieux.
 

Toi aussi, apprend à danser la Macarena avec Batou !

L'histoire commence à la recherche de NightWing
L'histoire commence à la recherche de NightWing
Le jeu nous fait ensuite faire un bond dans le présent, avec notre cher Batou dans son manoir, devant un piano. L'occasion de se servir de nos Playstation Move pour la première fois et de découvrir qu'ils répondent parfaitement à nos mouvements. Mouvements qui peuvent d'ailleurs rendre l'expérience réellement marrante, car le jeu va vous placer plusieurs fois pendant votre aventure face à un miroir, vous permettant d'admirer la silhouette virile de Batman avec ses bras bougeant à chacun de vos mouvements... Ce qui fait que je n'ai pu m'empêcher d'offrir à notre chevalier noir quelques sessions de danse comme YMCA ou la Macarena (vous verrez, impossible d'y résister, l'envie est bien trop forte !).

Vos PS Move ne sont cependant pas seulement là pour faire le pitre devant un miroir. Ils vous permettront d'utiliser trois gadgets de Batman qui vous seront présentés durant sa descente dans la Batcave (qui s'active en tapotant n'importe comment le piano). Ces 3 gadgets sont accrochés à votre ceinture de super héros milliardaire, avec à votre droite le Bat-Grappin, devant vous vos Batarangs et à votre gauche le Bat-Scanner. Pour les utiliser, rien de plus simple, descendez votre bras avec votre Move du côté de la ceinture où se trouve l'objet que vous voulez utiliser, appuyez sur la gâchette, dégainez-le et relâchez la gâchette.

Votre gadget sera donc tenu en main (gauche ou droite, vous faites comme vous l'entendez) et vous pourrez l'utiliser en appuyant une nouvelle fois sur la gâchette. Visez un crochet et appuyez sur le bouton pour déployer le bat-grappin, visez une cible et faites un mouvement de lancé en pressant le bouton pour jeter les Battarang (qui sont je vous rassure en grande partie téléguidés, pas besoin d'avoir la précision d'un homme chauve-souris pour toucher sa cible) et visez un cadavre en utilisant le détecteur pour scanner ses tissus musculaires ou ses os. Toutes ces interactions répondent au doigt et à l'oeil et montre à ceux qui en doutaient que les Playstation Move bien utilisés peuvent donner un grand sentiment de présence en réalité virtuelle, pari rempli haut la main de ce côté là pour Rocksteady.
 

C'est bizarre, j'étais sûr d'avoir 20 euros dans la poche il n'y a pas 50 minutes...

Be the Batman
Be the Batman
La Batcave possède plusieurs salles, qui vous donnent soit accès à un mini-jeu de tir sur cible, soit à diverses informations. Mais si vous voulez vivre l'histoire, il va falloir partir à la recherche de Nightwing, dont Batman vient de perdre le signal en plein milieu de Gotham. L'occasion d'admirer la fameuse Batmobile devant vos yeux, plus vraie que nature. Malheureusement, si vous pensiez vivre des sensations fortes à son bord c'est loupé, tous les déplacements du jeu se faisant automatiquement par simple chargement. Le jeu va donc vous amener à divers endroits de Gotham et vous faire rencontrer quelques ennemis bien connus. Vous pourrez utiliser à plusieurs reprises les différents gadgets de Batman, avec parfois de superbes idées de gameplay parfaitement adaptées en réalité virtuelle et une action toujours très soutenue. Surprise par contre, Batman : Arkham VR est un jeu d'enquête et non un jeu d'action et vous aurez seulement l'occasion de jeter 2 ou 3 battarang par-ci par la, mais c'est tout.

L'histoire se met en place petit à petit et ceux qui ont fait le dernier jeu en auront probablement deviné les grandes lignes très rapidement, mais le tout prend très bien. Les différentes scènes bénéficient toujours d'une immersion dans cet univers de comics à couper le souffle et j'ai personnellement vécu une de mes expériences VR les plus mémorables, ce qui pour l'anecdote est assez marrant sachant que ma première claque en réalité virtuelle s'est faite sur une démo amateur de la Batcave. C'est donc avec une IMMENSSE tristesse que j'ai assisté à l'écran des crédits, à peine 50 minutes après le début de mon aventure... Batman Arkham : VR est donc court, très court, trop court... et son niveau de rejouabilité est proche du néant. Vous pourrez toujours vous balader dans la Batcave ou essayer de résoudre les différentes énigmes de l'homme mystère, mais pour une expérience vendue 20 euros, il faut bien avouer qu'on en fait le tour bien trop vite, aussi excellente soit-elle, ce qui est encore plus rageant quand son niveau de qualité éclipse d'un revers de la main la plupart des sorties VR de ces dernières années.

 
RÉALISATION
Batman : Arkham VR est une réussite presque totale sur la partie visuelle. La résolution du jeu ne tourne pas à la résolution de l'écran du casque, ce qui rend le tout légèrement flou, mais cela s'adapte assez bien à l'univers sombre du héros. Tout le reste est par contre au top niveau, avec des visages d'une finesse impressionnante (le pingouin !) et des animations faciales que l'on n'avait pas vu aussi réalistes depuis le fameux LA Noire. Chaque plan du jeu est parfaitement travaillé et Gotham est absolument sublime, avec cette impression de vivre une cinématique à chaque instant.
SON
De ce côté-là aussi, Arkham VR frappe fort, très fort. Chaque son est bien spatialisé et de simples écouteurs stéréo bas de gamme permettront de profiter d'une immersion sonore excellente dans l'univers de Batman. Par exemple, à un moment vous serez face à un moment à une petite radio diffusant un message. que vous pourrez faire tourner autour de vous et le son 3D n'est jamais pris à défaut. Les doublages (VO sous-titrée FR) sont eux aussi excellents et permettent de s'immerger pour de bon dans l'univers.
JOUABILITÉ
Parmi les jeux du line-up, il y en a 4 ou 5 avec une utilisation convaincante des Playstation Move. Et si tout d'abord Playstation World, avec son fameux London Heist était à mes yeux celui qui les utilisait le mieux, mon essai de Batman juste après m'a fait changer d'avis, car Rocksteady ne fait aucun faux pas sur ce point ! L'utilisation des gadgets est extrêmement naturel, ce qui fait que même si vous allez régulièrement baisser la tête pour regarder le gadget que vous voulez utiliser tout en tendant lentement le PS Move vers le bas pour l'attraper au début, passé 10 minutes vous allez faire ces actions rapidement et sans aucun effort, sans avoir à baisser la tête comme vous le feriez en vrai et sans jamais les rater ou vous tromper. La jouabilité est une référence du genre et sera maîtrisée du début à la fin de l'aventure, avec une utilisation à chaque fois ingénieuse et grisante de chacun de vos gadgets.
IMMERSION
L'immersion aurait était parfaite si le jeu avait tourné avec une résolution native sur l'écran du Playstation VR. Malheureusement, il faut bien avouer que ce flou présent dans 90% des expériences PSVR du line-up lui empêche de remporter les 5 étoiles sur ce point. Mais il ne faut pas cracher dans la soupe non plus, l'immersion reste excellente, avec des graphismes sublimes, des environnements ultra maîtrisés et un gameplay Playstation Move aux petits oignons avec une très bonne reconnaissance de vos mouvements. Vous allez donc très vite vous croire dans la peau de l'homme chauve-souris et pouvoir dire fièrement, face à un miroir... I am Batman. 
DURÉE DE VIE
Hélas, Batman présente une durée de vie extrêmement limitée. Il m'a fallu 50 minutes montre en main pour finir l'aventure et même si le jeu vous permettra tout de même de faire mumuse dans la Batcave ou de vous balader pour résoudre les énigmes de l'homme mystère, cela fait tout de même beaucoup trop léger pour un jeu vendu 20 euros. Si seulement l'aventure était plus longue...
 
NOTE GÉNÉRALE
  74/100
Quand RockSteady a annoncé Batman : Arkham VR il y a quelques mois, je dois avouer avoir eu peur de voir un gros développeur surfer sur la mode VR en sortant une expérience flemmarde dans l'univers de Batman histoire de se faire une place facile dans le Line-Up de lancement. Mais quand je vois le résultat, il est peu dire que je me suis trompé sur toute la ligne, car cette expérience sent l'amour et la passion de bout en bout ! Tout est parfaitement pensé pour la VR avec son côté exploration, son utilisation des Move et son parti pris de miser d'avantage sur l'ambiance et les interactions réalistes que sur l'action à tout va. Devant une expérience d'un tel niveau de perfection, c'est donc avec une immense tristesse que l'on découvre la fin du jeu, à peine 50 minutes après l'avoir débuté. Arkham : VR fait donc partie de ces jeux très difficiles à noter puisque oui c'est court, extrêmement court même pour une expérience vendue 20 euros, mais c'est aussi à mes yeux la plus grande expérience de réalité virtuelle que j'ai pu vivre à l'heure actuelle.

Batman Arkham : VR sera donc à acquérir en toute connaissance de cause. Il s'agit de l'expérience parfaite pour découvrir ce que le Playstation VR a à offrir avec des graphismes qui laisse tous les autres jeux du line-up sur le carreau et une utilisation des Playstation Move sans aucun faux pas. Mais Batman est également une expérience sur laquelle vous ne passerez probablement pas plus de 3h (et en poussant bien après 32 tours de Batcave parce que "Whaou cay tro zoly"), mais qui sera parfaite pour donner une bonne claque VR à vos amis ou à votre famille sceptique, avec en bonus l'expérience jugée comme la moins nauséeuse du lancement par la plupart des acheteurs du casque.


Tag(s) associé(s) : Application, PSVR, Test
15 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.