TEST
Test - HoloBall : Le tennis du futur en réalité virtuelle

Publié par
 @kris7277
le 30/01/2017 à 10:25
La VR dispose d'une flopée d'expériences avec des genres très différents. Certains d'entre eux sont d'ailleurs entièrement nouveaux, nés en même temps que la réalité virtuelle, comme les sports VR. Et oui, personne n'aurait cru que les jeux-vidéo auraient pu devenir un véritable sport (certains n'y croient toujours pas d'ailleurs) mais force et de constater qu'une bonne session de Holopoint brûle sûrement 3x plus de calories qu'un bon jogging de la même durée (bon ça reste à vérifier...).
HoloBall fait partie de ce type d'expérience VR plutôt intensive capable de faire office de bonne séance de cardio. Le principe du jeu est plutôt simple et mixe un peu le concept du Tennis et de Pong dans un univers futuriste. Vous avez une raquette dans chaque main et il faudra renvoyer la balle dans le camp de votre adversaire, une sorte de plateforme robotique qui fera tout pour gagner.

Préparez-vous à suer... en réalité virtuelle !

Il est possible de
Il est possible de "rappeler" la balle en appuyant sur la gâchette
Le gameplay d'HoloBall se joue en roomscale avec les contrôleurs VR et le titre fonctionne à merveille. Il n'y a pas vraiment besoin d'apprendre des combinaisons de touches compliquées et il suffit de taper la boule qui se trouve devant vous. Il faudra bien appuyer sur la gâchette pour la faire apparaître en cas de nouveau round, mais c'est simplement pour éviter les fausses frappes.  Il y a d'ailleurs une fonction très intéressante permettant de "rappeler" votre balle en appuyant sur la gâchette si vous pensez qu'elle n'atteindra pas le camp ennemi, mais attention, car elle ne fonctionne que lorsqu'elle est de votre couleur !

Il va falloir bouger dans HoloBall !
Il va falloir bouger dans HoloBall !
En tout cas, n'importe qui pourra donc jouer à Holoball, puisque le gameplay est calqué sur notre réalité. Et oui, VR naturelle oblige, vous allez devoir bouger dans tous les sens pour rattraper la balle ! N'espérez pas simplement bouger votre stick ou votre tête dans HoloBall, car il va falloir courir, comme dans la vraie vie, pour espérer renvoyer la balle à votre adversaire. Les premiers niveaux de difficulté sont assez aisés et pourront plaire à papi, mais les niveaux les plus élevés seront non seulement bien plus efficaces que la plupart des programmes de cardio-training bidons vendus sur internet ou sur M6 boutique, mais seront funs en plus de ça. Car le concept de HoloBall fonctionne très bien et on prend pas mal de plaisir à enchaîner les rounds.
 

Un "petit jeu" avec pas mal de contenu pour son prix

La taille des niveaux changera radicalement selon le niveau de difficulté
La taille des niveaux changera radicalement selon le niveau de difficulté
Les développeurs ont d'ailleurs eu la bonne idée d'augmenter la difficulté progressivement round après round pour éviter la lassitude et gagner un round augmentera la vitesse, la puissance ou la réactivité de l'adversaire de 25% à chaque fois. Cela empêche le joueur de se reposer sur ses lauriers et augmente l'aspect compétition. Mais la vraie réussite se situe au niveau des modes de difficultés de base, qui ne se contentent pas de rendre l'adversaire plus rapide uniquement. En effet, la taille du camp de l'adversaire augmentera énormément au fur et à mesure que vous progresserez dans les modes de difficultés. Il deviendra donc de plus en plus difficile de vaincre l'ennemi et cela modifiera votre façon de jouer. 

Pour 10 euros, on a vraiment de quoi faire
Pour 10 euros, on a vraiment de quoi faire
Plusieurs modes de jeu sont présents dans HoloBall : Le mode Arcade, le mode Zen, le mode Endurance... Certains modes se ressemblent un peu et la vraie star du jeu est bien entendu le mode arcade avec ses difficultés, mais pour 10 euros, on a vraiment de quoi faire. Les graphismes sont d'ailleurs plutôt jolis même s'ils sont simplistes, avec un côté néon très "futur des années 80" et permet d'ailleurs d'appliquer du Super Sampling sans trop souffrir, ce qui est un plus appréciable.


En bref, HoloBall est une expérience plutôt simple mais qui fonctionne très bien en réalité virtuelle. On n'est pas face à un "gros jeu VR" mais on s'amuse et c'est le principal. On regrettera juste le manque de "vrai" mode multijoueur, mais bon, ce dernier devrait arriver dans les prochaines semaines en version beta selon les développeurs.
 

Conclusion

HoloBall est une petite expérience plutôt simple mais qui possède un très bon concept parfaitement adapté à la réalité virtuelle. Il plait beaucoup aux non initiés et permet même de faire un peu de sport dans un univers très futuriste. Bouger dans tous les sens pour frapper la balle est plutôt fun et son prix relativement doux fait qu'on ne regrette pas vraiment son achat.

L'expérience est idéale pour présenter la réalité virtuelle à ses amis et l'arrivée prochaine du mode multijoueur augmentera encore l'intérêt du titre. En bref, si vous êtes à la recherche d'un petit défouloir en VR, aimez les sports type tennis et souhaitez au passage perdre quelques kilos, on vous conseille de ne pas passer à côté.
Les points forts
  • L'univers très meta/futur des années 80
  • Plutôt fluide même sur les petites configs
  • Fun et accessible
  • Pas mal de contenu pour 10 euros
Les points faibles
  • Pas (encore) de vrai mode multijoueur
  • La physique de la balle, un peu étrange par moment
  • Ennemi cheaté dans les niveaux de difficulté supérieur
Config : GTX 1070 / Intel Core i7 6770 HQ, Oculus Rift + Touch (2 caméras opposées en mode 360°)
HoloBall sur ETR Apps
HoloBall plonge les joueurs dans une arène d'action et de sport inspirée par l'un des jeux les plus iconiques de tous les temps.
Avis ETR          Avis des lecteurs


Tag(s) associé(s) : PSVR, Application, Oculus Rift, Actualité, Test, HTC Vive
2 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.