TEST
Test - Symphony of the Machine : Devenez jardinier en réalité virtuelle

le 29/06/2017 à 11:20
Quand nous pensons à la réalité virtuelle, nous nous imaginons souvent vivre des aventures incroyables dans des univers différents du nôtre ou encore pouvoir visiter un lieu à l'autre bout du monde sans bouger de chez nous... Mais peut-être qu'il vous arrive parfois de penser au jardinage ?! Dans ce cas, Symphony of the Machine est fait pour vous avec le contrôle de la météo en bonus !

Ne pas se fier aux apparences

Les chosent commencent bien
Les chosent commencent bien
Quand je me suis lancé dans Symphony of the Machine, j'étais en total découverte sans savoir quel type de jeu j'allais tester. Ce qui fait que lors de ma première minute de jeu, en voyant ses décors réalistes, ses interactions et son ambiance onirique dans un univers désertique, j'ai plutôt pensé que j'étais en train de tester un Myst Like, ce qui m'a rendu très joyeux, le genre s'adaptant parfaitement à la réalité virtuelle selon moi. De plus, sur ma version PSVR et PS4 Pro, le jeu a plutôt de la gueule ! Des textures nettes, une bonne 3D relief et une détection des Playstation Move qui semble réussi, tout ça partait vraiment bien ! J'ai donc saisi une sphère qui se trouvait devant moi pour la poser sur un réceptacle, et je me suis dit "ça y est, une grande aventure commence ! " ... Mais ça, c'était avant.
 

Plonger en VR... Dans une tour de 15m2

Puis on voit cette tour
Puis on voit cette tour
Car oui, après cette toute première interaction, on découvre le système de téléportation pour se déplacer et on avance vers une grande tour au milieu de ce désert. Au pied de cette tour se trouve un ascenseur, et une fois à l'intérieur, on appuie sur un bouton qui va nous faire monter. Cette ascension permet d'admirer la vue, certes incroyablement vide (bon, après, on reste dans un désert hein), mais qui donne une superbe sensation de hauteur. La 3D relief du jeu fait vraiment le boulot. Cependant, une fois cette ascension terminée, on arrive en haut de la tour, ou vous allez passer... toute votre aventure en fait...

On voit en effet un rayon en son centre pointé vers le ciel, et une sorte de petit robot volant va sortir d'une trappe à côté de vous, en vous donnant un pot de fleurs et une graine, qu'il faudra mettre à l'intérieur. Une fois cette action réalisée, le robot vous donnera des instructions sous forme de dessin pour faire pousser cette graine. Ces instructions vous demandant en fait de changer la météo. 
 

Contrôler la météo, c’était plus classe dans Zelda...

Alors on y monte...
Alors on y monte...
Symphony of the Machine va donc se révéler non pas être un jeu d'aventure dans la veine d'un Myst comme j'ai pu le croire, il s'agit en fait un jeu de réflexion. En effet, si le robot vous demande par exemple de la pluie, il faudra alors vous servir d'un des accessoires (miroir, tuyaux...) à votre disposition pour changer le sens du rayon afin qu'il soit dirigé vers le dessin correspondant situé autour de vous. Il y a donc la pluie, mais aussi le soleil, le vent ou encore les nuages. Si les premiers éléments météorologiques demandés sont faciles à "invoquer", ce sera plus complexe par la suite.

Pour un arc-en-ciel par exemple, il vous faudra diriger le rayon à la fois sur l'icône de la pluie et celui du soleil, et pour cela il vous faudra utiliser l'accessoire représentant une sorte de tuyau en T permettant de doubler le faisceau lumineux. Cependant, envoyer le faisceau sur un dessin d'élément météorologique va faire apparaître des boucliers bloquant les autres éléments, bouclier qu'il vous faudra donc contourner. Si avec deux éléments à invoquer, les choses sont assez simples, dès qu'on en a 3 ou plus, cela devient vite bordélique, d'autant plus que la tour est au final bien petite...
 

Alerte Enlèvement : Le fun a disparu !

Et ça devient l'enfer !!
Et ça devient l'enfer !!
Mais le problème principal de Symphony of The Machine, ce n'est pas sa difficulté... C'est qu'il n'est en fait jamais amusant ! J'adore pourtant les jeux de réflexion, mais ici, on ne nous demande pas de résoudre des énigmes comme par exemple dans Statik que nous avons récemment testé. Non, on vous demande juste de faire traverser un rayon dans une petite tour en le reflétant dans tous les sens pour réussir à obtenir les éléments météorologiques demandés ce qui va lancer un changement climatique pas vraiment impressionnant. Je ne me suis jamais amusé et je n'ai pas vraiment eu beaucoup à réfléchir non plus.

L'aventure ne dure de toute façon pas bien longtemps, il vous faudra en effet un peu plus d'une heure pour en venir à bout... Enfin, je suppose, car le robot donneur de mission a arrêté de me demander des choses (robot qui est bien bugué d'ailleurs et se bloque un peu partout), et que les crédits se sont lancés à côté de l'ascenseur... Bref, un jeu de jardinage en VR, pourquoi pas. L'immersion pourrait nous permettre de faire pousser tout un tas de choses dans des environnements sublimes. Mais là, dans Symphony of The Machine, l'émerveillement n'est jamais présent. Les pots donnent des fleurs tout sauf belles, les effets météorologiques sont trop fades et le côté énigmes est plus fatiguant qu'autre chose.

Il est donc difficile de vous conseiller Symphony of the Machine. Si vous recherchez un jeu avec de bonnes énigmes en VR, vous trouverez mieux sur la plateforme, et pareil si vous cherchez à visiter de beaux environnements.

Symphony of the Machine m'a laissé une excellente première impression ! Graphismes nets et réalistes (surtout pour la version PSVR), téléportation sympa, bonne 3D relief... Je m'attendais à vivre une aventure à la Myst en réalité virtuelle, un genre qui s'adapte particulièrement bien à celle-ci. Hélas, il se trouve qu'au final le jeu est beaucoup moins ambitieux qu'il n'y paraissait et va seulement vous demandé d'orienter des faisceaux lumineux dans une tour à l'aide de miroir ou autres accessoires afin de changer la météo et faire pousser des plantes durant un peu plus d'une heure. Ce concept est aussi simple qu'ennuyant, et même quand on est fan de jeux de réflexion, à ce niveau, le jeu est loin de convaincre. Il nous est donc dur de vous conseiller Symphony of the Machine... À moins que vous ayez toujours rêvé de contrôler la météo tel un Bruce Tout-Puissant, dans ce cas, ce jeu est (peut-être) fait pour vous !
Les points forts
  • C'est plutôt joli...
Les points faibles
  • ... Mais c'est ennuyant
  • Et c'est redondant
  • Et on passe toute notre aventure dans une tour minuscule
  • Et en fait je trouve un épisode de Derrick plus passionnant
Symphony of the Machine sur ETR Apps
Une tour antique se dresse dans le désert, grimpez-la et découvrez ses mystérieux pouvoirs. Symphony of the Machine est un casse-tête spécialement conçu pour la réalité virtuelle. Entrez dans un monde magnifique mais mort et insufflez-y la vie. Avec l'aide de votre ami robot, utilisez une...
Avis ETR


Tag(s) associé(s) : Software, Actualité, Test, Playstation VR
10 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.