TEST
Test - DiRT Rally : la tête dans la boue en VR mais on aime ça !

le 27/06/2017 à 17:19
Cela ne surprend plus personne, les simulations automobiles et la VR, c'est une grande histoire d'amour. Dans le genre courses automobiles, il y a plusieurs "sous-genres". Je pense par exemple à la Formule 1, le Tourisme ou le Rallye. Ce dernier est d'ailleurs personnellement mon type de jeu de course préféré et je teste justement aujourd'hui Dirt Rally qui s'avère être un digne représentant du genre.

C'est dans les vieux pots...

Le menu est un peu fade, mais tout le contenu est bien là !
Le menu est un peu fade, mais tout le contenu est bien là !
Ahhh les jeux de rallyes avec ses crises de nerfs que le genre sait si bien provoquer. Étant plutôt un joueur "Console", c'est sur PlayStation 1 avec V-Rally que j'ai découvert ce genre mais c'est très vite la série de jeux du regretté Colin McRae qui a eu ma préférence. Développé par les équipes de Codemaster, son Gameplay plus réaliste (pour l'époque) que d'autres licences comme V-Rally ou les WRC faisait qu'il fallait être vigilent à chaque virage sous peine de subir un accident qui provoquait de graves dégâts sur le véhicule. Après 5 épisodes réussis, la série a changé de nom pour s'appeler "Dirt". Si le premier épisode de Dirt était fidèle aux origines de ses ainés avec un gameplay 100% Rallye, ses suites que sont Dirt 2, Dirt 3 puis Dirt Showdown sont parties explorer de nouveaux horizons quitte à perdre une partie de leurs fans en chemin. Avec Dirt Rally, Codemaster effectue un véritable retour aux sources tout en prenant en compte avec attention les commentaires de la communauté durant son accès anticipé, l'objectif étant d'en faire un jeu pour les passionnés avant tout... Une démarche qui s’est révélée payante.
 

Des heures et des heures de contenu !

La version PS4 prouve qu'on peut faire de beaux jeux de courses sur PSVR
La version PS4 prouve qu'on peut faire de beaux jeux de courses sur PSVR
Tout d'abord, niveau contenu, on oublie un peu toute les épreuves plus "américaines" introduites dans Dirt 2 et 3 et le côté "Destruction Derby" de Showdown pour revenir à du plus classique. On a donc du Rallye (évidemment), du Rallycross (un genre de course à 4 concurrents par manche très apprécié en Angleterre (merci Top Gear)), puis du Hill Climb, avec le tracé culte de Pikes Peak qui a permis à notre frenchy Sebastien Loeb de briller une fois de plus récemment en écrasant le précédent record (je soupçonne ce gars d'être né avec un volant entre les mains). Trois épreuves sont donc proposées mais 80% du contenu se fera sur du bon vieux rallye traditionnel, les Rallycross et la fameuse Pikes Peak faisant plutôt office de cerise sur le gâteau (et puis tenter de battre le record de Loeb sur cette dernière, ça n'a pas de prix).

Pour ce qui est de la version VR, c'est bien la totalité du contenu du jeu de base qui est inclus contrairement à certains jeux qui n'auront pas honte de nous ajouter un mode VR "bonus" flemmard (oui oui, Tekken 7, je pense à toi) ! Notez néanmoins qu'il faut tout de même acheter un DLC à 12.99€ pour les possesseurs du jeu de base. On retrouve toutes les courses, tous les modes aussi bien en Solo qu'Online, et tous les véhicules avec des intérieurs parfaitement modélisés, avec une mention spéciale pour l'optimisation aux petits oignons sur PSVR (que ce soit sur PS4 normale ou pro, la version Pro ajoutant surtout des effets climatiques plus développés). Les choses semblent un peu plus compliquées sur PC, le jeu m'ayant demandé de passer ses graphismes en "Bas" pour maintenir un bon niveau de fluidité sur ma config (voir à la fin du test).
 

Conduire en Rallye, ça demande du self-control !

La vue extérieure est sélectionnable (ici sur le célèbre tracer de Pikes Peak)
La vue extérieure est sélectionnable (ici sur le célèbre tracer de Pikes Peak)
Le mode Carrière va vous permettre d'avancer dans les épreuves mais aussi dans les époques avec des courses vous faisant conduire des voitures des années 60 (nerveuses, mais vachement confinées) jusqu'à nos jours. Pour en avoir essayé un bon nombre, aucune d'entre elles ne m'a donné l'impression d'avoir eu droit à une modélisation inférieure à ses homologues, le souci du détail est visiblement présent dans tous les véhicules, et ça fait vraiment plaisir de voir ça dans un jeu de Rallye avec un choix de voitures si exhaustif. C'est encore plus frappant quand on est réellement monté dans certains de ces véhicules.

Ce mode Carrière présente une certaine complexité mais reste tout de même accessible (et la difficulté est réglable dans les options d'assistance). La moindre sortie de route vous fera perdre 15 (très) précieuses secondes. Deux conseils assez évidents : écoutez bien votre copilote et, dans le doute, mieux vaut prendre un virage trop lentement plutôt que trop rapidement. Après vous être fait la main sur le mode Carrière, vous pourrez vous attaquer aux modes Online. Là aussi, il y a du choix. Entre les étapes quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles qui vous feront affronter le chrono d'autres joueurs du monde entier, ou encore le Rallycross pour jouer en joueurs contre joueurs, ce sont des heures de conduite qui vous attendent !
 

Petites configs s'abstenir...

"C'est pas tout ça mais il pleuviote mon ami !"
"C'est pas tout ça mais il pleuviote mon ami !"
Dirt Rally est un excellent jeu sur moniteur. Grâce à une adaptation aux petits oignons, il est encore mieux en VR ! Sur PC, c'est propre et très proche de sa version moniteur avec plusieurs options de réglages graphiques mais une optimisation perfectible qui demandera des config importantes (la moindre baisse de FPS étant fatale dans un jeu de Rallye). Sur PS4, là aussi, on est sur le podium des plus beaux jeux de la console et bien au-dessus du fameux DriveClub VR dont l'aspect graphique nous avait plutôt déçus. Dans Dirt Rally, si le flou est légèrement présent quelle que soit la version, il est très léger et ne gêne en aucune sorte. On note aussi un léger aliasing sur les éléments du décor, mais pour ce qui se trouve à l'intérieur du cockpit, c'est du tout bon. Tout ceci combiné à une fluidité de tous les instants, on se retrouve face à une superbe adaptation pour les spécificités du PSVR. Un bon point pour Codemaster.

Beau, complet et fun, Dirt Rally est donc un indispensable pour tout amateur de la discipline possesseur d'un casque VR, aussi bien pour les puristes jouant sur un volant de qualité que ceux qui préfèrent se contenter d'un bon vieux pad.

Screenshots : PS4 PRO
Config PC : I5 2500k, GTX 970, 16GB Ram. Réglage Bas

 

Conclusion

Niveau simulations de voitures en VR, il y a plutôt de quoi faire... Enfin, pour ceux qui aiment courir sur le bitume. Pour ceux qui aiment conduire des voitures nerveuses dans la boue avec des virages mortels à chaque instant, le choix était plus restreint... pour ne pas dire inexistant. Heureusement, Dirt Rally VR est là, et il ne déçoit pas ! Conduite aux petits oignons, contenu varié aussi bien en solo qu'en multijoueurs et graphismes tirant bien parti des spécificités de chaque plateforme (même si l'optimisation PlayStation 4 m'a davantage impressionné que celle sur PC demandant une bonne grosse machine), on a le droit à une vraie petite pépite pour les amateurs de Rallye désireux d'enchainer les spéciales avec l'immersion de la réalité virtuelle. Au final, c'est donc des heures de plaisir que vous offrira cette expérience, et on en ressort qu'avec une seule envie : un mode VR pour le récent Dirt 4, et vite !
 
Les points forts
  • Un contenu de taille, offline comme online
  • Des intérieurs de véhicules parfaitement reproduits
  • Une conduite aussi exigeante que fun
  • Une réussite totale sur PC comme sur PS4
Les points faibles
  • Le jeu demande une configuration musclée sur PC
  • Un menu vachement austère pour de la VR (Ceux de Dirt 2 et 3 étaient pourtant super cool)
DiRT Rally sur ETR Apps
DiRT Rally est un jeu de rallye abouti, testé sur plus de 120 millions de kilomètres par la communauté DiRT. Il capture toute l'adrénaline de la course, lorsque vous foncez à toute allure sur des routes sinueuses, sachant que le moindre faux-pas pourrait vous être fatal.
Avis ETR          Avis des lecteurs


Tag(s) associé(s) : Dirt, PS4, PSVR, simulation, Oculus, PS4 Pro, Test
32 COMMENTAIRES

Connectez-vous pour commenter.