ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 13/12/2018 à 08:00

Le Varjo une image nette à couper le souffle !

Nos casques actuels de réalité virtuelle (VR), HTC Vive et Oculus Rift, commencent à prendre un petit coup de vieux après trois années de mise sur le marché PCVR. Les utilisateurs d’aujourd’hui sont plus exigeants qu’ils ne l’étaient au tout début de la VR. En effet, ils revendiquent un casque affichant une image nette, un SDE (Screen Door Effect) moins visible et un effet « waouh » lors du premier essai.

Il est vrai que d’autres casques sont sortis depuis les débuts de la VR, comme le HTC Vive Pro ou le Samsung Odyssey+, malheureusement ces casques ne nous apportent qu’un léger mieux. Le Pimax est également arrivé en offrant un large FoV et un écran mieux défini, cependant l’effet « waouh » n’est pas là !

Et voilà qu’un nouveau casque VR fait son apparition, il se nomme Varjo (prononcer Varyo) fabriqué par la société du même nom. Cette entreprise a fait parler d’elle en octobre dernier après sa dernière levée de fonds de 31 millions de dollars pour le développement de son casque VR. Les dernières nouvelles semblent indiquer que son casque est fin prêt pour la production avec la promesse d’un casque disruptif !

Alors serait-ce le fameux casque VR tant attendu ? on ne le sait pas encore, cependant, ce que l’on sait déjà, c’est que ce casque a produit le fameux effet « waouh » à nos amis de RoadToVR qui l’ont essayé. C’est ce qui nous a donné l’envie d’en savoir un peu plus.
 

L’affichage « Bionic Display » : une résolution rétinienne et Eye-Tracking


Le Varjo est un casque VR qui se veut haut de gamme. Il se distingue des autres par un système d’affichage de deux écrans par œil : un écran conventionnel pour la vision périphérique (d’une qualité comparable à celle des écrans du Vive Pro) et un écran micro-OLED de très haute densité qui fait office d’écran de mise au point. L’image de l’écran de haute densité est projetée, via un système de miroirs mobiles à très haute vitesse, devant celle de l'écran de faible densité et en plein centre du champ de vision de l’utilisateur.

Le résultat est que lorsqu'on regarde l’image produite par le Varjo, l'œil voit une zone nette au centre du champ de vision (image fournie par le 2e écran), et une zone moins bien définie en périphérie du champ de vision (image fournie par le 1er écran). Et on obtient selon Varjo une image hallucinante de 50 mégapixels par œil.

Le casque est également équipé d’un dispositif d’Eye-Tracking (suivi des yeux), développé par Varjo. Ce dispositif, selon la zone où le regard de l’utilisateur se porte, va demander au logiciel, également développé par Varjo, d’effectuer un rendu fovéal de cette zone spécifique.
 
Le Varjo une image nette à couper le souffle ! - 7

Photos prises par Varjo à travers les lentilles du casque, pour illustrer la différence de qualité entre le Vive Pro et le Varjo. Cette image est celle de la zone nette au centre du champ de vision.
 

Les réactions


Nos amis de RoadToVR étaient présent au VRX 2018 à San Francisco, où ils ont pu tester le dernier prototype de la société Varjo. Leurs réactions face aux premières images est sans équivoque. Découvrons tout de suite leurs réactions :

« La vue est stupéfiante ! C’est l’un des moments « Waouh » que j’ai rarement eu pendant toutes ces années riches en innovations industrielles passionnantes »

 « Le SDE de la partie centrale du champ de vision du casque est invisible. La différence de qualité d’affichage avec les meilleurs casques VR actuels est sans commune mesure. »

« C’est presque magique ! les lignes ne présentent aucun effet d’escalier (aliasing), et sont parfaitement lisses. Les textes demeurent lisibles même à grande distance. Les textures sont époustouflantes, elles affichent des détails jusqu'alors invisibles dans les casques haut de gamme actuels. Et c’est principalement le cas des scènes photogrammétriques »

 
Luc... la force est dans le Varjo !

 
Conclusion


Ce casque est avant tout destiné aux professionnels. La date de commercialisation est prévue pour début 2019, pour un tarif compris entre 5 000$ et 10 000$.

Le casque est peut-être disruptif, mais il est aussi destructif de tous nos espoirs de le voir rapidement arriver dans nos salons.
 


HTC Vive
(lire le test)
Vos avis
Mots-Clés Actualité
Publié par
Lecteur ETR

MESSAGES (7)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile