ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 04/02/2021 à 21:04

Arizona Sunshine : Le half life alyx de 2016 ?

Je sais que le titre peut choquer, mais depuis un certain temps une certaine virulence envers Arizona Sunshine dans la communauté VR francophone se fait ressentir.
Loin de moi de faire une comparaison grossière pour dire qui est le mieux entre Half-Life : Alyx et Arizona Sunshine qui n'aurait de toute façon pas lieux d'être, mais de rendre ses lettres de noblesse à ce jeu de zombie, qui en son temps était sacrément en avance et qui je trouve aujourd'hui ne mérite pas un tel bashing.
Donc laissez moi être l'avocat du diable aujourd'hui et vous expliquez pourquoi Arizona Sunshine était LE Half-Life : Alyx de 2016.

Contexte


2016, la VR en est encore à ses débuts. Deux casques seulement se disputent le marché : le HTC Vive et l'Oculus CV1. Le PlayStation VR n'arrivera lui qu'en fin d'année seulement. Quand aux jeux... Beat Saber n'existait pas (oui la VR a existé sans Beat Saber). La plupart ne proposaient que peu de contenu ; on parlait plus d’expériences que de jeux à proprement parler. Les raisons sont nombreuses : scénario à la ramasse, durée de vie trop faible (quelques minutes pour la plupart) et bien souvent des graphismes trop peu convaincants.
Pourtant en fin d'année, un jeu qui fait beaucoup parler de lui arrive. Un jeu graphiquement magnifique avec une véritable histoire qui dure plusieurs heures, des niveaux entiers à explorer et cerise sur le gâteau, un mode coopération jouable jusqu'à 4 joueurs.
Pour rappel à l'époque, le jeu de zombie est obligatoirement un wave shooter solo et il en existe des milliers sur les stores.
C'est dans ce contexte qu'arriva Arizona Sunshine, posant les bases du jeu VR pour ces prochaines années, expédiant au passage tous les jeux sorties avant lui à l'âge de pierre.

L'âge d'or


Ce qui devait arriver arriva, le jeu est un carton. 1.4 millions de dollars récoltés en 1 mois. Une première pour l'époque. La presse et les joueurs sont unanimes, Arizona Sunhine devenait le meilleur shooter VR jamais sortie le propulsant GOTY 2016 par le site uploadvr.
Le jeu profitait au maximum du roomscale à l'époque et les interactions y étaient inédites : fouiller un tiroir pour y trouver des munitions, ouvrir le coffre d'une voiture, trouver des armes par- ci par- là, toutes ces mécaniques n'étaient pas une envie, mais une réalité.
Les graphismes, absolument magnifiques, mettaient à genoux les plus grosses config de l'époque (i7 recommended était inscrit sur l'écran d'accueil et une 980 était recommandée pour faire tourner le jeu). Le sound design était lui aussi grandiose et pour finir, une quantité phénoménale de zombie étaient affichés à l'écran. En quelques semaines, Arizona Sunshine s'était hissé comme LE jeu à posséder dans sa bibliothèque VR.
Preuve incontestable de son succès, un portage PSVR fut même crée pour en faire profiter tous les joueurs VR, ce qui n'était pas commun à l'époque.
Certaines personnes allaient jusqu’à acheter un casque VR uniquement pour ce jeu (oui oui bien avant Beat Saber) 
L'ambiance y était au rendez vous, le niveau de la mine reste encore aujourd'hui dans la mémoire de beaucoup de joueurs, celui ici étant tout particulièrement angoissant.
Le titre de Vertigo Games posa aussi les bases du shooter solo. Bases qui sont encore aujourd’hui utilisées par la plupart des jeux du même acabit.
Fort de son succès, il était impensable à cette époque qu’Arizona Sunshine puisse descendre de son statut de star de la VR, et pourtant...

La chute


Mais le temps fit son œuvre malgré un bon suivi : arrivée de DLC, ajout des armes à 2 mains, mode horde, doublage VF très rare pour l'époque et même encore aujourd'hui ! Avec les ages, le jeu vieillissait et d'autres concurrents au look et aux qualités de gameplay supérieurs sont arrivés.
En 2018 il perdu son statut de killer app face à l’iconique Beat Saber. Il était devenue impensable d'acheter un casque VR, si ce n'est que pour ce jeu de rythme. De quoi faire tomber un peu plus la popularité du survival.
Le phénomène Beat Saber était né, tuant au passage la popularité d'Arizona Sunshine.
Un portage Quest fut développé histoire de garder cette aura que le jeu possédait, mais le résultat escompté n'était finalement pas au rendez-vous.
Début 2020 et plus de 4 ans à avoir su rester le pilier du jeu de zombie par excellence, Arizona Sunshine reçu le coup de grâce avec l'arrivé de The Walking Dead: Saints & Sinners.
En 2021, Arizona Sunshine n’est finalement plus devenu qu'un jeu d'une veille époque où l'on s'ennuie.
Proposé au même prix que The Walking Dead: Saints & Sinners qui lui est supérieur en tous points, il est difficile aujourd'hui de le recommander au prix fort. Je pense qu'une réduction de 15€ serait plus jouable avec une amélioration de la prise en charge des VIC.
Pourtant, pour y avoir rejoué récemment. Je me suis amusé en le replaçant dans le contexte qui lui est du. Comme un vieux jeux oui, mais un vieux jeu qui aujourd'hui garde un certain charme avec ses qualités et défauts, comme tout bon jeu retro qui nous renvoie si bien et avec émotion à nos vieux souvenirs.
Pourquoi alors ne pas y rejouer comme on rejoue aux vieux jeux de notre enfance. Avec un sentiment nostalgique d'une époque où se déplacer dans un niveau était presque impossible ?
Conclusion

On remarque à quel point l'histoire d'Arizona Sunshine est similaire à celle d’Half-Life : Alyx à sa sortie. Un jeu qui révolutionna le marché en renvoyant tous ses prédécesseurs à l'âge de pierre, avec comme sentiment qu'on ne pourra jamais faire mieux : Élu GOTY de son année, graphisme magnifique, c'est le jeu à avoir dans sa bibliothèque.
Mais l'histoire d'Arizona Sunshine nous rappelle qu'au bout de plusieurs années, l'aura d'un jeu est capable de s'effriter jusqu'à devenir banal
, voir nul malgré les qualités qu'il possède.
Loin de moi de dire qu'Half-Life : Alyx est un jeu nul car ce n'est pas le cas, il reste le meilleur VR actuel de part ses graphismes, son gameplay, son lord et ses outils de moding.
Mais peut-être que dans 5 ans Half-Life : Alyx sera devenu
lui aussi un jeu médiocre qui aura mal vieilli ? Comme dit le proverbe :  " l'histoire se répète ". Maintenant seul le temps pourra répondre à cette question.

NB: Il s'agit d'un billet donc l'ensemble des avis n'engagen
t que moi et je ne prétends pas détenir la vérité absolue et me croire mieux que les autres. Je voulais juste donner mon ressenti et à bientôt, sur ETR.


Publié par Nardineur
Lecteur ETR

MESSAGES (6)

Publicité
Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile