ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 18/09/2018 à 09:00

Test - Blind : aveugle mais pas sourd ! + clé steam offerte

Développé et édité par Tiny Bull Studios, Blind nous propose une vision particulière de la VR. C’est avec une quasi cécité que vous parcourez cette aventure pas comme les autres. En effet, suite à un accident de la route, Jean se réveille aveugle, enfermée dans un sombre manoir, et c’est avec une canne en tapotant le sol générant de l’écholocation qu’apparaitra votre chemin avec la résonnance des sons. Il faudra alors résoudre de nombreuses énigmes afin de pouvoir sortir de ce lieu improbable.
 

Une ambiance prenante


C’est avec du dessin en noir et blanc et par une pluie battante que le jeu démarre. Cette cinématique s’il en est, nous plonge donc assez vite dans cette ambiance plutôt particulière. Nous nous retrouvons alors quasiment aveugles et c’est le son d’un vieux tourne disque qui nous donne la direction à suivre. Contrairement à notre personnage dans le déni, on comprend assez vite que l’on est bel est bien pris au piège dans ce manoir et qu’il nous faudra un bon moment avant de pouvoir en sortir, 3H30 pour ma part mais cela dépendra la faculté de chacun à résoudre les énigmes proposées par le jeu.

L’homme sournois dont nous ne pouvons pas voir le visage et qui nous a visiblement capturé ne semble pas prêt de nous laisser partir, il prétend n’être là que pour nous aider mais parait quand même un poil lunatique. Un second problème vient également freiner en partie notre avancée, notre frère était avec nous dans la voiture, et on n’a aucune idée de son état de santé, ni s’il est ou non retenu prisonnier quelque part.
 

L’écholocation


Nous ayant fourni une canne pour notre propre bien, nous commencerons à tâtonner sol, murs et obstacles pour nous mouvoir. Le rendu visuel est tout simplement saisissant de réussite, les ondes sonores se propagent et rebondissent avec brio dans la pièce. C’est avec une certaine frayeur mais un émerveillement de tous les instants que nous découvrons chaque zone de ce manoir. Les décors avec une modélisation plutôt réussie s’illuminent de façon assez magique sous nos yeux à chaque tapotement. Il ne faudra par contre pas abuser du procédé, car en tapant plusieurs fois trop fort, vous perdrez temporaire votre capacité d’écholocation et c’est un bourdonnement et un flou général qui vous envahiront alors.

Est-ce pénible de tapoter ainsi à la longue pour se déplacer ? La réponse pour ma part est clairement non. C’est plutôt amusant de façon générale et je ne me suis pas lassé de l’effet provoqué sur les décors tout le long du jeu. Ce qui est par contre plus embêtant, ce sont précisément les quelques moments où nous n’avons pas cette canne, pas de claquement de doigt disponible, il faudra lancer des objets et les ramasser par terre pour ensuite recommencer encore et encore... Si c’est amusant la première fois, j’ai fini par trouver ces phases désagréables à jouer à la longue, heureusement elles sont peu nombreuses.
 
Test - Blind : aveugle mais pas sourd ! + clé steam offerte  - 10

Le corps du jeu


Notre salut passera donc par la résolution d’énigmes. C’est ce que nous réserve ce manoir dont de nombreuses pièces ressembleraient trait pour trait à notre maison, comme si l’homme qui nous avait kidnappé était en fait dans notre tête ou qu’il préparait son plan diabolique depuis longtemps. Autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas trouvé le jeu aussi facile que je le pensais. Si les énigmes ne sont pas dures en soi, c’est plutôt parfois le manque d’information sur les objets interactifs ou non et ce que l’on doit faire qui pourra poser problème. Le titre a parfois tendance à vous laisser tout deviner sans trop d’ aide.

De plus, ces énigmes ont le bon goût d’être plutôt variées, elles se rafraichissent tout le long de l’aventure, mais du coup, on a une faible marge de progression liée à l’apprentissage. D’autre part, elles utilisent plusieurs méthodes, mécaniques, musicales, mais aussi vocales. Or, le jeu n’a pas de traduction française, et sans elle (il y aura heureusement la solution sur internet tôt ou tard) certaines énigmes pourront donc être compliquées à résoudre si l’anglais vous rebute. Enfin, et ce n’est pas des moindres, le jeu a même réussi à me rendre fou. Dans une scène sans notre canne, j’ai tourné en rond entre 3 pièces en jetant les objets pour avoir de la vision, et j’ai dû passer 20 minutes sans trouver ce foutu troisième engrenage pour ouvrir une porte car j’avais raté un indice vocal. J’ai d’ailleurs peut-être rattrapé ce temps perdu d’une autre manière, puisqu’une énigme avec un poste radio s’est soldée par un coup de chance assez phénoménal vu le nombre de combinaisons possibles xD.
 

Quelques soucis ici et là


Lors de la recherche du fameux engrenage, le déplacement du personnage un peu trop rapide a fini, à cause du fait de tourner en rond, par me faire monter le mal de mer. J’ai donc envoyé un mail à l’équipe de développement pour leur demander d’implémenter un ratio de vitesse de déplacement afin que je puisse ralentir ces mouvements. Et comme l’équipe est à l’écoute en plus d’être super cool, tout commentaire en bas de cette news jusqu’au vendredi 21/09/2018 à 23H59 avec la mention « aveugle » ou « merci ETR » sera éligible pour gagner une clé du jeu lors de la prochaine radio ETR.

MAJ (clé gagnée par Dark Saiyens lors de l'émmission Pimax)

D’autre part, il y a quelques soucis avec la hauteur du sol et donc les interactions avec les petits objets au sol. Le jeu a tendance à perdre le nord assez facilement selon la position du casque pendant un chargement. L’équipe de dev a donc prévu un bouton pour recentrer tout ça, mais aussi une fonction pour se baisser et donc pour pouvoir ramasser les objets, qui donne d’ailleurs l’impression d’enfoncer notre corps jusqu’au nombril dans le sol. Et enfin, nous pouvons recharger les objets clés du jeu depuis le menu.
 
Les points forts
  • Echolocation qui fait mouche
  • Un rafraichissement des énigmes
  • Un visuel noir et blanc qui rend bien
Les points faibles
  • Les phases sans canne un peu lourdes
  • Pas de traduction FR des énigmes vocales
  • Quelques bugs et un manque de détail sur les interactions

Conclusion

Blind, malgré quelques petits soucis ici est là, reste une expérience que j’ai apprécié parcourir. Un petit vent d’air frais et d’intelligence dans la VR. Un système d’écholocation qui fait mouche et qui avec son noir et blanc pourra émerveiller tout le long de l’aventure. Les énigmes se rafraichissent suffisamment pour nous occuper pendant toute l’histoire. Et on a envie de connaître la fin de celle-ci qui reste suffisamment intrigante pour nous tenir en haleine.

Config de test: I7 6700, GTX 1080, 16 Go de ram et HTC Vive
 
HTC Vive
(lire le test)
Vos avis
Mots-Clés enigmeAventureTest
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (20)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Le Tchat
  
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile