ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 04/09/2019 à 09:24

Test – Time Stall : l’Oculus Quest au ralenti

Développé par Force Field et édité par Oculus Studio, Time Stall vous propose de faire un voyage spatial à bord du Fantastic Leap. Votre misson si vous l'acceptez sera de protéger le capitaine et le vaisseau d’incidents fâcheux sur diverses parties de celui-ci.
 

Un indé avec une bonne idée


Le vaisseau est intégralement dirigé par des robots et vous êtes le seul humain à bord, ce sera donc à vous de résoudre tous les problèmes. Cependant, un des robots a une compétence de taille à votre service, puisqu’il permet de ralentir le temps. Vous pourrez donc prendre le temps (même si limité) de trouver des solutions aux catastophes qui surviennent.
 

Un gameplay intuitif et parfois malin


Pour secourir le capitaine d’une mort certaine, il faudra donc user de votre matière grise. En effet, le titre découpé en 8 scénettes vous propose, dans chaque nouveau décor, un arsenal d’éléments et d’objets à votre disposition pour trouver une solution miracle dans les plus brefs délais. Trouver une clé permettant d’ouvrir une caisse, caisse contenant un aimant permettant d’attraper à distance une bonbonne de gaz, qui en étant ouverte devient un objet à propulsion permettant d’aller appuyer sur un bouton inaccessible, déclenchant un mécanisme permettant de bloquer un élément allant finir par percuter le capitaine…

Voilà à peu près à quoi vous attendre tout le long du jeu. Pas forcément toujours aussi torturé bien évidemment, des solutions parfois simples sont à la portée de tout le monde pour avancer dans les niveaux. Amusant et sur le ton de l’humour, le titre vous proposera en plus des défis bonus à chacun des niveaux et il a l’intelligence de se rafraîchir à chaque fois.
 

Fun mais court


C’est d’ailleurs là où réside la durée de vie du jeu. Il faudra en premier lieu tenter de sauver le capitaine et deux robots acolytes également fourrés dans le pétrin. En ligne droite, sauver simplement le capitaine vous prendra 30/45 minutes à tout casser. C’est donc bien en tentant de sauver les deux autres robots et en résolvant les 3 défis de chaque niveau que vous pourrez grimper à 2H de durée de vie (ou plus selon votre niveau de jeu) pour les 15 euros demandés. Un titre qui n’est donc pas sans rappeler JITI sur le fond comme sur la forme mais en un peu plus solide à tous les niveaux.

En effet, au-delà d’être bien plus appréciable visuellement qu’un JITI, Time Stall permet un petit nombre d’approches différentes sur la plupart des niveaux. On se sent donc un peu plus libre de tenter des choses et on s’amuse en conséquence un peu plus longtemps. D'autant que l'équipement aussi loufoque que varié pour parvenir à vos fins est plutôt bien trouvé.
 


Les points forts
  • Bien réalisé
  • Quelques bonnes idées
  • Sous-titré
Les points faibles
  • Trop court

Conclusion

Time Stall est un jeu sympa qui apportera sa dose de fun à qui aime bien le genre. Plutôt diversifié  avec plusieurs façons d’aborder certains problèmes, le titre propose en prime des sous-titres français. Le principal défaut est comme souvent une durée de vie plutôt chiche.

Config de test: Oculus Quest 64 giga 
 
Oculus Quest
Vos avis  proposer un avis 
Mots-Clés Test
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (2)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile