ETR.fr

   |   

En vous inscrivant, vous acceptez qu'ETR.fr conserve votre identifiant, votre adresse mail et votre adresse IP durant une durée de 6 ans après la dernière connexion.



Publié le 12/06/2019 à 20:11

Oculus Quest : Oculus force le retrait sur Virtual Desktop de la fonction de streaming de SteamVR

Le développeur de Virtual Desktop, une application VR sur PC et sur Oculus Quest permettant aux utilisateurs de diffuser des vidéos et des jeux ainsi que leur fenêtre de bureau dans leur casque, dit qu'après l'ajout récent d'une fonctionnalité qui permettait entre autre, de jouer au jeux SteamVR sur le Quest, Oculus l'oblige à supprimer cette dernière.

Oculus a accepté l'application Virtual Desktop sur le Quest, cependant, c'était avant que Godin ne mette à jour son appli avec une fonction de streaming (expérimentale) de SteamVR qui permettait aux utilisateurs de lire le contenu SteamVR depuis leur PC sur l’Oculus Quest (dont les jeux VR PC et du streaming de vidéo).

Une fois qu'Oculus a eu vent de la fonction de streaming de SteamVR, les choses ont changé et ils forcent donc le développeur à l'enlever.

Comme alternative, M. Godin indique qu'il étudie la possibilité d'offrir la fonctionnalité de streaming SteamVR sous la forme d'une application séparée qui pourrait être disponible de façon non officielle afin de contourner  les restrictions imposées par Oculus sous couvert de qualité. D'autres logiciels existent déjà de cette façon mais sont du coup assez complexes à utiliser, une difficulté qu’Oculus compte visiblement bien garder de la sorte.
 
Quelle qu'en soit la raison, cela rappellera certainement à la communauté VR les effusions de sang avec Revive en 2016. Revive permet de faire passer n’importe quel casque PC pour un Oculus Rift afin de pouvoir jouer aux "exclus" sur le store de la firme.

Là où Steam ou encore Viveport testé dernièrement acceptent tous les casques de toutes les marques chez eux, Oculus souhaitait bien garder son store et son écosystème fermé au reste du monde. Il s’en est suivi une tentative de blocage de Revive via des mises à jour, qui a été totalement contre-productive. En effet, au lieu d’acheter les jeux sur le store Oculus et donc de financer des développeurs VR en mal de vente (et la marge d’Oculus), les utilisateurs n’ayant pas choisi la marque Oculus se sont tout simplement tournés vers le piratage des jeux que permettait également Revive suite à ce blocage. On se doute bien que les développeurs de tout bord ont dû mettre la pression à la firme de Facebook pour assouplir la donne.

De ce fait, Revive est encore aujourd’hui toléré par Facebook/Oculus et vous pourrez donc jouer avec un Pimax un Valve Index ou un HP Reverb aux "exclus" Oculus via le logiciel, tout en finançant légalement les développeurs que vous appréciez. Mais on se doute bien que Facebook a toujours le doigt sur le bouton pour le jour où il décidera que les ventes des casques Oculus seuls sont suffisantes pour le business. En attendant, c’est Palmer Luckey, fondateur de l’Oculus qui fut viré par Facebook après le rachat, qui se fait un plaisir de financer Revive, logiciel qui semble d'après lui permettre d'être le plus proche de sa vision de la VR.
 
HTC Vive
(lire le test)
Vos avis
Mots-Clés Actualité
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (38)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
Publicité

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile