ETR.fr

   |   



Publié le 14/12/2017 à 19:24

Test - Fallout 4 VR : La Killer App de la VR... ?

Le voici, le voilà : le beau Fallout 4 VR est enfin disponible sur nos casques de réalité virtuelle. Symbole des AAA, le jeu est censé être le premier gros jeu "mainstream" à débarquer dans nos mondes virtuels qui commencent à devenir de plus en plus peuplés. Car oui, tandis qu'on s'amuse déjà depuis longtemps dans le metavers entres VRiens, le public général, lui, ne souhaite plus qu'une chose depuis que la VR a considérablement baissé de prix : une Killer App. Fallout 4 VR est-il donc le jeu qui "révolutionnera la VR comme Mario et Sonic ont révolutionné le jeu vidéo classique" comme l'expliquait AMD ? Réponse dans le test ci-dessous.
 

Inutile de présenter le jeu (mais on va le faire quand même) : Fallout 4 VR est un jeu développé par Bethesda, à savoir les développeurs de la série Elder Scrolls. Fallout n'a pas été conçu par Bethesda mais par Black Isle Studios, jusqu'à ce que Bethesda parviennent à faire renaître la série avec Fallout 3 des années plus tard. Le jeu a énormément changé depuis le changement de studio, puisqu'on est passé à un jeu de rôle pur et dur sentant bon le RPG PC des années 90 à un jeu d'aventure et d'exploration Open World dans la lignée des autres jeux de Bethesda. Certains aiment, d'autres pas. Personnellement, je suis un grand fan !
 

Vous vouliez de l'aventure ? vous allez en avoir

Préparez vous à rejoindre les terres désolées de Fallout
Préparez vous à rejoindre les terres désolées de Fallout
C'est simple, Fallout, c'est un peu comme si on jouait à un Elder Scrolls dans un monde apocalyptique. On retrouve tout ce qui fait le charme de la série, à savoir des lieux inconnus de partout, énorméments de dialogues, des quêtes farfelues, des villes, des tonnes d'objets et armes... Et Fallout 4 VR ne déroge pas à la règle puisque il y en aura pour plusieurs centaines d'heures, DLC exclus, pour venir au bout du jeu... Si vous y parvenez un jour !

L'histoire de cet opus se déroule dans une amérique très années 50, où une bombe atomique vient raser l'intégralité de la contrée. Fort heureusement, vous avez été invité peu de temps auparavant à venir vivre dans un bunker anti atomique grâce à votre participation lors de la guerre. On se réveillera donc 200 ans plus tard dans un monde complètement détruit, et à nous de le parcourir et de le transformer en vrai terrain de jeu où on peut y vivre une seconde vie virtuelle post apocalyptique.

Et oui, Fallout 4 VR propose bien aux joueurs de vivre une seconde vie virtuelle dans un monde remplis "d'humains" qu'on pourra aider, ou au contraire, tuer. Ici, on est dans un monde où chaque protagoniste a une vie, des habitudes, quelque chose à dire, et la plupart d'entre vous tentera de vous mêler à leurs histoires et demander de l'aide. Vous pouvez accepter de les aider, ou au contraire, finir par les trahir en rejoignant le camp adverse. Ou encore retourner avec l'objet dont ils ont tant besoin pour ne jamais le retourner. Et si ça tourne mal, vous avez plusieurs options, qui passent par les convaincre que tout va bien selon vos caractéristiques de charime, ou alors tout simplement les tuer, une solution facile mais efficace... A condition de ne pas se faire repérer. Un peu comme dans la vraie vie quoi ! (ou pas).

J'ai toujours rêvé d'être un voleur sanguinaire

Désolé ma vieille...
Désolé ma vieille...
Quelqu'un a dit caractéristiques ? Et bien oui, car Fallout 4 VR, qui bien que très loin des Fallout 1 et 2 sur cet aspect, reste un RPG "occidental" avec une progression et des niveaux. Vous pourrez choisir d'être plus fort, plus endurant, d'avoir plus de charisme pour convaincre les gens, d'avoir plus de "chance", ou bien d'être sacrement agile pour mieux voler... Cette dernière est une caractéristique que j'affectionne tout particulièrement, puisque si dans la vie, je pars du principe de ne jamais faire ce qu'on ne souhaite pas qu'on nous fasse, je me défoule complètement en faisant un assassin meurtrier qui vole tout ce qui bouge, que ça soit dans Elder Scrolls ou Fallout.

Et quel plaisir ici, car après avoir désactivé le mode "confort" pour se cacher dans les paramètres, et bien on ne se "cache" plus en activant un bouton, mais en s'accroupissant tout simplement ! Pour vous faire une image, grâce à Fallout 4 VR, je me crois réellement être cet assassin sans pitié qui vient parler au gens, puis s'accroupir derrière eux pour leur vider les poches, infiltrer dans leur maisons et voler tous leurs bien, tout en leur expliquant à leur face que je souhaite les aider... C'est mal je sais, mais c'est tellement bon ! Rassurez vous, je fais toujours un personnage "héroïque" à coté répandant le bien dans le monde, mais force est de constater que c'est bien plus fun... Tiens, la police frappe a ma porte ?

Bien sur, le jeu propose une quête principale avec une vraie trame scénaristique, qui propose plusieurs dizaines d'heures de jeu. Mais la vraie force du titre réside dans la richesse du monde qui nous entoure. D'ailleurs, ne pensez pas que tout sera de simple quêtes annexes inintéressantes, certaines auront un impact profond sur le monde du jeu. Vous pourrez aider à reconstruire un village, rejoindre une confrérie pour mettre de l'ordre dans le monde, ou au contraire, raser la moitié de la carte via une bombe atomique... Et tout ça est scénarisé et se déroule sur plusieurs heures, ce qui fait qu'on est loin de simples "options" non, on a vraiment à faire avec un petit monde virtuel bourré de possibilités... Ce qui est parfait pour la réalité virtuelle n'est ce pas ?
 

Et la VR alors ?

La maniabilité du Pip Boy, qui aurait pu être géniale  en VR, est loin de convaincre
La maniabilité du Pip Boy, qui aurait pu être géniale en VR, est loin de convaincre
Bon, allez, je pense qu'il est temps de parler de VR pure et dur la non ? Et bien c'est là où le bât blesse malheureusement... Car dans l'état actuel, le portage est tout simplement mauvais. Pas sur tous les aspects contrairement à ce qu'on peut croire, et c'est ça qui est le plus étonnant. Car oui, rentrer dans le monde de Fallout 4 en réalité virtuelle, c'est magique, surtout pour les fans de la série, mais quand on retire les oeillères, on est tout simplement face à un portage complètement branlant qui a du mal à tenir debout.

On ne va pas passer en revue le lancement catastrophique puisque ça s'est bien amélioré au fur et à mesure des patchs, mais plusieurs problèmes restent présents malheureusement. Pour commencer, les contrôles sont tout sauf intuitifs. Pour faire simple, Fallout 4 VR rate tout ce que DOOM VFR a réussi, à savoir l'intéraction avec le monde, les déplacements, la maniabilité, et réussit la seule partie vraiment ratée de DOOM VFR, à savoir la maniabilité des armes. Un comble !

Ici, on a le droit à deux options de déplacements : déplacement libre et téléportation. Hors aucun d'entre eux ne convainc, puisque la téléportation, qui semble être le système prévu de base pour le jeu, est est soumis à un système de fatigue ridicule qui semble affecter dès qu'on s'éloigne de plus de 1m et même quand ça reste bleu(ça passe au vert sur les longues distance), ce qui fait qu'on finit par avancer de centimètre en centimètre au bout de 3 déplacements . Ce dernier point pourrait simplement être un bug, mais dans tout les cas, on a beau comprendre l'idée, Fallout 4 VR est un monde gigantesque, donc limiter les déplacements quand il y a aucun ennemi, c'est vraiment stupide... Vivement qu'un mod viennent le supprimer, ou au moins le rendre inactif quand aucun ennemi n'est dans les alentours.

Mais alors, qu'est ce qui peut être raté au niveau du déplacement libre ? Et bien tout simplement il rend les interactions avec les objets, déjà pas fameuse de base, vraiment plus difficiles puisqu'il faudra consciemment faire attention à la position de ses doigts pour les ramasser à la volée sans passer par un menu de transfert puisque le trackpad servira aussi bien à séléctionner les objets qu'à se déplacer. A vous donc les multiples tentatives avant de réussir à ramasser quoique ce soit puisqu'il faut absolument que votre index soit au milieu du trackpad... De plus, le Pip Boy, cette "smartwatch" qui aurait parfaitement pu fonctionner en VR, est assez difficile à manier dû au fait que le trackpad est bien trop sensible et qu'on se trompe régulièrement dans les manoeuvres. Et surtout, il mettait en pause le jeu dans la version de base, hors ici, les ennemis continuent de vous massacrer pendant que vous changez d'arme dans certains modes. Pas glop du tout.
 

Pas pensé pour la réalité virtuelle, mais alors pas du tout

Les intéractions ne sont pas du tout pensées pour la VR et ça se sent
Les intéractions ne sont pas du tout pensées pour la VR et ça se sent
Et c'est pas les interactions qui vont sauver le tout puisqu'on est face à du pur clic de souris/manette, avec des boutons attribués pour répondre aux personnes, et aucune interaction directe avec les éléments. On est à 100% sur un jeu manette en réalité virtuelle, avec des boutons pour ouvrir les portes, pour enclencher tel mécanisme, pour parler au gens, pour ramasser les objets... Après, ça n'empêche pas le jeu d'être fun, ce n'est pas le premier "portage" qui sacrifie l'immersion avec des interactions très classiques n'est ce pas. Non, ce qui tue le fun, c'est les performances.

Et c'est là où les avis vont diverger. Car oui, Fallout 4 VR reste une incroyable aventure malgré son aspect très "2D" qui transparaît tout au long du jeu. Oui le jeu propose un contenu colossal et une tonne de chose à faire. Mais c'est juste un mauvais portage à l'heure actuelle. Aucune, et je dis bien aucune, carte graphique ou configuration parvient à faire tourner le jeu à une performance correcte, que ça soit une 970 à une 1080Ti avec un 8700K. Pour dire, cette dernière configuration est victime en moyenne d'un minimum de 10 à 20% de reprojection constante, et ça va jusqu'à 90% avec les cartes graphiques "VR Ready" les plus faibles. La configuration donné par Bethesda ne représente donc strictement rien, puisque le jeu ne tourne correctement sur aucune configuration.

Je tiens à préciser que ceci n'est pas une opinion ni un cas isolé : non ce n'est pas un problème sur ma configuration, non ce n'est pas un problème de réglage (c'est simple, y'en a pas de toutes façons), c'est un fait mesuré sur différentes configurations par différents utilisateurs et Bethesda est entièrement conscient du problème. Ils tentent d'ailleurs de corriger le problème avec des patchs qui s'enchaînent, mais pour l'instant, ces derniers ne suffisent pas et se contentent d'appliquer du rouge à lèvre sur un cochon en baissant la résolution.

Certains diront "ça marche parfaitement chez moi, tu délire Chris", mais non, c'est bien les valeurs que tout le monde obtient, je vous invite d'ailleurs à vérifier votre taux de reprojection pour vous en rendre compte. La différence, c'est que certains sont peu sensibles aux chutes de framerate en VR et auront l'impression que tout va bien. Un peu comme à l'époque de la découverte du supersampling, où beaucoup indiquaient pouvoir "mettre un SS de 3X sur une GTX 970" tandis qu'il est vérifiable avec un outil comme FCAT VR que même une 1080Ti n'arrive pas à faire tourner la plupart des jeux avec une valeur nettement moindre, ce qui avait le mérite de rendre beaucoup de gens confus sur ETR (on vous dit pas le nombre de fois où on nous a demandé si leur config avait un problème à cause de ça). Vous plaignez pas, vous êtes des bénis de la VR !

Le problème, c'est que dans tous les cas, cela réduit l'immersion pour tout le monde que ça soit conscient ou inconscient, et ça va jusqu'à donner envie de vomir chez certains. Oculus et Valve sont tous les deux d'accords sur ce point : un jeu VR doit être capable de tourner à 90 FPS au moins au minimum, et ce n'est pas pour rien que c'est une des guidelines les plus importantes pour faire un jeu VR. Guidelines qui incluent aussi avoir une échelle correcte des éléments, ainsi qu'une maniabilité naturelle... Que des choses ne sont pas respectées ici malheureusement.
 

Un portage VR raté donc ?

Le monde du jeu et toute ses possibilités en VR, c'est juste magique...
Le monde du jeu et toute ses possibilités en VR, c'est juste magique...
C'est vraiment dommage, car malgré tout, le portage VR de Fallout 4 n'est pas raté pour autant. Car oui, Bethesda a beau s'être planté sur la base de la réalité virtuelle, ils ont réussit le plus gros, à savoir transposer l'intégralité de l'univers d'un gros jeu classique en VR, une tâche que peu de développeur s'est risqué à l'heure actuelle. Et franchement, ça marche et c'est même beau ! (avec un bon supersampling et en modifiant l'AA bien sûr). Et oui, les développeurs a réussi à faire l'exploit de proposer exactement la même qualité de jeu avec un rendu aussi, voire encore plus beau que sur version classique, avec des effets magnifiques, un univers riche et détaillé, des textures haute résolution... On retrouve visuellement, après bidouille, tout le charme du jeu classique dans un monde virtuel où on se trouve dans le jeu, ce qui change complètement la donne. C'est peut être ça qui pose problème vous allez me dire ? Et bien non, car même en réduisant tout via les ini, et bien ça continue de ramer. Il y a donc bien un problème plus complexe autour du jeu.

C'est d'ailleurs étonnant que Bethesda aie réussi à transposer le monde entier du jeu sans gros problèmes mais se plante littéralement sur la base d'un jeu VR, que quasiment tous les développeurs VR (et même non VR) maîtrisent et va même jusqu'à se heurter à des problèmes ridicules comme une erreur dans la valeur de la résolution qui rend le jeu tout flou. Le pire est quand même le problème d'échelle,qui rend tout le monde géant, ce qui est littéralement incompréhensible car plus aucun développeur n'avait fait une erreur aussi grossière depuis l'ère du DK2 et il prend littéralement 10 secondes à être réglé en modifiant un fichier ini du jeu. Malheureusement, cela nécessitera pas mal de tentatives puisqu'on ne connaît pas la valeur exacte correspondant à chaque personne et il faudra tenter plusieurs valeurs différentes afin de trouver celle qui nous correspond et que le monde du jeu aie enfin une échelle réelle.

Cet exemple est ce qui représente le mieux Fallout 4 VR : tout ou presque semble réglable et être une multitude d'erreurs de fignolage vraiment stupides. Bethesda à vraiment fait le plus gros du travail et a réussi à proposer un univers gigantesque en réalité virtuelle d'une qualité incroyable, alors pourquoi se planter sur des erreurs aussi idiotes qu'aucun autre développeur n'a commis depuis la sortie des casques VR grand public ? Comment ont ils pu se planter sur l'échelle des objets, qui ne devrait même pas poser problème en appliquant un calcul automatique ? Se planter dans le choix de la résolution ? Proposer des menus sans positional tracking qui donnent envie de vomir ? Ou encore, pour reprendre l'éxemple de DOOM VFR, rater l'angle des armes dans ce dernier, la chose la plus simple à faire dans un jeu VR et qui prend même pas 5 secondes à vérifier ? La liste n'est même pas exhaustive, car le jeu possède d'autres problèmes, comme des textures qui flashent, un anti aliasing par défaut très peu adapté, des scopes qui ne marchent pas du tout... Honnêtement, à 60 euros, cela reste tout de même inadmissible, puisque même si tout seuls, ils ne paraissent pas énormes, ensembles, il réduisent considérablement la qualité de l'expérience.

Heureusement, le jeu ne peut donc plus que s'améliorer vu que la plupart des problèmes qui le touche sont littéralement stupides, et la communauté s'applique déjà à corriger la plupart d'entre eux, comme celui des lunettes de fusil, qui ne fonctionnent pas dans le jeu et qui nécessite ce mod pour fonctionner. Et oui, car bonne nouvelle, le titre est compatible avec les mods, donc il est fort probable que la plupart des problèmes listés ci dessus finiront par être réglés d'une manière ou d'une autre. Je parie que dans un an, le jeu aura tout un nouveau visage, avec une refonte totale des interactions et un aspect VR beaucoup plus poussé qu'à l'origine par exemple, ce qui pourrait complètement changer la donne. C'est aussi ça un jeu Bethesda, un univers riche, bourré de détail et complètement modifiable, qui fait qu'il ne fini par avoir aucune fin. Et malgré ses problèmes, la réalité virtuelle donne une toute nouvelle identité au jeu, avec la possibilité de plonger dans ce monde fantastique et d'incarner le héros ainsi que d'arpenter l'univers du jeu pour de vrai pour la première fois. Et force est de constater qu'après bidouille, certains prendront littéralement leur pied dans le monde de Fallout 4 VR... Tandis que d'autres sensibles aux chutes de framerate auront juste envie de vomir leur tripes face à la reprojection constante.

Notre recommandation actuelle est de laisser tout par défaut souscrire à la beta du jeu (clic droit dans Steam, propriétés, onglet Beta), tweaker le TAA via ces valeurs afin de réduire l'aliasing tout en limitant le flou, corriger l'echelle du monde via la manipulation listée dans ce lien et de jouer avec les paramètres de reprojection avec un outil comme OpenVR Advanced Settings. Pensez à régler le problème de lunettes des fusils via ce mod et n'hésitez pas à consulter cette liste (non exhaustive) des mods qui fonctionnent avec la version VR.
 

Conclusion

Fallout 4 VR est une expérience magique qui a été livrée dans un état pitoyable. Entre le manque d'interaction total, les bugs variés et les problèmes de performances, le jeu sera loin d'être la révolution attendue pour nombreux d'entre vous, et sera même pratiquement injouable pour certains. Pourtant, d'autres, qui sont beaucoup moins sensibles à ces problèmes, rapporteront prendre "la claque de leur vie" dans cet univers riche et gigantesque qu'on peut franchir pour de vrai pour la première fois grâce à la réalité virtuelle.

Les avis résument bien la situation, car ils se situent toujours dans les extrêmes, avec certains expliquant que le jeu est un des pire jeu VR sorti tandis que d'autre indiquent que c'est la Killer App qu'ils attendaient depuis toujours. C'est très représentatif de notre expérience, car personnellement, j'alterne entre l'ébahissement complet sur certains passages à l'immersion 0 sur d'autres et je ne sais pas trop quoi penser au final puisqu'on oscille littéralement entre le meilleur et le pire de la réalité virtuelle. On espère donc que Bethesda corrigera les problèmes de performances et que les moddeurs parviendront à nous rendre tout ça bien plus "VR friendly", car dans l'état actuel, Fallout 4 VR reste, de manière purement objective, une aventure incroyable dans un portage VR plus que passable.
Les points forts
  • Un univers gigantesque à explorer
  • Une vraie seconde vie dans un monde complètement dépaysant
  • Un jeu en lui même qui transpire l'immersion
  • Des possibilités et narration jamais vues en VR
Les points faibles
  • Ca rame
  • Le bug des echelles, complètement ridicule
  • Le bug de résolution, complètement ridicule
  • Les interactions, qui sont tout sauf VR
Config de test : Intel Core I5 4670k OC @ 4.2 Ghz, 1080Ti, 16 Go de Ram, HTC Vive
Fallout 4 VR sur ETR Apps
Fallout 4 VR débarque en réalité virtuelle ! Le jeu comprend l'intégralité du jeu de base et pourra être joué en roomscale avec les contrôleurs VR.
Avis ETR          Avis des lecteurs
HTC Vive
(lire le test)
Vos avis
Mots-Clés ActualitéTest
Publié par
Staff ETR

MESSAGES (167)

Intéragissez avec la communauté
   Les Forums
Publicité
VR Cover
Le Tchat
  
Publicité
VR Cover

© 2013-2018 ETR | Tous droits réservés               Nos partenaires :
Version Mobile